Bienvenue sur le forum de discussion de la ville des vampires


 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  Aidez le forumAidez le forum  

Partagez | 
 

 Vogelsang ou la mélancolie du vampire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Osbert
Crocs de lait
Crocs de lait
avatar

Nombre de messages : 2
Age : 33
Famille :
Date d'inscription : 14/02/2012

MessageSujet: Vogelsang ou la mélancolie du vampire   Mar 14 Fév 2012, 18:37

J'ai le plaisir de vous annoncer la parution, au printemps, de mon roman Vogelsang ou la mélancolie du vampire aux éditions L'Age d'Homme, dans la collection La petite Belgique, dirigée par Jean-Baptiste Baronian.

Extrait:

« Le battement du sang dans ses veines devenait assourdissant, au point qu’une abondante salive coula sur le menton de Laszlo. Assez attendu. D'un coup sec, il planta ses canines dans la carotide offerte. La proie tressaillit : ultime frétillement. Libéré, le sang gicla avec force dans sa bouche et sur sa poitrine, suscitant en lui une atroce jouissance. Alors qu'il s'abreuvait à grands traits, Laszlo sentait décupler ses facultés. A chaque nouvelle gorgée, la fatigue et jusqu'à l'idée même de lassitude s'évanouissaient. Chaud, salé et délicieusement visqueux, le sang coulait dans sa gorge, emplissait son estomac, régénérait un organisme séculaire. Dans sa mémoire, des images se bousculaient en désordre : ses premières victimes à Dymovo sous l’aimante conduite de Théa, une charge dans la neige avec les cosaques, une fin de nuit le long de la rue Morskaïa, un couple surpris au bois de Boulogne et saigné séance tenante,…
Quand il se releva, empli d'une nouvelle vie, Laszlo eut un hoquet. Le trop-plein, sans doute. Un zeste de nicotine ? Le vague dégoût qui lui était venu depuis sa dernière dormition et dont il préférait ne pas parler aux autres ? »

Dandy, mélomane, Laszlo vit et tue à Bruxelles dans le souvenir du Paris de Louis-Philippe, du Moscou d’avant la Révolution. Sa rencontre avec une mortelle lui fera découvrir les affres de l’amour et scellera son destin. Conte intimiste et philosophique, Vogelsang rénove en le subvertissant le mythe littéraire du vampire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
senhal
Vampire Littéraire
Vampire Littéraire
avatar

Nombre de messages : 2991
Age : 35
Localisation : Villeurbanne
Famille :
Date d'inscription : 25/04/2005

MessageSujet: Re: Vogelsang ou la mélancolie du vampire   Mer 14 Mar 2012, 07:29

On dirait que le livre a paru et l'auteur sera cette fin de semaine au Salon du livre pour le dédicacer.


Personnellement, l'extrait en quatrième de couverture ne m'attire pas tellement, mais il se peut que je me le procure, on ne sait jamais, ça pourrait être bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heksen.fr/
 
Vogelsang ou la mélancolie du vampire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vampire Kisses
» Amour, vampire et loup-garou
» Orc vs Hauts elfes et Comtes vampire
» Vampire Knight
» Vampire Killer : lanière ou chaîne?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue sur le forum de discussion de la ville des vampires :: AUBERGE DES IMMORTELS :: Littérature Vampirique-
Sauter vers: