Bienvenue sur le forum de discussion de la ville des vampires


 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  Aidez le forumAidez le forum  

Partagez | 
 

 La normalité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
akri
Mathusalem
Mathusalem
avatar

Nombre de messages : 4426
Age : 35
Localisation : quelque part dans l'ombre
Famille :
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: La normalité   Dim 07 Oct 2012, 20:43

Il y aurait donc une normalité dans chaque groupe fréquenté, amis, famille, travail...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysisca
Grande Louve
Grande Louve
avatar

Nombre de messages : 5067
Age : 33
Localisation : Bonne question...Où suis-je?
Famille :
Date d'inscription : 21/04/2005

MessageSujet: Re: La normalité   Lun 08 Oct 2012, 08:35

Evidemment car chaque groupe n'a pas forcément les mêmes critères culturels.

_________________
Prend le loup pour frère car il connait l'ordre des forêts



L'esprit suit-il une trajectoire chaotique déterministe ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stavroguine Oulianov
Primogene Malkavien
Primogene Malkavien
avatar

Nombre de messages : 1778
Age : 28
Localisation : Cité de verre
Famille :
Date d'inscription : 02/04/2006

MessageSujet: Re: La normalité   Mar 09 Oct 2012, 04:31

voir chaque groupe, à petite ou grande échelle sociale, comme une cellule d'aliénation de la subjectivité.
voir chaque cellule d'aliénation de la subjectivité comme étant potentiellement de celles qui veulent s'étendre.
voir la guerre des images comme une des cruautés de l'impression de sécurité "le monde ressemble à ce que je connais de lui, mes bases sont bonnes et je peux avoir confiance en la circonférence qui entoure ma perception, comme ma peau qui est constante mais en fait trop fine pour vraiment protéger ce que je suis mon identité mon sujet".
voir le voir en soi, un miroir devant un miroir. l'impossibilité de voir ça. aller vers l'entre, pas la marche, mais ce qui pousse entre les zones. définies ou non.
voir la folie comme opposition à la définition de la normalité. se souvenir que chaque société/temps a ses "maladies mentales" propres. ouvrir ses yeux, devenir paranoïaque.
voir qu'aujourd'hui, la schizophrénie est à la mode. voir la remise en question de notre réalité par la rencontre de plusieurs fictions divergentes, différées. ouvrir ses eux.
aller entre, voir les contours. voir la normalité en piège, et comme système de simplification binaire. voir la non-normalité comme autre versant binaire. voir la nuance, cesser.
voir autre chose que oui ou non. voir le piège de la question qui veut un oui ou un non, dans son effacement de l'effacement, de l'effacé. des nuances de voix. résonner.

_________________
Non.
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysisca
Grande Louve
Grande Louve
avatar

Nombre de messages : 5067
Age : 33
Localisation : Bonne question...Où suis-je?
Famille :
Date d'inscription : 21/04/2005

MessageSujet: Re: La normalité   Mar 09 Oct 2012, 07:15

Stavroguine Oulianov a écrit:
"le monde ressemble à ce que je connais de lui, mes bases sont bonnes et je peux avoir confiance en la circonférence qui entoure ma perception, comme ma peau qui est constante mais en fait trop fine pour vraiment protéger ce que je suis mon identité mon sujet".

A côté de ça, je ne sais pas si notre cerveau est capable d'imaginer un monde autrement que celui que l'on perçoit. J'ai des doutes à ce sujet.

_________________
Prend le loup pour frère car il connait l'ordre des forêts



L'esprit suit-il une trajectoire chaotique déterministe ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
senhal
Vampire Littéraire
Vampire Littéraire
avatar

Nombre de messages : 2991
Age : 35
Localisation : Villeurbanne
Famille :
Date d'inscription : 25/04/2005

MessageSujet: Re: La normalité   Mar 09 Oct 2012, 16:51

Non, il ne peut pas. En fait JE, ne peut pas le faire, Stavroguine résume très bien la situation :
- JE est enfermé dans sa perception du monde et de lui-même, il ne peut même pas prouver que la réalité existe.
- Pourtant JE n'est pas circonscrit, il ne sait même pas où il est, à vrai dire (où est le JE qui pense que JE pense que JE pen... ?). JE suis né du monde avec lequel J’interagis, sinon JE serais resté indifférencié de TOUT. JE m'échappe.

Cette question existentielle a fait couler beaucoup d'encre et vu naître pratiques spirituelles, théories philosophiques, linguistiques et autres domaines de tous acabits.

Citation :
A côté de ça, je ne sais pas si notre cerveau est capable d'imaginer un monde autrement que celui que l'on perçoit. J'ai des doutes à ce sujet.
Je dis non, mais spécifions néanmoins que certains pensent que c'est possible. Pour cela, il faut, disons, grossièrement, sortir de JE, le reconnaître comme faisant partie de TOUT, dont il est une émanation comme une autre. C'est ce qui est recherché dans les traditions non dualistes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heksen.fr/
akri
Mathusalem
Mathusalem
avatar

Nombre de messages : 4426
Age : 35
Localisation : quelque part dans l'ombre
Famille :
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: La normalité   Mer 10 Oct 2012, 01:36

Je crois que certains sont tout à fait capable d'imaginer un monde en dehors de nos perceptions.
Surtout que chacun à ses propres perceptions alors...
La schizophrénie est la poubelle de la santé mentale, on y classe tout ce qu'on ne peut classer ailleurs. Je sais.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysisca
Grande Louve
Grande Louve
avatar

Nombre de messages : 5067
Age : 33
Localisation : Bonne question...Où suis-je?
Famille :
Date d'inscription : 21/04/2005

MessageSujet: Re: La normalité   Mer 10 Oct 2012, 07:26

akri a écrit:
Je crois que certains sont tout à fait capable d'imaginer un monde en dehors de nos perceptions.

Savent-ils vraiment le faire ou pensent-ils qu'ils en sont capables alors qu'en réalité ils restent toujours prisonniers de leurs propres perceptions qui sont seulement déformées pour une raison quelconque?



_________________
Prend le loup pour frère car il connait l'ordre des forêts



L'esprit suit-il une trajectoire chaotique déterministe ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle666
Erudit vampire
Erudit vampire
avatar

Nombre de messages : 1753
Age : 29
Localisation : ...
Famille :
Date d'inscription : 24/06/2010

MessageSujet: Re: La normalité   Ven 12 Oct 2012, 13:51

... Ouah je ne sais comment répondre à cette question. D'ailleurs n'y réponds-tu pas en partie?
Oui certaines personne ont une vision de la normalité déformé. Mon fils par exemple est à cent lieu de comprendre la réalité comme nous nous la percevons. Nous sommes aussi à cent lieu de comprendre sa réalité à lui. Mais je me demande vraiment si son autisme le rend anormal.
Les personnes handicapés sont-elles anormales selon vous?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stavroguine Oulianov
Primogene Malkavien
Primogene Malkavien
avatar

Nombre de messages : 1778
Age : 28
Localisation : Cité de verre
Famille :
Date d'inscription : 02/04/2006

MessageSujet: Re: La normalité   Dim 14 Oct 2012, 23:03

fausse question qui ne mène à rien.
la normalité renvoie à la norme.
donc la norme est une majorité.
les gens handicapés ne sont pas la majorité.
donc ils sont anormaux si on voit la majorité comme étant la norme.

cessez de charcuter les questions de normalité ça tourne en rien et ça vous fait de belles chaînes bien normatives.
le regard fait le monde et tu ne le verrais pas il ne serait pas vu alors sa notion d'existence ne serait pas plus que rien.

_________________
Non.
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysisca
Grande Louve
Grande Louve
avatar

Nombre de messages : 5067
Age : 33
Localisation : Bonne question...Où suis-je?
Famille :
Date d'inscription : 21/04/2005

MessageSujet: Re: La normalité   Lun 15 Oct 2012, 06:42

Stavroguine Oulianov a écrit:
cessez de charcuter les questions de normalité ça tourne en rien et ça vous fait de belles chaînes bien normatives.
le regard fait le monde et tu ne le verrais pas il ne serait pas vu alors sa notion d'existence ne serait pas plus que rien.

Et pourquoi donc ne pourrions nous discuter pour le plaisir de discuter? Le but n'est pas de trouver la vérité - ou même une vérité - c'est d'échanger. Enfin, je crois...

_________________
Prend le loup pour frère car il connait l'ordre des forêts



L'esprit suit-il une trajectoire chaotique déterministe ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
caro
Mathusalem
Mathusalem
avatar

Nombre de messages : 2227
Age : 42
Localisation : un coin de verdure
Famille :
Date d'inscription : 23/01/2011

MessageSujet: Re: La normalité   Lun 15 Oct 2012, 07:14

Entièrement d'accord Lys ... je pense pour ma part que l'intérêt principal n'est pas d'affirmer une réponse catégorique et définitive (d'ailleurs le pourrions-nous ?) mais d'échanger des idées, se recentrer si nécessaire et surtout, prendre plaisir à "jouter" avec des mots ...
Comme je prends toujours plaisir à te lire mon cher Stav, quoi que tu énonces !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
crocs222
Lycanthrope Membre
Lycanthrope Membre
avatar

Nombre de messages : 749
Age : 24
Localisation : En forêt bien sur
Famille :
Date d'inscription : 27/11/2010

MessageSujet: Re: La normalité   Lun 15 Oct 2012, 09:21

c'est pasque Stavro il est la quintessence de la normalité, il la transcende de sa simple présence et nous démontre que nous sommes tous dans le faux.

Adorez Stavro, ou au pire chtulu Razz

_________________



Venez participez aux jeux !!! Vous repartirez plus heureux !!! XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crocs222.skyrock.com/
Gabrielle666
Erudit vampire
Erudit vampire
avatar

Nombre de messages : 1753
Age : 29
Localisation : ...
Famille :
Date d'inscription : 24/06/2010

MessageSujet: Re: La normalité   Lun 15 Oct 2012, 10:16

Oui c'est vrai. Plus on se torture l'esprit de nos question plus on est intelligent.
Et quand une minorité est quand même nombreuse ça compte je trouve. beu
(Caro ne léches-tu pas un petit peu les botte à Stravo? rire7 )

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
caro
Mathusalem
Mathusalem
avatar

Nombre de messages : 2227
Age : 42
Localisation : un coin de verdure
Famille :
Date d'inscription : 23/01/2011

MessageSujet: Re: La normalité   Lun 15 Oct 2012, 11:52

Gabrielle666 a écrit:
(Caro ne léches-tu pas un petit peu les botte à Stravo? rire7 )

pas spécialement ... juste pour illustrer mon propos : que je sois d'accord ou non avec ce qui est écrit, j'apprécie les bons mots et les beaux phrasés !!
Et comment sais -tu qu'il porte des bottes ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stavroguine Oulianov
Primogene Malkavien
Primogene Malkavien
avatar

Nombre de messages : 1778
Age : 28
Localisation : Cité de verre
Famille :
Date d'inscription : 02/04/2006

MessageSujet: Re: La normalité   Mar 16 Oct 2012, 00:58

parce que j'vous botte les boîtes. déboîtez.
(c'est pas vrai, on est tous perdu au même bois.)
mais des conversations de café, ça sert à boire.
boire ça sert à pisser. des rires jaunes de con sommez.

que chaque con versation change le monde.
et c'est pas justement ce qui (se) passe?
et repasse? et trépasse? dépasse peut-être?

jeu de passe-passe-muraille ta raille à murs.

une conversation sur la normalité peu-t'elle sortir de son tâtonnement normatif?
quand t'es dans la boue peux-tu bouger à parler de boue? s'y plier ou déplier. taratata. kill your gods. sow the ALMIGHTY powe of I MA GI NA TION!!!!!!11111




(ou parlons de la normativité des toucans telle que pratiquée par le racisme/exotisme de la littérature coloniale.)

_________________
Non.
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysisca
Grande Louve
Grande Louve
avatar

Nombre de messages : 5067
Age : 33
Localisation : Bonne question...Où suis-je?
Famille :
Date d'inscription : 21/04/2005

MessageSujet: Re: La normalité   Mar 16 Oct 2012, 06:58

Stavroguine Oulianov a écrit:
mais des conversations de café, ça sert à boire.
boire ça sert à pisser. des rires jaunes de con sommez.

Justement, il parait qu'on ne boit pas assez et que c'est mauvais pour les reins parce qu'ils doivent fonctionner au mieux mais sans carburant. La prochaine fois que vous pesterez parce que vous devez aller pour la dixième fois de la journée au toilettes, ayez une petite pensée pour vos reins...


Citation :

une conversation sur la normalité peu-t'elle sortir de son tâtonnement normatif?

Pourquoi devrait-elle forcément en sortir? Puisque le but c'est de discuter, pourquoi ne pas échanger des banalités et des poncifs? Pourquoi ces propos là n'ont-ils pas le droit d'exister comme les autres?

_________________
Prend le loup pour frère car il connait l'ordre des forêts



L'esprit suit-il une trajectoire chaotique déterministe ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stavroguine Oulianov
Primogene Malkavien
Primogene Malkavien
avatar

Nombre de messages : 1778
Age : 28
Localisation : Cité de verre
Famille :
Date d'inscription : 02/04/2006

MessageSujet: Re: La normalité   Mar 16 Oct 2012, 14:34

(tu n'as pas commenté mon propos sur la normativité des toucans à l'ère coloniale.
c'est que c'était mon argument préféré, avec le fromage au jus de chèvre et tout le tralalà. je suis décu.
mais pas je comme dans moi, mais plus comme dans la phrase. mais pas du café. le café te mange.
ce je-là vous invite aussi à penser à vos reins en toute occasion, et pas seulement quand vous pissez
pour la première ou dixième fois. l'ostracisation des reins a trop souvent été accepté comme commun du mortel.
et est maintenant entrée dans le normal de chaque Norman. ça tombe, dans la boue, j'ai pas utilisé le mot forcément.
comme ce moment où le hachoir demande à la guillotine : "Yo mèque, ce que tu fais entre tes railles c'est normal ou pas?"
quand en fait elle a juste pas le choix, parce que, comme dit, elle est sur des rails de coupe-coupe. oui, d'accord.
on sait tous que c'était impressionnant ce truc de roi à la tête coupée. mais à la longue ça fait Bof. plus qu'elle a pas le choix
mais chaque Norman est pas plus banal qu'une coupe de bananes a l'Émental. c'est le regard qui t'invente
dans ton odieuse beauté de parallèle. me caraméliser la banalité jusqu'à en savourer la simplicité. par contrastes oppressif. une aliénation structurante est si vite arrivée.)

_________________
Non.
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
caro
Mathusalem
Mathusalem
avatar

Nombre de messages : 2227
Age : 42
Localisation : un coin de verdure
Famille :
Date d'inscription : 23/01/2011

MessageSujet: Re: La normalité   Mar 16 Oct 2012, 14:45

la normalité en comparaison de .... se sentir anormalement normal, c'est normal ? parfois c'est salissant la normalité quand on se dit qu'on ne pourra pas être anormale ...plus je dis et moins je comprends. Des fois, ça lâche ... et voilà le résultat ... é-norme .....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
senhal
Vampire Littéraire
Vampire Littéraire
avatar

Nombre de messages : 2991
Age : 35
Localisation : Villeurbanne
Famille :
Date d'inscription : 25/04/2005

MessageSujet: Re: La normalité   Mar 16 Oct 2012, 15:56

J'aurais bien tenté de répondre pour ces pauvres toucans, mais je n'ai pas encore assisté au cours où on explique comment un racisme et/ou un exotisme pratique (pratiquent) la normativité. J'en suis encore au stade où les concepts abstraits n'ont pas d'individualité et donc n'ont pas d'actions à revendiquer à leur compte propre.

Sinon, pour tenter de participer au débat, puisque je me sens concernée par l'avenir de mes reins, peut-être peut-on dire que toute évocation de norme suppose un référentiel (un ensemble défini).

En psychologie, l'estimation des limites de la normalité est importante, même si souvent très difficile à définir !

Si le référentiel change, la normalité change.

Stavroguine rédige ses messages de manière anormale, si on se rapporte à la pratique rédactionnelle de l'ensemble des Védéèniens. Cependant, si le référentiel est l'ensemble des messages de Stavroguine, alors ces derniers temps, Stavroguine est égal à lui-même, il est dans son état normal (la normalité comme banalité).

Tout va bien.


Dernière édition par senhal le Mer 17 Oct 2012, 17:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heksen.fr/
Stavroguine Oulianov
Primogene Malkavien
Primogene Malkavien
avatar

Nombre de messages : 1778
Age : 28
Localisation : Cité de verre
Famille :
Date d'inscription : 02/04/2006

MessageSujet: Re: La normalité   Mer 17 Oct 2012, 02:38

juste ment le grand D. qui disait que les concepts étaient (comme) des personnages.
mais chaque un son tour. mais chaque On sa psychologie. comme on dit.

me prendre en ex-ample ça devient in.

_________________
Non.
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysisca
Grande Louve
Grande Louve
avatar

Nombre de messages : 5067
Age : 33
Localisation : Bonne question...Où suis-je?
Famille :
Date d'inscription : 21/04/2005

MessageSujet: Re: La normalité   Mer 17 Oct 2012, 07:55

Senhal, je t'adore! "C'est juste une question de référentiel" est une de mes phrases préférées et je te suis très reconnaissante d'avoir abordé le sujet!

caro a écrit:
lparfois c'est salissant la normalité quand on se dit qu'on ne pourra pas être anormale ...

Ca me semble difficilement possible ton truc: si tu parviens à définir la normalité (peu importe que ce soit une définition qui te soit propre ou une définition acceptée par tous), c'est très facile de sortir des normes puisque tu en connais les limites.

Qu'entends tu par "être anormalement normal"? Être trop dans les standard? Mais comment peut-on être trop dans les normes?



Stavro, je ne sais pas du tout quelle image du toucan est véhiculée par la littérature coloniale. Si tu peux éclaire ma lanterne sur le sujet...

_________________
Prend le loup pour frère car il connait l'ordre des forêts



L'esprit suit-il une trajectoire chaotique déterministe ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
senhal
Vampire Littéraire
Vampire Littéraire
avatar

Nombre de messages : 2991
Age : 35
Localisation : Villeurbanne
Famille :
Date d'inscription : 25/04/2005

MessageSujet: Re: La normalité   Mer 17 Oct 2012, 17:16

@Stavroguine : Oui, je pense qu'on devrait ouvrir un exemple dédié sur on stavroguine psychologie Stavroguine et secouer pour ressortir en ordre concret. Tjrs est-il que D, je ne vois pas, parce que Descartes, quoique bien abi(î)mé, non, je ne crois pas.

@Lysisca : si ça te plaît ça me fait peur, ça doit être un truc avec de la science où je comprends pas trop.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heksen.fr/
Lysisca
Grande Louve
Grande Louve
avatar

Nombre de messages : 5067
Age : 33
Localisation : Bonne question...Où suis-je?
Famille :
Date d'inscription : 21/04/2005

MessageSujet: Re: La normalité   Jeu 18 Oct 2012, 07:24

Oui mais non. A la base, c'est bien un truc scientifique mais comme tu l'as dit toi même, on peut le mettre à quasiment toutes les sauces. Il suffit d'avoir 2 systèmes de références qui sont en décalage (forcément sinon il n'y en aurait qu'un seul) et de passer du point de vue de l'un au point de vue de l'autre. Donc ça marche aussi pour la culture ou la psychologie par exemple. Ou la définition de la normalité, qui dépend de tant de choses...

_________________
Prend le loup pour frère car il connait l'ordre des forêts



L'esprit suit-il une trajectoire chaotique déterministe ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
crocs222
Lycanthrope Membre
Lycanthrope Membre
avatar

Nombre de messages : 749
Age : 24
Localisation : En forêt bien sur
Famille :
Date d'inscription : 27/11/2010

MessageSujet: Re: La normalité   Jeu 18 Oct 2012, 15:19

bref, comme presque tout, la normalité c'est qu'une question de point de vue ^^

_________________



Venez participez aux jeux !!! Vous repartirez plus heureux !!! XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crocs222.skyrock.com/
caro
Mathusalem
Mathusalem
avatar

Nombre de messages : 2227
Age : 42
Localisation : un coin de verdure
Famille :
Date d'inscription : 23/01/2011

MessageSujet: Re: La normalité   Ven 19 Oct 2012, 08:36

Lysisca,
caro a écrit:
lparfois c'est salissant la normalité quand on se dit qu'on ne pourra pas être anormale ...

Ca me semble difficilement possible ton truc: si tu parviens à définir la normalité (peu importe que ce soit une définition qui te soit propre ou une définition acceptée par tous), c'est très facile de sortir des normes puisque tu en connais les limites.

Qu'entends tu par "être anormalement normal"? Être trop dans les standard? Mais comment peut-on être trop dans les normes? .[/quote]

Il m'arrive parfois d'écrire des trucs comme ça à l'arrache, sans trop de réflexion préalable .... mais c'est l'expression instantanée d'un mal être passager. Etre "normal", je le ressens parfois comme une perte d'identité, être semblable à tous et ne plus savoir qui je suis et ce que je veux être vraiment, noyée comme je le suis dans cette normalité ... alors des fois, quand je côtoie des personnalités qui pour moi, sortent de mon ordinaire, je me sens à côté de la plaque, je voudrais être autrement mais (et là j'aborde un tout autre problème) cela m'arrive surtout quand je suis avec vous, donc je ne suis pas vraiment moi... c'est compliqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La normalité   

Revenir en haut Aller en bas
 
La normalité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Normalité ou maladresse?
» Lettre M

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue sur le forum de discussion de la ville des vampires :: AUBERGE DES IMMORTELS :: La Couronne d'Or :: Nos amis les Forumeurs-
Sauter vers: