Bienvenue sur le forum de discussion de la ville des vampires


 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  Aidez le forumAidez le forum  

Partagez | 
 

 Le sang

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
darkstar
Loup Alpha
Loup Alpha
avatar

Nombre de messages : 160
Age : 36
Famille :
Date d'inscription : 12/08/2010

MessageSujet: Le sang   Mer 01 Sep 2010, 12:13

Je n'ai vu aucun sujet traitant directement du sang à proprement parler. Or le sang est un élément essentiel de l'univers vampirique.

J'ai donc pensé qu'il serait possible de développer une partie du forum sur le sang pour parler de différents aspects :

- le sang au sens biologique du terme (qu'est-ce que c'est, qu'est-ce qu'il y a dedans, est-ce que c'est toujours le même selon les êtres vivants etc.)

- les maladies et affections liées au sang, ainsi que les phénomènes sanguins (on pourrait parler aussi bien des menstruations que des anémies)

- le sang au niveau mythologique (comment le sang était considéré par les mayas, quelle valeur il a dans nos culture (le sang du christ par exemple, etc.), quelles sont ses propriétés dans les légendes vampiriques)


_________________
"Perdue en est la clé, toujours y devra demeurer."

Pour qui est lumière tout n'est fait que d'ombre.

Qui peut maudire peut guérir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diane
Citoyen vampire
Citoyen vampire
avatar

Nombre de messages : 701
Age : 33
Localisation : Dans les abîmes de vos pensées..
Famille :
Date d'inscription : 08/11/2008

MessageSujet: Re: Le sang   Mer 01 Sep 2010, 12:45

Le sang : est formé de cellules libres dont la substance essentielle est le plasma.
Le plasma étant présent chez la majeure partie des animaux.
Il est le vecteur fondamental du corps. Transportant le CO2 et les déchets vers les organes évacuateurs (foie, intestins, reins et poumons). Dans ce cas le sang est rouge foncé puisqu'il n'est pas oxygéné.
Il transporte également l'O2 , les éléments nutritifs, les hormones, globules blanc pour l'immunité ce qui est vital pour le corps.
Dans ce cas-ci, le sang est rouge vif puisqu'oxygéné.
Le sang est produit par la moelle osseuse.

Les principales affections liées au sang
- Le saturnisme : le sang est intoxiqué par le plomb dans ce cas là.
Il peut être intoxiqué par de nombreuses choses.
- Leucémies ( cancer du sang).
- L'hémophilie ( pas ou peu de coagulation).
- Les hépatites ( transmissions par le sang notamment).
- Le V.I.H

L'être humain contient en moyenne 5 litres de sang pour les femmes et 6 litres pour les hommes.. Ce qui représente 7 à 8 % de la masse corporelle. Voilà pour le côté biologique de la chose.

Du sang symbole de vie au sang symbole d’épouvante, en passant par le sang “thérapeutique”.
Un symbole de vie
Un symbole d’épouvante
Les rites sacrificiels
L’interdit alimentaire
Le sang identitaire
Un agent purificateur et d’alliance
Le sang thérapeutique, la transfusion
Le sang des femmes .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
spiritinblack
Erudit vampire
Erudit vampire
avatar

Nombre de messages : 1275
Age : 37
Famille :
Date d'inscription : 14/11/2005

MessageSujet: Re: Le sang   Sam 04 Sep 2010, 12:56

Je dirai que le sang représente la vie et l'énergie vitale, et qu'à priori c'est la raison pour laquelle il est si présent dans bien des mythologies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://malfaisants.darkbb.com/
darkstar
Loup Alpha
Loup Alpha
avatar

Nombre de messages : 160
Age : 36
Famille :
Date d'inscription : 12/08/2010

MessageSujet: Re: Le sang   Sam 11 Sep 2010, 21:22

Diane a écrit:
Le sang : est formé de cellules libres dont la substance essentielle est le plasma.
Le plasma étant présent chez la majeure partie des animaux.
Il est le vecteur fondamental du corps. Transportant le CO2 et les déchets vers les organes évacuateurs (foie, intestins, reins et poumons). Dans ce cas le sang est rouge foncé puisqu'il n'est pas oxygéné.
Il transporte également l'O2 , les éléments nutritifs, les hormones, globules blanc pour l'immunité ce qui est vital pour le corps.
Dans ce cas-ci, le sang est rouge vif puisqu'oxygéné.
Le sang est produit par la moelle osseuse.


L'être humain contient en moyenne 5 litres de sang pour les femmes et 6 litres pour les hommes.. Ce qui représente 7 à 8 % de la masse corporelle. Voilà pour le côté biologique de la chose.

En fait, il y a un peu plus à en dire que ça niveau biologique. On pourra en rajouter petit à petit. On pourra notamment détailler un peu plus les deux types de circulation sanguine (petite et grande) et leur fonction. Ca permettra d'expliquer que le sang n'est pas tout à fait le même suivant l'endroit où il est prélevé et de donner un éclairage différent sur le fait que les vampires mordent dans le cou par exemple, outre le fait que c'est le coeur qui leur donne à boire.

Mais ce n'est pas ce dont je voulais parler tout de suite.

En fait, la circulation sanguine à proprement parler est particulière aux organismes vertébrés.
Les invertébrés, comme les insectes par exemple, n'ont pas un circuit fermé, ni un sang de même facture. De plus leurs organes baignent dedans, mais je m'égare.

Le système sanguin ne se suffit pas à lui-même avec l'oxygène, le CO2, les artères et les veines, ce serait trop simple.
En effet, le système sanguin est étroitement lié au système lymphatique.
La lymphe est un liquide très proche du sang car elle en contient les principaux éléments constitutifs excepté les globules rouges. Le corps en contient 1 à 2 litres en moyenne.

En niveau des vaisseaux capilaires, une phénomène de "transsudation" se produit, c'est à dire que certains éléments du sang sont filtrés à travers des parois poreuses vers le réseau lymphatique.
La lymphe a un rôle nutritif, elle apporte au sang circulant les graisses absorbées au niveau de l'intestin grêle.
Elle a également un rôle de drainage et d'épuration, car elle véhicule une partie des déchets cellulaires et les éléments non utilisés par les tissus.
De même, elle transporte des cellules du corps. Ainsi, elle joue un rôle particulier dans l'apparition de métastases lors d'un cancer.

Le lymphe est filtrée par les ganglions lymphatiques qui sont chargés notamment de retenir les microbes et de les détruire par phagocytose.
C'est pour cela que dans le cas d'une infection, ces derniers gonflent : ils ont besoin d'accueillir un plus grand nombre de lymphocytes pour combattre l'agent infectieux.

Le reste de la lymphe est réinjecté dans le réseau sanguin via des capilaires. En général, le corps en récupère à peu près 90%.




_________________
"Perdue en est la clé, toujours y devra demeurer."

Pour qui est lumière tout n'est fait que d'ombre.

Qui peut maudire peut guérir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
senhal
Vampire Littéraire
Vampire Littéraire
avatar

Nombre de messages : 2991
Age : 36
Localisation : Villeurbanne
Famille :
Date d'inscription : 25/04/2005

MessageSujet: Re: Le sang   Dim 12 Sep 2010, 06:29

Une émission consacrée au sang, avec une équipe de spécialistes et artistes :
(un long extrait gratuit, ensuite 2,99€ pour télécharger)
Citation :
Ça va saigner
http://www.ina.fr/art-et-culture/litterature/video/CPB88002807/ca-va-saigner.fr.html
Cet Apostrophes "saignant" est consacré au "sang", décliné dans tous ses aspects, couleurs, fonctions et chatoiements et fantasmes. Jean-Paul ROUX, historien et professeur, présente son livre "Le sang, mythes, symboles et réalités". Il évoque le rôle fondamental du sang dans la vie de l'homme et son ambivalence "la vie de l'homme ne peut pas s'expliquer sans le sang" : attirance-répulsion, le sang est pur-impur, masculin-féminin, bienfaisant et dangereux, le répandre peut être un crime ou un acte sacré ("le sacrifice est au centre de la religion" ). Il précise l'importance du rapport entre le sang et la notion de sacré ainsi que la relation entre la femme et le sang au plan historique. Plus loin dans le débat, il évoque le rapport de l'homme aux dieux, et le rapport du sang aux dieux, dans la mythologie ; il aborde la notion de sacrifice ; donne des précisions sur la mort du Christ en croix qui n'est pas un supplice de sang, bien que le sang apparaisse dans la souffrance : épine, clous, flagellation... Il fait une comparaison entre le supplice du Christ et la mort de LOUIS XVI, et développe cette comparaison. Il ouvre ensuite le débat sur le vampirisme qu'il considère comme une philosophie et un mythe contemporain ; il en précise les aspects philosophiques et symboliques : le mort, un "pauvre type" qui va être revivifié par l'absorption de sang, vie éternelle et vampirisme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heksen.fr/
senhal
Vampire Littéraire
Vampire Littéraire
avatar

Nombre de messages : 2991
Age : 36
Localisation : Villeurbanne
Famille :
Date d'inscription : 25/04/2005

MessageSujet: Re: Le sang   Dim 12 Sep 2010, 06:47

Citation :
- les maladies et affections liées au sang, ainsi que les phénomènes sanguins (on pourrait parler aussi bien des menstruations que des anémies)
Dans nos sociétés contemporaines occidentales, une femme va être réglée naturellement peu de temps dans sa vie. Les menstruations ne sont que l'élément visible d'un long cycle d'environ 28 jours, au bout duquel le corps se débarrasse de l'endomètre, tissu conjonctif qui était destiné à recevoir l'embryon, mais la fécondation n'a pas eu lieu. Il est peu probable d'être fertile à ce moment-là.
Une pilule contraceptive est prescrite à la jeune fille et elle n'aura plus règles normales avant d'arrêter son traitement pour tomber enceinte. Le saignement qui a lieu entre chaque plaquette ne correspond pas aux menstrues. Le cerveau d'une femme qui prend la pilule croit qu'elle est enceinte : il n'y a pas de cycle d'ovulation. Le saignement est un saignement "de privation" et ne sert à rien. On peut le supprimer avec les pilules à prendre en continu.

Je vous laisse méditer sur le pourquoi symbolique de tout ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heksen.fr/
DarkMagou
Vampire assoiffé
Vampire assoiffé
avatar

Nombre de messages : 318
Age : 31
Localisation : Spectacle déambulatoire
Famille :
Date d'inscription : 09/08/2010

MessageSujet: Re: Le sang   Dim 12 Sep 2010, 16:25

senhal a écrit:
. Les menstruations ne sont que l'élément visible d'un long cycle d'environ 28 jours
Ce qui est proche d'un cycle lunaire, qui lui est d'environ 29 jours.

D'autre part, le sang excite et attire les prédateurs. Cette propriété a pu inspirer la création du mythe de vampires. On peut voir, dans certains films, que les vampires "voient" le système sanguin de leur future victime à travers son corps, un peu comme un requin qui détecte le sang à une grande distance.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moule-a-gau.fr
spiritinblack
Erudit vampire
Erudit vampire
avatar

Nombre de messages : 1275
Age : 37
Famille :
Date d'inscription : 14/11/2005

MessageSujet: Re: Le sang   Mer 15 Sep 2010, 17:02

Ce que je veux dire nécessitera surement des vérification, mais je ne suis pas certain que le sang joue forcément un rôle si important chez les vampires décrit avant le XIX... Les représentations les plus anciennes de vampires sont plutôt des représentations d'incube et de succube, chez les perse ou les égyptiens par exemple...

Je ne fais pas un rapport direct mais Karl Landsteiner a découvert les groupes sanguins en 1900. Jusqu'alors les transfusions étaient de l'ordre de la science expérimentale voir de la SF... Dracula a été écrit en 1897. Donc au moment ou des scientifiques travaillaient sur la possibilité de fournir du sang à une personne qui en aurait besoin, Stoker a donné au sang un rôle important dans son livre fantastique.

On pourrait faire l'analogie avec les comics des années 40/50 qui parle beaucoup de nucléaire et de mutations. C'était alors quelque chose qui était dans l'air...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://malfaisants.darkbb.com/
Diane
Citoyen vampire
Citoyen vampire
avatar

Nombre de messages : 701
Age : 33
Localisation : Dans les abîmes de vos pensées..
Famille :
Date d'inscription : 08/11/2008

MessageSujet: Re: Le sang   Mer 15 Sep 2010, 17:59

Très intéressant comme réflexion ! Effectivement je n'y avais pas songé mais je trouve que c'est une bonne interrogation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysisca
Grande Louve
Grande Louve
avatar

Nombre de messages : 5067
Age : 34
Localisation : Bonne question...Où suis-je?
Famille :
Date d'inscription : 21/04/2005

MessageSujet: Re: Le sang   Jeu 16 Sep 2010, 07:54

D'accord pour les transfusions mais le rôle du sang en tant que liquide vital est quand même connu depuis plus longtemps que ça - on sait bien qu'on couic dead si on perd trop de sang.
Autrefois on pratiquait beaucoup les saignées à titre curatif. Y aurait-il une quelconque relation entre saignées et vampires?

_________________
Prend le loup pour frère car il connait l'ordre des forêts



L'esprit suit-il une trajectoire chaotique déterministe ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkstar
Loup Alpha
Loup Alpha
avatar

Nombre de messages : 160
Age : 36
Famille :
Date d'inscription : 12/08/2010

MessageSujet: Re: Le sang   Dim 13 Fév 2011, 17:21

Lysisca a écrit:
D'accord pour les transfusions mais le rôle du sang en tant que liquide vital est quand même connu depuis plus longtemps que ça - on sait bien qu'on couic dead si on perd trop de sang.
Autrefois on pratiquait beaucoup les saignées à titre curatif. Y aurait-il une quelconque relation entre saignées et vampires?

Je ne crois pas qu'il y ait un lien direct. C'est plus en relation avec la théorie des humeurs de la médecine médiévale. On considérait qu'il y avait quatre liquides primordiaux dans le corps humains et qu'il fallait qu'ils soient en équilibre pour les gens restent en bonne santé.
Les saignées étaient faites pour éliminer ce qui était en trop dans le corps.

Pas tout à fait en relation ça me rappelle un article sur Ezekiel qui parlait de cadravre redevenant vivant à partir de l'intérieur : d'abord les vaisseaux sanguins, la chair et tout.

Je pense qu'au niveau du vampire c'est bien le principe de la "vie rouge" qui est aspirée mais que pour la saignée il était plutôt question de purification.


_________________
"Perdue en est la clé, toujours y devra demeurer."

Pour qui est lumière tout n'est fait que d'ombre.

Qui peut maudire peut guérir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
caro
Mathusalem
Mathusalem
avatar

Nombre de messages : 2227
Age : 44
Localisation : un coin de verdure
Famille :
Date d'inscription : 23/01/2011

MessageSujet: Re: Le sang   Dim 13 Fév 2011, 17:55

religion et pratique vampirique ne sont peut être pas si éloignées que ça. Dans la religion chrétienne, le point d'orgue lors des célébration est la transubstantiation autrement dit changer l'eau en vin, qui représente le sang du christ, or le rite fini par l'absorption de ce vin et donc du sang du christ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
crocs222
Lycanthrope Membre
Lycanthrope Membre
avatar

Nombre de messages : 749
Age : 26
Localisation : En forêt bien sur
Famille :
Date d'inscription : 27/11/2010

MessageSujet: Re: Le sang   Dim 13 Fév 2011, 19:11

les chrétiens sont des vampires !? bebe

_________________



Venez participez aux jeux !!! Vous repartirez plus heureux !!! XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crocs222.skyrock.com/
darkstar
Loup Alpha
Loup Alpha
avatar

Nombre de messages : 160
Age : 36
Famille :
Date d'inscription : 12/08/2010

MessageSujet: Re: Le sang   Dim 13 Fév 2011, 20:40

caro a écrit:
religion et pratique vampirique ne sont peut être pas si éloignées que ça. Dans la religion chrétienne, le point d'orgue lors des célébration est la transubstantiation autrement dit changer l'eau en vin, qui représente le sang du christ, or le rite fini par l'absorption de ce vin et donc du sang du christ.

Euh en fait je suis un peu perdu parce que je ne sais pas si tu me réponds ou pas... dans le doute...

La saignée c'est un procédé médical ça n'a rien à voir avec la religion...

_________________
"Perdue en est la clé, toujours y devra demeurer."

Pour qui est lumière tout n'est fait que d'ombre.

Qui peut maudire peut guérir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysisca
Grande Louve
Grande Louve
avatar

Nombre de messages : 5067
Age : 34
Localisation : Bonne question...Où suis-je?
Famille :
Date d'inscription : 21/04/2005

MessageSujet: Re: Le sang   Lun 14 Fév 2011, 07:50

Quoi qu'il en soit, si c'est peut-être vrai dans les religions chrétiennes (par exemples chez les orthodoxes, là où se trouve le berceau du vampirisme européen) ce n'est pas le cas pour tous les pays. Quid des vampires chez les asiatiques, les sud-américains et autres?

PS: cette histoire d'eucharistie m'a aussi toujours chiffonnée. C'est certes tout à fait symbolique mais en fin de compte je trouve ça assez glauque...

_________________
Prend le loup pour frère car il connait l'ordre des forêts



L'esprit suit-il une trajectoire chaotique déterministe ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
caro
Mathusalem
Mathusalem
avatar

Nombre de messages : 2227
Age : 44
Localisation : un coin de verdure
Famille :
Date d'inscription : 23/01/2011

MessageSujet: Re: Le sang   Lun 14 Fév 2011, 17:40

[
Euh en fait je suis un peu perdu parce que je ne sais pas si tu me réponds ou pas... dans le doute...

La saignée c'est un procédé médical ça n'a rien à voir avec la religion...[/quote]

effectivement, je ne suis pas dans la lignée de ce qui se disait, excuses, simplement, j'ai lu avec intérêt ce que vous aviez posté et je me disais que l'évocation du sang comme élément "purificateur" et "régénérent" était déjà propagé longtemps avant le mythe du vampire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkstar
Loup Alpha
Loup Alpha
avatar

Nombre de messages : 160
Age : 36
Famille :
Date d'inscription : 12/08/2010

MessageSujet: Re: Le sang   Lun 14 Fév 2011, 19:06

Ok pas de mal caro amusement


Lys, je pense que le rituel de la substitution avec le sang du christ participe du procédé d'amalgame de la religion catholique avec les cultes païens de l'époque.
Ils ont trouvé ce moyen pour enrayer les cultes sacrificiels à mon avis.

Cela n'empêche qu'on pourrait appeler ça du cannibalisme virtuel. Mais c'est un autre débat à mon sens.

_________________
"Perdue en est la clé, toujours y devra demeurer."

Pour qui est lumière tout n'est fait que d'ombre.

Qui peut maudire peut guérir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
spiritinblack
Erudit vampire
Erudit vampire
avatar

Nombre de messages : 1275
Age : 37
Famille :
Date d'inscription : 14/11/2005

MessageSujet: Re: Le sang   Lun 14 Fév 2011, 21:20

caro a écrit:
religion et pratique vampirique ne sont peut être pas si éloignées que ça. Dans la religion chrétienne, le point d'orgue lors des célébration est la transubstantiation autrement dit changer l'eau en vin, qui représente le sang du christ, or le rite fini par l'absorption de ce vin et donc du sang du christ.

Il ne faut pas confondre le changement de l'eau en vin durant les noces de Cana avec la transsubstantiation lors de l'eucharistie. Ces choses n'ont absolument rien à voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://malfaisants.darkbb.com/
- samael -
Mathusalem
Mathusalem
avatar

Nombre de messages : 3421
Age : 37
Localisation : south of heaven
Famille :
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: Le sang   Lun 14 Fév 2011, 23:35

Et ils mangent l'hostie qui représente le corps du Christ !!

Ce sont des zombies alors ???

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/mysamaelspace
Lysisca
Grande Louve
Grande Louve
avatar

Nombre de messages : 5067
Age : 34
Localisation : Bonne question...Où suis-je?
Famille :
Date d'inscription : 21/04/2005

MessageSujet: Re: Le sang   Mar 15 Fév 2011, 08:00

darkstar a écrit:
Lys, je pense que le rituel de la substitution avec le sang du christ participe du procédé d'amalgame de la religion catholique avec les cultes païens de l'époque.
Ils ont trouvé ce moyen pour enrayer les cultes sacrificiels à mon avis.

A priori j'aurais dit la même chose mais lorsque les premiers chrétiens sont apparus, c'était à l'époque romaine et ce moment là il y avait encore des cultes sacrificiels à divers dieux. Il n'y a donc pas de raisons de vouloir enrayer quelque chose qui était encore dans la pratique courante...Sauf si cette histoire de sang et de vin est apparue plus tardivement. La question est donc: de quand date cette pratique? Est-ce vraiment le ptit Juju qui a mis cela en place ou bien est-ce plus tardif (pour effectivement amalgamer les rites chrétiens et païens)?

Quoi qu'il en soit, dans l'Ancien Testament il est aussi question de sacrifices sanglants: plusieurs fois il est question de sacrifier béliers et agneaux à Dieu (Abraham entres autres). En fait il ne s'agit peut-être que de la transposition d'une pratique symbolique des juifs de l'époque - car ne l'oublions pas, Jésus était juif. Je ne m'y connais pas trop en religion donc je vais sans doute raconter des bêtises mais Jésus se voyait peut-être comme l'agneau expiatoire sacrifié à Dieu pour le rachat des hommes (comme une sorte de bouc-émissaire) - c'est d'ailleurs un des piliers de la religion chrétienne. D'où cet amalgame avec le sang (le sang purificateur?) de l'agneau qui est répandu et sa chair qui est mangée...Comme dans l'ancien Testament.

_________________
Prend le loup pour frère car il connait l'ordre des forêts



L'esprit suit-il une trajectoire chaotique déterministe ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkstar
Loup Alpha
Loup Alpha
avatar

Nombre de messages : 160
Age : 36
Famille :
Date d'inscription : 12/08/2010

MessageSujet: Re: Le sang   Mar 15 Fév 2011, 20:33

Justement le fait que ce soit venu tardivement va plutôt dans le sens d'un amalgame et d'une manipulation humaine.
Il est clair qu'Abel et Caïn devaient faire des sacrifices, d'où la chute de ce dernier pour un sacrifice "mal dosé".

Il ne faut pas oublier que la religion chrétienne a mis du temps à s'imposer et très difficilement car les premiers martyrs chrétiens n'ont été sacrifiés que parce qu'ils troublaient l'ordre public. Le mot "sacrifié" est impropre d'ailleurs.


Effectivement dans les premiers temps la religion catholique coexistait avec des religions païennes ayant recours à des sacrifices. Je pense pour ma part que les nouvelles écritures ont été faites justement dans le but de rallier un plus grand nombre.

L'exemple le plus flagrant étant de faire naître Jésus un 25 décembre. On sait d'après les recherches historiques que non seulement ce n'est pas vrai mais qu'en plus, c'était Mithra qui était né un 25 décembre et que cette petite "modification" a eu lieu pour rallier les adorateurs de Mithra.




_________________
"Perdue en est la clé, toujours y devra demeurer."

Pour qui est lumière tout n'est fait que d'ombre.

Qui peut maudire peut guérir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
senhal
Vampire Littéraire
Vampire Littéraire
avatar

Nombre de messages : 2991
Age : 36
Localisation : Villeurbanne
Famille :
Date d'inscription : 25/04/2005

MessageSujet: Re: Le sang   Mar 15 Fév 2011, 22:59

Ouais enfin, en ce qui me concerne, j'ai toujours du mal avec les théories du complot. C'est venu, à mon avis, la plupart du temps, assez naturellement. Plus tard, quand les druides en Bretagne sont devenus des moines et ont appris à écrire, ils ont par exemple d'eux-mêmes composé avec les anciens et nouveaux mythes dans Beowulf.

Ce que je veux dire, c'est que même s'il y a une volonté d'invasion de la part du christianisme, ce qui se passe n'est jamais aussi simple qu'un complot, les mythes et les cultures, ça s'est toujours mélangé en cas d'invasion.

On ne sait pas pourquoi il y a eu une "ré-écriture", mais il paraît normal que les nouveaux textes soient plus modernes (prennent en compte les changement de pensée, pratiques...) que les anciens, qui datent d'une époque où le christianisme n'avait pas rencontré, aussi, les même populations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heksen.fr/
darkstar
Loup Alpha
Loup Alpha
avatar

Nombre de messages : 160
Age : 36
Famille :
Date d'inscription : 12/08/2010

MessageSujet: Re: Le sang   Mar 15 Fév 2011, 23:30

Au risque de partir dans un autre débat, ce n'est pas une théorie du complot.

Et le fait que les druides soient devenus "lettrés" après leur conversion est une autre histoire. La tradition druidique avait ses particularités qui ont poussé les ressortissants à se convertir pour des raisons bien à eux. La culture des druides n'était pas à proprement parler incompatible. Il y a eu quelques "frictions", mais globalement ce n'est pas la partie la plus difficile que les chrétiens ont dû jouer.

Il est évident et même historique (je retrouve de vieux restes de cours d'histoire) que les chrétiens, fanatisés par les patriarches dans certaines regions du globe, ont cherché par tous les moyens à convertir les membres d'autres communautés religieuses.
L'incohérence "Mithra" n'est pas un fait isolé.

Je ne dis pas que ça ne s'est jamais fait "naturellement", mais je dis simplement que certains "aménagements" ont été fait sciemment afin de convertir en sous main des communautés qu'il n'était pas possible de combattre.



_________________
"Perdue en est la clé, toujours y devra demeurer."

Pour qui est lumière tout n'est fait que d'ombre.

Qui peut maudire peut guérir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysisca
Grande Louve
Grande Louve
avatar

Nombre de messages : 5067
Age : 34
Localisation : Bonne question...Où suis-je?
Famille :
Date d'inscription : 21/04/2005

MessageSujet: Re: Le sang   Mer 16 Fév 2011, 08:39

Je pense que vous avez tous les deux raison: une partie de la culture est toujours assimilée naturellement lors d'une invasion. Et pour l'autre partie, il s'agit de petits arrangements pour que la nouvelle religion colle mieux aux anciens rites, histoire de ne pas trop bouleverser les pratiques et de faire plus d'adhérents.

Au fait que pensez vous de cette idée de Jésus = agneau de Dieu-qui-enlève-les-péchés-du-monde?

_________________
Prend le loup pour frère car il connait l'ordre des forêts



L'esprit suit-il une trajectoire chaotique déterministe ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
caro
Mathusalem
Mathusalem
avatar

Nombre de messages : 2227
Age : 44
Localisation : un coin de verdure
Famille :
Date d'inscription : 23/01/2011

MessageSujet: Re: Le sang   Mer 16 Fév 2011, 08:45

Là, on revient à l'évocation du sang qui, de part son extraction ou son absorption, est purificateur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le sang   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le sang
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Amulette blasphèmatoire et pendentif de sang avec palaquin.
» D'amour et de sang
» Les liens du sang
» [Chattam, Maxime] Le sang du temps
» Loïs 5 : L'Apollon de Sang

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue sur le forum de discussion de la ville des vampires :: AUBERGE DES IMMORTELS :: Le Museum du Talamasca :: Mythologie Vampirique-
Sauter vers: