Bienvenue sur le forum de discussion de la ville des vampires


 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  Aidez le forumAidez le forum  

Partagez | 
 

 BITLIT : des origines au genre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
senhal
Vampire Littéraire
Vampire Littéraire


Nombre de messages : 2991
Age : 34
Localisation : Villeurbanne
Famille :
Date d'inscription : 25/04/2005

MessageSujet: BITLIT : des origines au genre   Jeu 29 Mar 2012, 12:06

La première définition
A l'époque où le terme bitlit se répendait comme une traînée de poudre et où des vampires issus d'univers d'urban fantasy commençaient d'envahir les tables des librairies, une requête dans un moteur de recherche nous menait à ce petit texte, publié sur le site du label Milady :

Comme vous pouvez le voir, cette définition permet de faire cohabiter des textes très différents, comme Twilight et Anita Blake, ayant pour seul point commun une héroïne qui fricotte avec les vampires. Autrement dit, ce concept est loin de délimiter un genre précis.

L'enquête
En 2009, j'étais engoncée dans les méandres d'une étude de marché ayant pour objet les littératures de l'imaginaire et le roman policier et découvris la fulgurante percée de Milady-Bragelonne. Parallèlement, la bitlit prenait de plus en plus de place sur notre site, dont la tâche est la publication de chroniques sur les parutions vampiriques. Bref, le sujet m'intéressait, même si je n'éprouvais pas un amour démesuré pour cette récente bitit.

Un jour, animée par mon éternelle nuance d'opinion, je déclarai à Vlad :
« De toute façon c'est les mecs de Milady qui ont inventé ce mot. 
- Ben comment tu peux savoir ça ? On dirait que c'est un mot anglais, plutôt.
- Nan mais c'est évident.
- Ah ouais, d'accord... »

Mus par cette certitude commune, nous décidâmes d'enquêter sur les origines de cette mode littéraire aux contours flous, pour livrer noblement la vérité au monde. C'est cette palpitante enquête que je propose de vous raconter, plus ou moins chronologiquement.

Notre premier indice était que le site de Milady était apparemment le premier à avoir proposé une définition. D'autre part, alors que ce type de livres est majoritairement issu en France de traductions de romans américains, le mot bitlit n'apparaît presque pas sur les sites internet anglophones.

Un peu plus tard, nous apprenons que c'est une stagiaire française travaillant en Australie chez Black Dog Books qui leur a donné l'idée du terme, qu'elle avait elle-même pioché dans un article de journal français. L'origine française est confirmée. Sophie Dabat parle aussi de cette anecdote dans l'introduction de son panorama Bit-Lit ! L'Amour des Vampires chez les Moutons électriques. Elle-même soupçonne Milady, dont la ligne éditoriale semble synonyme de bitlit, mais ne peut rien affirmer. (Bouilloire parle aussi très tôt de cette anecdote riche de sens).

A l'occasion du Salon du Vampire, Vlad prépare une conférence sur les vampires depuis Anne Rice jusqu'à nos jours et parlant donc de bitlit. Nous sommes à deux doigts de dire que Milady est à l'origine du mot, on en a la conviction, mais on n'ose pas : il n'y a pas de preuve.

Ça nous démange, on veut le « scoop », mais comment l'obtenir ? Une idée nous vient : c'est un super plan marketing, la bitlit, ils ont pu penser que ça valait le coup de déposer le mot... et là, bingo ! Bragelonne a bien déposé le terme ! La victoire est proche !

Comme on ne voulait pas rendre publiquement cette conclusion n'importe comment, on a décidé de faire parler le directeur éditorial, Stéphane Marsan. Il ne nous paraissait pas évident de mettre en place cet entretien, mais l'une de nos rédactrices avait fait sa connaissance quelques temps auparavant. Vlad s'est donc rendu à un salon, accompagné de notre anonyme et charmante rédactrice et c'est en juin 2011 que se clôt notre investigation, par la publication de l'entretien.

L'interview
http://www.vampirisme.com/interview/marsan-stephane-interview-directeur-editorial-bragelonne-2-3/

C'est ainsi que le directeur éditorial de Bragelonne nous a raconté de quelle manière les choses se sont déroulées. En gros, Bragelonne veut publier sous le label Milady un certain type de littérature qui a beaucoup de succès aux Etats-Unis, mais qui regroupe beaucoup (trop) de genres. L'idée était de rassembler des choses aussi différentes que la pure urban fantasy, le paranormal porn, paranormal romance... c'est alors que S. Marsan, tandis qu'il compulse un catalogue américain (l'histoire ne nous dit pas lequel) tombe sur le mot Bitlit au milieu d'un paragraphe. Le mot est marrant, il plaît, il est choisi, tout simplement.

Depuis, le terme a fait son petit chemin et apparaît également chez les anglophones.

La bit lit : vers un genre déterminé ?
Un concept pas très net qu'on invente comme ça sans trop se soucier des détails et qui connaît un grand succès, finit forcément par échapper à son créateur, d'autant plus, sans doute, s'il tarde à se faire connaître.

Stéphane Marsan nous dit à ce propos :
Citation :
En interne, Isabelle et Alice - qui sont les éditrices pour la Bitlit - me disent qu'il y a la Paranormal Romance, l'Urban Fantasy, et il y a la Bitlit en plus.  » Hé les filles, on a utilisé Bitlit pour recouvrir les deux ! Maintenant vous allez me dire que c'est un truc différent ?  » Mais c'est pas complètement con. Quand elles me décrivent le truc, qu'elles me disent la Bitlit c'est ça, la Paranormal Romance ça, et qu'il y a de vraies différences avec l'Urban Fantasy, tu te dis  » Ouais, en fait c'est vrai.

Personnellement, j'avais aussi inconsciemment une définition plus singulière, plus délimitée que le fourre-tout que devait être la bitlit au départ. Et puis, lors d'un débat (en 2011) entre spécialistes des vampires en général où était présente une auteur de bitlit, je me suis clairement rendue compte qu'il y avait un gouffre entre ce qu'elle définissait comme de la bitlit et ce que les amateurs de vampires, mais pas de bitlit, pensaient que c'était. Eux voyaient romance, elle voyait femme forte et indépendante qui sait se battre, en particulier contre les vampires et qui vit une histoire d'amour ou de sexe avec eux.

Du côté d'un certain nombre de lecteurs, on commence aussi à voir une césure, avec, clairement, l'idée que la bitlit, c'est Buffy ou Anita Blake, Sookie, bref, des femmes qui ont du pouvoir, qui agissent sur le monde et ont elles-mêmes quelque chose de sombre. Il ne suffit pas de tomber amoureuse d'un vampire, ce n'est pas le cœur de l'histoire.

Il n'y a pas aujourd'hui d'essais sur la bitlit, même si dans son panorama, Sophie Dabat, alors qu'elle accepte Twilight comme en faisant partie, parle en fait surtout d'héroïnes façon Buffy.

Un genre ne se définit jamais totalement clairement et les livres finissent toujours par échapper aux structures qu'on leur appose, mais voilà l'orientation de la bitlit telle qu'on pourrait la concevoir aujourd'hui, où des histoires comme Twilight n'ont plus leur place.


Dernière édition par senhal le Jeu 29 Mar 2012, 22:21, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heksen.fr/
akri
Mathusalem
Mathusalem


Nombre de messages : 4426
Age : 34
Localisation : quelque part dans l'ombre
Famille :
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: BITLIT : des origines au genre   Jeu 29 Mar 2012, 12:16

En fait, il faudrait peut être seulement y accoler des sous-genre. ( si on veut absolument classer)
Même principe que le métal en musique. On a le terme en gros pour ensuite le découpé et redécoupé ad vitam aeternam!
Moi j'ai toujours vu Twilight décrit comme du Young adult pas comme de la bit-lit, allez savoir pourquoi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CountOrlov
Vampire assoiffé
Vampire assoiffé


Nombre de messages : 112
Age : 36
Localisation : Abysses
Famille :
Date d'inscription : 13/03/2012

MessageSujet: Re: BITLIT : des origines au genre   Jeu 29 Mar 2012, 12:55

Les sous-genre, c'est floue et ça ne donne rien pour savoir si on aimera ou pas le bouquin. Pour la musique c'est pareil. Plus j'écoutais pas mal de métal, avec pas mal de sous genre. C'est pour se donner un air érudit, mais en fin de compte c'est inutile. Pour la musique j'ai tout mis dans le rock, que ce soit le hard rock, la pop-rock, la brit-pop, l'electro.... La bit-lit c'est pareil selon moi, ça ne donne rien de créer ce terme fourre tout sauf pour vendre et que les gamines se disent, "moi je lis de la bit-lit". Cela donne l'impression de faire partie d'un groupe, mais ne défini aucunement cette littérature. J'ai survolé brièvement Twilight, et lu le début d'Anita Blake, et franchement ça n'a rien à voir.
La bit-lit fait partie des romans fantastiques/fantasy, ensuite il faut juste savoir si c'est pour la jeunesse ou pour adulte.

Cela dit, ton article est très intéressant Senhal!^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://soundcloud.com/the_illegal
senhal
Vampire Littéraire
Vampire Littéraire


Nombre de messages : 2991
Age : 34
Localisation : Villeurbanne
Famille :
Date d'inscription : 25/04/2005

MessageSujet: Re: BITLIT : des origines au genre   Jeu 29 Mar 2012, 17:06

akri a écrit:
Moi j'ai toujours vu Twilight décrit comme du Young adult pas comme de la bit-lit, allez savoir pourquoi...
Oui, le YA est encore toute une histoire, qui mériterait sans doute un autre sujet... on m'accusera sans doute encore d'enculer les mouches, mais bon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heksen.fr/
akri
Mathusalem
Mathusalem


Nombre de messages : 4426
Age : 34
Localisation : quelque part dans l'ombre
Famille :
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: BITLIT : des origines au genre   Jeu 29 Mar 2012, 22:46

senhal a écrit:
akri a écrit:
Moi j'ai toujours vu Twilight décrit comme du Young adult pas comme de la bit-lit, allez savoir pourquoi...
Oui, le YA est encore toute une histoire, qui mériterait sans doute un autre sujet... on m'accusera sans doute encore d'enculer les mouches, mais bon.

C'est vrai que j'ai cru apercevoir les "problèmes" que posait le YA.
Pour ce qui est des mouches et bien... pourquoi pas^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysisca
Grande Louve
Grande Louve


Nombre de messages : 5067
Age : 32
Localisation : Bonne question...Où suis-je?
Famille :
Date d'inscription : 21/04/2005

MessageSujet: Re: BITLIT : des origines au genre   Ven 30 Mar 2012, 08:18

C'était très intéressant Senhal, merci.

Moi ce que j'ai retenu, c'est que "bitlit" est finalement un terme très flou et qu'on met un peu ce qu'on veut dedans - puisque justement ce n'est pas bien défini - et qu'en fin de compte, ce n'est pas si hérétique que ça de classer Twilight et Anita Blake dans la bitlit, même si ce n'est pas du tout le même style. Après, chacun peut en donner s'il le veut une définition plus restreinte et décider d e classer ou non tel ou tel bouquin sous l'étiquette "bitlit"

_________________
Prend le loup pour frère car il connait l'ordre des forêts



L'esprit suit-il une trajectoire chaotique déterministe ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
senhal
Vampire Littéraire
Vampire Littéraire


Nombre de messages : 2991
Age : 34
Localisation : Villeurbanne
Famille :
Date d'inscription : 25/04/2005

MessageSujet: Re: BITLIT : des origines au genre   Ven 30 Mar 2012, 20:46

Merci, une version légèrement améliorée est visible à cette adresse : http://www.vampirisme.com/encyclopedie/bit-lit-de-lorigine-au-genre/

Je me suis aussi fendue d'un article sur le young adult qui paraîtra d'un jour à l'autre. Cette fois-ci, il n'y aura pas de "version VDN", mais j'indiquerai le lien, pour les personnes que ça pourrait intéresser. Vous verrez, c'est un domaine où on navigue cette fois véritablement dans le flou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heksen.fr/
senhal
Vampire Littéraire
Vampire Littéraire


Nombre de messages : 2991
Age : 34
Localisation : Villeurbanne
Famille :
Date d'inscription : 25/04/2005

MessageSujet: Re: BITLIT : des origines au genre   Sam 31 Mar 2012, 07:29

Voilà l'article sur le Young Adult : http://www.vampirisme.com/encyclopedie/young-adult-enquete-idee-floue/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heksen.fr/
Lysisca
Grande Louve
Grande Louve


Nombre de messages : 5067
Age : 32
Localisation : Bonne question...Où suis-je?
Famille :
Date d'inscription : 21/04/2005

MessageSujet: Re: BITLIT : des origines au genre   Lun 02 Avr 2012, 07:35

Je suis un peu mêlée là. J'ai lu ton article, en fin de compte c'est 'censé être) quoi du Young Adult?

_________________
Prend le loup pour frère car il connait l'ordre des forêts



L'esprit suit-il une trajectoire chaotique déterministe ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
senhal
Vampire Littéraire
Vampire Littéraire


Nombre de messages : 2991
Age : 34
Localisation : Villeurbanne
Famille :
Date d'inscription : 25/04/2005

MessageSujet: Re: BITLIT : des origines au genre   Lun 02 Avr 2012, 07:57

Il faut que tu m'indiques quel élément il te manque (pour que je puisse peut-être modifier). Les professionnels du livre qui ont lu l'article (bibliothécaire, libraire) ont bien compris le contenu et pourtant, je suis sûre qu'il n'est pas trop "spécialisé", il est au contraire assez simple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heksen.fr/
Lysisca
Grande Louve
Grande Louve


Nombre de messages : 5067
Age : 32
Localisation : Bonne question...Où suis-je?
Famille :
Date d'inscription : 21/04/2005

MessageSujet: Re: BITLIT : des origines au genre   Lun 02 Avr 2012, 08:39

J'ai compris ce que les anglophones veulent dire par "Young Adult" (question d'âge) mais pour ce qui est des francophones, ça n'est pas clair. Ca n'est pas seulement une question d'âge mais aussi de contenu.

Les contenus vraiment adultes style Anita Blake, finalement ça fait partie du YA ou de la Bitlit (si on définit cette dernière de façon restrictive évidement)?

_________________
Prend le loup pour frère car il connait l'ordre des forêts



L'esprit suit-il une trajectoire chaotique déterministe ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
senhal
Vampire Littéraire
Vampire Littéraire


Nombre de messages : 2991
Age : 34
Localisation : Villeurbanne
Famille :
Date d'inscription : 25/04/2005

MessageSujet: Re: BITLIT : des origines au genre   Lun 02 Avr 2012, 19:30

Merci pour le retour, je pense que je vais peut-être ajouter une conclusion pour lier la sauce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heksen.fr/
Diane
Citoyen vampire
Citoyen vampire


Nombre de messages : 701
Age : 31
Localisation : Dans les abîmes de vos pensées..
Famille :
Date d'inscription : 08/11/2008

MessageSujet: Re: BITLIT : des origines au genre   Lun 09 Avr 2012, 17:46

J'ai lu un bouquin plutôt intéressant sur ce sujet : " Bit-Lit! L'amour des vampires" de Sophie Dabat.
Sur le coup le titre et la couverture ne m'ont pas convaincus mais elle traite largement la naissance de la bit-lit en examinant TOUT les courants littéraires! Réflexion très intéressante et fine..!
Elle fait une relation entre bit-lit et féminisme ( entre autre).
Éditeur: les moutons électriques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
senhal
Vampire Littéraire
Vampire Littéraire


Nombre de messages : 2991
Age : 34
Localisation : Villeurbanne
Famille :
Date d'inscription : 25/04/2005

MessageSujet: Re: BITLIT : des origines au genre   Lun 09 Avr 2012, 21:54

Yop, évoquée à juste titre plusieurs fois dans l'article. Et puis en plus ils sont beaux, les livres des Moutons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heksen.fr/
Diane
Citoyen vampire
Citoyen vampire


Nombre de messages : 701
Age : 31
Localisation : Dans les abîmes de vos pensées..
Famille :
Date d'inscription : 08/11/2008

MessageSujet: Re: BITLIT : des origines au genre   Lun 09 Avr 2012, 22:31

Ioups! J'ai lu en diagonale sur le téléphone ( pour saisir l'essentiel!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shavy
Goule
Goule


Nombre de messages : 30
Age : 36
Localisation : Europe de l'est.
Famille :
Date d'inscription : 03/12/2010

MessageSujet: Re: BITLIT : des origines au genre   Mar 31 Juil 2012, 23:32

Il y a une différence entre "to be seduce" et " to be in a dark seduction". Les légendes fondent le mythe. Le dix-neuvième siècle est riche en légendes et contes vampiriques, et Bram Stoker crée un mythe au vingtième siècle avec Dracula. Le reste du vingtième siècle est une littérature horrifique du vampirisme (des romans à te donner la lèpre de trouille). Anne Rice y met son romantisme et sa sensualité féminine. Underworld fait entrer le vampire dans l'ère moderne, y ajoutant une touche gothique teintée de science-fiction. Des films comme Morse ou son plus intime Laisse moi entrer comme "remake" redonnent cette touche de danger et d'amour. C'est l'amour qui guide toute bonne littérature vampirique. A ne pas écrire avec son sang (comme disait Cocteau), mais juste avec ses tripes et son cerveau, dans un succédané peu approfondi des émotions, et surtout sans un coeur qui fut déjà meurtri ( la trame tragique est une source inépuisable de perles rares), il nous reste encore Ames perdues de Poppy Z. Brite dans nos vieux greniers à bouquins. Etre "pop" dans la littérature et le cinéma de vampires, ça voulait dire être dans un certain esprit culturel et artistique. Buffy n'est pas si mal. L'humour et l'imagination, ainsi que le bon dosage émotionnel, humain et tragique, reprennant les anciens mythes ou en inventant d'autres, ce n'est pas du tout désagréable. Pop. Musical et populaire, dans l'air du temps. Mais une musique pop comme le groupe Pulp, grunge-pop comme Garbage, pop comme David Bowie, c'est au moins un tempo, une construction, une émotion, et bien sûr, du romantisme. On a transformé la littérature qui devait être pop et underground à la fois en schéma de vente. True Blood, série sérieuse, ravale la façade de ces peu sérieux vampires d'à côté.Pop et underground. Gothique et technologique.Jusque là ça allait bien. Jamais ça n'avait été une mode. Cela s'est toujours poursuivi sans être dévalorisé par le phénomène idiot du mass média stigmatisant (arg) un art. Tant qu'une littérature vampirique reste un art qui se fonde sur ses origines elle peut être valable. Une légende n'est pas à labeller. Les adolescents d'aujourd'hui ignorent tout de l'aura et de la profondeur terrifiante de la légende du vampire telle qu'elle a pû se diffuser le long des années 1980 et au dix neuvième siècle. Je recommande "Innocent Blood" avec Anne Parillaud pour le bon coup de sang, pour ceux qui ne l'auraient pas vu. Littérature ? Oh, ça, c'est presque la même chose que au cinéma, mais pour une littérature vampirique de bon goût, je conseille la culture. Tous les autres romans manquent cruellement de style, d'épaisseur, et d'humanité. Vampire fast food. Je laisse ça de côté et je bois mon café, ça a déjà meilleur goût.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
senhal
Vampire Littéraire
Vampire Littéraire


Nombre de messages : 2991
Age : 34
Localisation : Villeurbanne
Famille :
Date d'inscription : 25/04/2005

MessageSujet: Re: BITLIT : des origines au genre   Mer 01 Aoû 2012, 09:22

Entrée du vampire dans la modernité avec Underworld, arg :-s
L'intérêt du remake de Let Me In ???
Première fois que le vampire est à la mode ?!?
Mépris et hors-sujet, génial...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heksen.fr/
Lysisca
Grande Louve
Grande Louve


Nombre de messages : 5067
Age : 32
Localisation : Bonne question...Où suis-je?
Famille :
Date d'inscription : 21/04/2005

MessageSujet: Re: BITLIT : des origines au genre   Mer 01 Aoû 2012, 10:15

senhal a écrit:
Entrée du vampire dans la modernité avec Underworld, arg :-s

Modernité ou contemporain?

Il y avait déjà eu Blade avant. En tous cas pour ce qui concerne notre génération.

_________________
Prend le loup pour frère car il connait l'ordre des forêts



L'esprit suit-il une trajectoire chaotique déterministe ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
akri
Mathusalem
Mathusalem


Nombre de messages : 4426
Age : 34
Localisation : quelque part dans l'ombre
Famille :
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: BITLIT : des origines au genre   Ven 03 Aoû 2012, 21:17

De dire que tous les autres romans manquent cruellement de style... ça me gratouille un peu j'avoue.
Et Underworld! ouin...
La bit-lit dans tous ça?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shavy
Goule
Goule


Nombre de messages : 30
Age : 36
Localisation : Europe de l'est.
Famille :
Date d'inscription : 03/12/2010

MessageSujet: Re: BITLIT : des origines au genre   Dim 05 Aoû 2012, 02:53

Ah ouais, la Beat-Litt. Beatnik litterrature. Mais ça a commencé avec Poppy Z. Brite, Ames perdues. Enfin, pour les vampires. Vampires beatniks écrits par une écrivaine underground. Mais si tu veux de la vraie beat-litt il faut chercher ailleurs, dans les collections qui ne sont pas forcément sur le devant du présentoir... Bof, c'est toujours fait avec beaucoup de coeur, ça donne envie de vivre, pas de se suicider. Parfois j'ai l'impression que le sucre allégé remplace le sucre candy. On oublie de sucrer ça d'un peu de sang et... hum mais bon, si AVANT TOUT on veut se faire de l'argent avec des gens qui sont d'accord. Hum. Bon on va dire comme base littéraire: Salem de Stephen King. Pour la Beat Littérature (un peu sucrée), il faudrait chercher dans les coillections à l'eau de rose ou là c'est franchement bien fichu, des couvertures un peu romantiques, dépassées, tu trouves de bonnes histoires. Voilà: une histoire bien écrite avec ses mythes, tout en étant beat, dans le tempo vampirique. Ca fais toujours du bien. Quand à ce qui fait du mal, comme Journal d'un vampire, qui te démonte la tête à coup de trucs à la bébête minute, autant laisser ça de côté. "Vampire". Oui, oui, je suis un vampire de l'être qui va te détruire etc... Ca tombe tout seul, et personne ne le fera repousser. Les inscriptions des tombes faîtes à l'encre noire ou gravée au feu restent. Vive la Mort, car elle ne nous en a jamais voulu. Ca manque un peu d'odeur de cimmetierres dans ces littératures.(Bon tu remarqueras que actuellement en tant que goule c'est ma nourriture préférée de bouffer du cadavre, et je dois avouer ça a bon goût). In-dé-mo-dable le Dracula de Bram Stoker. En plus il y a de l'humour.

cervamp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
senhal
Vampire Littéraire
Vampire Littéraire


Nombre de messages : 2991
Age : 34
Localisation : Villeurbanne
Famille :
Date d'inscription : 25/04/2005

MessageSujet: Re: BITLIT : des origines au genre   Dim 05 Aoû 2012, 14:03

Tes messages sont grossiers, Shavy. Tu sais ce qu'on dit, à propos de confiture et de culture. Il y a qques connaisseurs sur ce forum, contrairement à ce que tu sembles croire, et qui ont certainement plus de bouteille que toi dans le domaine, vu tes propos. Ca ne serait pas le cas, ton comportement n'en serait pas moins navrant. Ce topic est dédié à la bit-lit, à ce qu'elle est, n'est pas, d'où elle vient, si elle existe en tant que genre ou comme montage marketing... si tu n'as rien à dire à ce propos, dis rien, c'est chiant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heksen.fr/
Shavy
Goule
Goule


Nombre de messages : 30
Age : 36
Localisation : Europe de l'est.
Famille :
Date d'inscription : 03/12/2010

MessageSujet: Re: BITLIT : des origines au genre   Lun 06 Aoû 2012, 01:22

Euh, oui, moi aussi j'aime bien la drogue.

devilgerbe devilgerbe devilgerbe devilgerbe non-non
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysisca
Grande Louve
Grande Louve


Nombre de messages : 5067
Age : 32
Localisation : Bonne question...Où suis-je?
Famille :
Date d'inscription : 21/04/2005

MessageSujet: Re: BITLIT : des origines au genre   Lun 06 Aoû 2012, 08:06

Bon ça suffit comme ça!

Non seulement vous sortez du sujet mais vos propos commencent aussi à dépasser les limites de la charte du forum...Si vous souhaitez continuer (courtoisement) votre conversation, utilisez les MP.

_________________
Prend le loup pour frère car il connait l'ordre des forêts



L'esprit suit-il une trajectoire chaotique déterministe ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
caro
Mathusalem
Mathusalem


Nombre de messages : 2227
Age : 42
Localisation : un coin de verdure
Famille :
Date d'inscription : 23/01/2011

MessageSujet: Re: BITLIT : des origines au genre   Lun 06 Aoû 2012, 10:23

Sujet très intéressant ... j'avoue ne pas m'être trop posé la question de savoir si ce que je lisais était de la "bitlit" mais il me semble que la plupart des séries ne sont pas par contre des lectures "young adult"...

Reprenez moi si je me trompe mais la "bitlit" c'est :
Univers surnat / humain se cotoyant dans une réalité sociale
Environnement contemporain
Une héroïne en général belle, sexy et TRES courageuse
De la romance, voire du sexe

Sait-on pourquoi il y a toujours une héroïne et non un héros ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
senhal
Vampire Littéraire
Vampire Littéraire


Nombre de messages : 2991
Age : 34
Localisation : Villeurbanne
Famille :
Date d'inscription : 25/04/2005

MessageSujet: Re: BITLIT : des origines au genre   Lun 06 Aoû 2012, 12:39

caro a écrit:


Sait-on pourquoi il y a toujours une héroïne et non un héros ?


Il est vrai qu'on (je) imagine mal la bit-lit sans son héroïne, héritière de Buffy en très grande partie.

Néanmoins, la différence entre Buffy et les textes bit-lit que j'ai lus, c'est l'absence d'un véritable "gang" dont les membres vivraient pleinement et centralement des aventures personnelles, à côté de l'héroïne. Ceci dit, je ne suis pas une grande lectrice du genre, ça existe peut-être...

Comment imagineriez-vous un récit de bit-lit qui tournerait autour d'un héros ? Est-ce que ce serait de la bit-lit ?

NB : j'ai bloqué la fonction MP depuis pas mal de temps (sauf pour les admins, qui peuvent y accéder), ceci n'a rien à voir avec la situation présente, je le précise par courtoisie. Si vraiment... il y a l'e-mail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heksen.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: BITLIT : des origines au genre   Aujourd'hui à 06:40

Revenir en haut Aller en bas
 
BITLIT : des origines au genre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le bestiaire mythologique : les origines
» videos en tout genre
» Quel genre de collectionneur êtes vous? New Débat
» quel genre de timbre est ce?
» Rubrique Collection/Édition/Genre(s)/Lien(s)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue sur le forum de discussion de la ville des vampires :: AUBERGE DES IMMORTELS :: Littérature Vampirique-
Sauter vers: