Bienvenue sur le forum de discussion de la ville des vampires


 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  Aidez le forumAidez le forum  

Partagez | 
 

 Le coin des dragons en littérature

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
senhal
Vampire Littéraire
Vampire Littéraire


Nombre de messages : 2991
Age : 34
Localisation : Villeurbanne
Famille :
Date d'inscription : 25/04/2005

MessageSujet: Le coin des dragons en littérature   Mer 31 Mar 2010, 15:26

Ce n'est pas spécialement mon truc, mais je crois que certains membres sont intéressés (slash, je crois, notamment ?).

Donc voilà le p'tit coin des grandes bestioles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heksen.fr/
senhal
Vampire Littéraire
Vampire Littéraire


Nombre de messages : 2991
Age : 34
Localisation : Villeurbanne
Famille :
Date d'inscription : 25/04/2005

MessageSujet: Re: Le coin des dragons en littérature   Mer 31 Mar 2010, 15:31

Barbara Hambly, on la connaît ici, parce qu'elle a écrit des textes avec des vampires dedans : Voyage avec les morts, Le sang d'immortalité (récemment paru en intégrale chez Mnémos.

Elle a aussi écrit un grand classique des dragons : Fendragon.

Résumé éditeur : " Je suis Morkeleb le Noir. Je ne suis et
ne serai l'esclave de personne, encore moins d'une femme humaine. " Lorsque Jenny Waynest, compagne du Fendragon des légendes, accepte d'accompagner l'amour de sa vie vers les terres du Sud où l'appelle son Roi, elle ne sait pas ce qui l'attend: les intrigues vénéneuses de la magicienne Zyerne, le souffle brûlant du plus sombre des dragons, mais aussi le feu dévorant d'une passion séculaire - la douleur, le renoncement et la mort. "De la fantasy épique de tout premier ordre. " Publishers Weekly
Comparée par les critiques à J.R.R. Tolkien et H.P. Lovecraft, Barbara Hambly nous offre avec Fendragon une fresque intense et magistrale.

Lire un avis sur le livre : http://www.heksen.fr/hambly-barbara-fendragon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heksen.fr/
Slash
Reine des Damnés
Reine des Damnés


Nombre de messages : 4419
Age : 43
Localisation : Sur la plus haute tour de la Capitale, je vous observe....
Famille :
Date d'inscription : 21/04/2005

MessageSujet: Re: Le coin des dragons en littérature   Mer 31 Mar 2010, 19:45

La serie des dragons de Pern :



Dans le cycle de Pern, des chevaliers spécialement sélectionnés pour s'associer à des dragons cracheurs de feu préservent les colons des Fils. Les Fils sont des organismes voraces et destructeurs qui ont la forme de filaments, d'où leur nom. Tous les deux-cent cinquante ans environ, et de façon répétitive sur une période d'environ cinquante ans, les Fils tombent sur Pern en pluie. Ils viennent de l'espace et tombent lorsqu'une planète à l'orbite très excentrique nommée par les pernais "étoile rouge" s'approche de la planète.

LE VOL DU DRAGON


Tout est calme en tous lieux sur la planète Pern. Les terrifiantes incursions des Fils argentés ont cessé depuis des temps immémoriaux. Les habitants ne savent plus pourquoi ils habitent dans des grottes et versent la dîme aux chevaliers-dragons. On ne croit plus aux mythes relatifs à leurs folles chevauchées sur les grands dragons télépathes et à leurs actions d'éclat contre les redoutables Fils, qui anéantissaient toute vie organique. Les dragons deviennent rares dans le ciel de Pern. Mais le chevalier F'lar, maître du dragon Mnementh, se remet à étudier les vieilles légendes. L'Étoile Rouge se rapproche. Bientôt les Fils se remettront à tomber. Sur Pern il faut organiser la défense, et pour commencer rendre à la race des dragons son antique fécondité. Une nouvelle Reine va naître. Il faut une fille énergique pour la chevaucher. Où trouver celle en qui survit le don ancestral ?

LA QUETE DU DRAGON

L'Étoile Rouge plane sur le ciel de Pern, les Fils mortels pleuvent périodiquement et les Chevaliers-Dragons affrontent le péril malgré les intrigues des Seigneurs et la malveillance des Anciens. Les chartes ne disent pas tout et les combattants opèrent à la limite de leurs forces. Pour relancer la guerre, il faudrait des armes nouvelles : les lézards de feu? les larves ? la machine inconnue qui permettrait d'envahir l'Étoile Rouge? F'nor cherche inlassablement. Il trouvera l'amour de la jolie Brekke, un amour qui n'a d'égal que celui qu'elle porte à Wirenth, sa reine-dragon ; un amour plus fort que la mort, la nuit de la folie et le vide interplanétaire. Un tel sentiment peut-il sauver ceux qui l'éprouvent? Peut-il aider leur cause dans la situation critique où elle est tombée ?

LE CHANT DU DRAGON

Quel plaisir d'observer, dans le ciel clair de Pern, le vol serein d'un chevalier-dragon ! Quelle tristesse de baisser la tête et d'embrasser du regard la rude banalité du Fort de Mer ! Menolly est une jeune femme passionnée de musique, et le vieux Petiron, le harpiste du Fort, la laisse chanter en secret les grands poèmes où se transmet la tradition de la planète, et qui doivent en principe être interprétés par des hommes. Il ne la corrige même pas quand elle improvise des variations personnelles sur ces airs sacrés. Mais les parents de Menolly, à la mort du bon musicien, croient le moment venu de redresser la barre. Ce sont des gens simples, ils ne comprennent pas que leur fille puisse être différente. Alors elle va rêver seule au désert, malgré la menace des Fils qui plane. Elle n'imagine même pas qu'un jour peut venir où elle ira trop loin et trouvera... peut-être sa mort, peut-être sa vie à elle, peut-être aussi toute la diversité du monde résumée dans une bande de petits lézards de feu

LA CHANTEUSE DRAGON DE PERN

Menolly vient d'être admise à l'atelier de Robinton, le Maître Harpiste de Pern. Et la voilà debout en larmes dans la cour. Elle a compris que nul n'a de cadeaux à lui faire: ni les vieux maîtres, acharnés à pointer ses défauts; ni les autres apprenties, toujours promptes à jalouser ses dons; ni la logeuse épouvantée par ses lézards de feu. Comment s'enfuir avec ses pieds blessés? Comment jouer de la harpe avec ses mains déformées? Cette fois, Menolly est coincée, bien coincée, contrainte à résister sur place ou à capituler. Avec ses vêtements masculins en loques et l'infinie patience qu'elle oppose à ses persécuteurs, on dirait une autre Jeanne d'Arc ou même (quand les lézards de feu entrent en scène) une Blanche-Neige et les sept nains dans le donjon de la méchante reine. Son histoire, simple et cruelle, ne manque ni d'héroïsme, ni d'humour, mais ce qui par-dessus tout y fait souffler la joie, c'est la musique.

LE DRAGON BLANC

Le jeune Jaxom est Seigneur du Fort de Ruatha, mais le Régent Lytol, son tuteur, tient les rênes du pouvoir d'une main ferme. Et Jaxom rêve surtout de devenir chevalier-dragon. Malheureusement il a conféré l'Empreinte à Ruth, le dragon blanc, deux fois plus petit que ses frères. D'abord, on n'a pas cru que cet animal vivrait. Maintenant, on ne sait pas qu'il est génial. Et tout le monde se moque du pauvre Jaxom. D'ailleurs la condition des chevaliers-dragons tend à devenir moins prestigieuse. Il y a tant de moyens nouveaux d'exterminer les terribles Fils ! La prochaine frontière, c'est le Continent Méridional. Voilà un endroit où un audacieux peut faire ses preuves ! Les Anciens en exil y ruminent leur ven- geance. Les cadets sans terre brûlent de s'y faire une place. Les Archives disent même que les hommes y avaient fondé leurs premiers établissements sur Pern avant d'émigrer vers le Nord. Et le Seigneur du Fort Méridional a une soeur si belle...

LES TAMBOURS DE PERN

Les gros tambours grondaient en réponse à un message venu de l'est ; Piemur s'éveilla. Il venait de perdre sa voix et son avenir de chanteur s'annonçait plus qu'incertain. Sa nouvelle affectation, c'était la tour des tambours: c'est là qu'on apprenait le rythme, la procédure d'alerte et surtout le langage codé grâce auquel tous les weyrs et les forts pouvaient répondre instantanément aux attaques des Fils. L'art des tambours est lié à la guerre, à l'espionnage, à la communication. Nul ne s'étonnerait de voir Piemur, malgré son jeune âge, remplir des missions politiques. Et tout de suite il partit à dos de wherry – avec son amie Menolly – vers un petit Fort de Mer du sud, en attendant de s'embarquer pour le mystérieux Continent Méridional. Le plus malin des apprentis allait plonger dans la grande aventure. Il allait tout découvrir, la beauté du monde, l'infamie des tricheurs, l'urgence de l'action et même la joie de se réfugier sur une île déserte. Plus tard, il reviendrait à ses tambours, riche d'expérience humaine et de savoir vécu. Assez pour vivre une vie d'homme.

LA DAME AUX DRAGONS

L'hiver est fini, le printemps est de retour, toute la planète est en liesse au Fort de Ruatha pour célébrer l'intronisation d'Alessan, son jeune seigneur. Moreta, Dame du Weyr de Fort, est de la fête. Elle est sensible aux attentions d' Alessan. Le passage des Fils doit se terminer dans huit ans. Pour les habitants de Pern, l'obsession du danger se dissipe. On peut faire des projets d'avenir. Puis, sans avertissement, le malheur frappe : une bête s'abat, l'écume à la gueule, et meurt peu après. C'est la première victime d'une maladie mystérieuse qui, en quelques semaines, va décimer la population. Les chevaliers-dragons agonisent, les Fils continuent à tomber, détruisant toute vie organique. Moreta se dépense dès lors sans compter. Multipliant les vols dans le temps et l'espace, la Dame aux dragons ira-t-elle jusqu'au bout du sacrifice pour assurer, en fin de compte, la victoire de la vie ?

HISTOIRE DE NERILKA

L'épidémie ravage la planète Pern. Tous les habitants se mobilisent pour affronter la catastrophe. Seul Tolocamp, seigneur régnant du Fort de Fort, refuse de porter secours à ses voisins. Nerilka, sa fille, a honte de cette attitude. Un jour elle se décide : elle emballe quelques médicaments et se glisse hors du Fort. Elle n'a plus rien à faire avec sa famille et elle veut aider son peuple. Où pourra-t-elle se rendre utile ? Sa quête l'entraîne jusqu'au Fort de Ruatha, où le seigneur Alessan prépare à la hâte le précieux sérum qui sauvera les gens. Une femme s'est déjà sacrifiée pour lutter contre le mal. Et maintenant Nerilka est prête. Il y a longtemps qu'elle a abandonné l'espoir de se marier et de fonder un foyer. Elle ne sait pas encore que son choix va changer le cours de sa vie !

L'AUBE DES DRAGONS

L'amiral Benden a mis le vaisseau en orbite autour de la planète Pern. Et les futurs colons s'éveillent par milliers. Sorka était toute petite quand elle est montée dans l'astronef ; après quinze ans d'animation suspendue, elle n'a guère grandi. Les gens veulent mener une vie pastorale ; ce monde-là ne sera pas pollué. Très vite, ils se passeront de gouvernement ; chacun sera son propre maître, et tous vivront en harmonie. Mais on ne peut pas tout prévoir. Il y a des colons qui ne sont pas clairs. D'autres qui poussent la pureté si loin qu'ils ne songent qu'à se perdre dans la lande. Sean, le jeune Gitan, n'a pas oublié ses chevaux. Sorka ne sait pas encore qu'elle partagera ses rêves ; les premiers explorateurs n'ont pas senti les séismes, ils n'ont pas vu les nuages noirs. Mais quand Sorka et Sean assistent à l'éclosion des dragonets, Pern leur offre un charmant remède au malheur qui plane.

LES RENEGATS DE PERN

Il y a les exclus. Celui qui a tué un homme. Celle qui a volé du pain. Celui qui a été maudit par son père. Il y a les errants. Le peintre qui parcourt le continent, cherchant l'inspiration. Le chevalier qui a perdu la tête à la mort de son dragon. Les caravaniers comme les parents de Jayge, qui vont de Fort en Fort. Il y a Thella la rebelle, qui refuse le mari choisi par son frère et s'enfuit dans la montagne. Trop paresseux pour se creuser un Fort ? Trop orgueilleux pour jurer allégeance ? En tout cas, ils vivent dans un monde vaste et beau et veulent en voir le plus possible. Mais quand reviennent les Fils, ils n'ont pas de murs pour les protéger. La colère gronde et Thella fonde la bande des renégats. Un idéal de violence et, pour certains, une espérance. Thella est destructrice. Un jour, elle s'en prend à la famille de Jayge. Et ça, c'est trop pour Jayge.

Il y en a d'autres que je n'ai malheureusement pas lu car apres ca devenait trop SF et moins Fantasy...
Mon préféré est Le Dragon Blanc qui est excellent tant dans l'ecriture que dans le rythme et l'histoire.

Le probleme de cette serie est le continuum espace temps, en effet l'auteur ne suit pas d'un roman a l'autre le fils de l'histoire (sauf dans les premiers tomes) et on se retrouve souvent a lire une prequel de l'aventure principale, puis une prequel de la prequel, ce qui peut etre déstabilisant, donc pour tout lire dans l'ordre, voici l'ordre de lecture idéal :

Avant l'atterrissage
Première Reconnaissance P.E.R.N.(Recueil La chute des fils [Les chroniques de Pern])

1er Passage
L'Aube des Dragons
La Cloche des Dauphins (Recueil La chute des fils [Les chroniques de Pern])
Le Fort de Red Hanrahan (Recueil La chute des fils [Les chroniques de Pern])
Le Deuxième Weyr (Recueil La chute des fils [Les chroniques de Pern])
Mission Sauvetage (Recueil La chute des fils [Les chroniques de Pern])

2ème Passage
L'Œil du dragon

6ème Passage
La Dame aux dragons
Histoire de Nerilka
Au-delà de l'Interstice (nouvelle dans Legendes 2)

9ème Passage
Le Vol du dragon
La Quête du Dragon
Le Dragon blanc
Le Maître Harpiste de Pern
Le Chant du dragon
La Chanteuse-dragon de Pern
Les Tambours de Pern
Les Renégats de Pern
Tous les Weyrs de Pern
Les Dauphins de Pern
Les Ciels de Pern

Il y a eu aussi un JdR, un jeu video et Graphic Novel donc voici qq planches :





_________________
"Qui boira mon sang aura la vie éternelle..."
Découvrez le jeu de cartes "Vampires-VS-Lycans", cliquez sur la bannière
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.vampiredarknews.com
Slash
Reine des Damnés
Reine des Damnés


Nombre de messages : 4419
Age : 43
Localisation : Sur la plus haute tour de la Capitale, je vous observe....
Famille :
Date d'inscription : 21/04/2005

MessageSujet: Re: Le coin des dragons en littérature   Mer 31 Mar 2010, 19:51

Une rareté, le roman issue du jeu de roles SCALES :



En apparence, le monde de Scales est analogue à la Terre des années 90. Mais la réalité est bien différente : dans l'ombre, les dragons dirigent le monde. Leur présence sur Terre remonte à la nuit des temps, mais ils ne sont pas d'origine terrestre...
A l'aube de la Terre, un couple de dragons vint se poser sur notre planète, à la recherche d'un endroit où la femelle pourrait couver ses trente oeufs. Après l'éclosion, le mâle décida de repartir. Il confia à sa descendance deux missions : aux treize plus puissants, le soin de protéger leur mère. Aux autres, la charge de collecter la mana, cette énergie magique dont il avait besoin pour ses voyages interstellaires.
La mère s'enferma avec ses treize enfants, pendant que les autres dragons accomplissaient leur tâche. Quand les gardiens ressortirent, bien des choses avaient changé : leur mère était morte, probablement assassinée par l'un d'entre eux, et les dragons collecteurs, qui s'étaient reproduits avec les grands dinosaures, avaient perdu leur intelligence et s'étaient abâtardis. La mort dans l'âme, ne sachant que faire, les treize dragons creusèrent des cavernes et s'endormirent pour quelques millions d'années.
Pendant leur sommeil, la mana s'épuisa peu à peu, et ne devint plus présente que dans les produits de l'artisanat des hommes. Avec cet appauvrissement magique, disparurent toutes les espèces fantastiques qui peuplaient la Terre : elfes, trolls, démons, centaures, etc. Ces êtres, ne pouvant vivre en l'absence de magie, s'éteignirent ou devinrent peu à peu des humains inconscients de leur héritage merveilleux.
Cet état de fait prit fin avec l'explosion d'Hiroshima en 1945 qui réveilla le dragon qui sommeillait non loin. Quand il prit conscience des changements qui avaient affecté la Terre, il réveilla ses frères, avec qui il décida le début du grand jeu, une lutte pour la domination de la Terre et la collecte des objets possédant de la mana. Pour ce faire, les dragons avaient besoin de pions. Prenant forme humaine, ils se mêlèrent aux humains, et une génération mi-humaine mi-draconique apparut. Celle-ci eut à son tour des descendants, et une seconde génération, de plus en plus humaine et de moins en moins draconique, entra aux service des treize grands dragons.
Le jeu avait commencé. Mais les humains n'étaient pas à sous-estimer : certains d'entre eux, héritiers des alchimistes, connaissaient le pouvoir de la mana contenu dans le corps des dragons. Puissament organisés et connus sous le nom de technomanciens, ils entreprirent de s'opposer à l'ascension des dragons. Jusqu'à ce que... le père, le Dragon Céleste, revienne, et exige d'apprendre la raison de la mort de sa compagne, et de l'échec de la collecte de la mana.

_________________
"Qui boira mon sang aura la vie éternelle..."
Découvrez le jeu de cartes "Vampires-VS-Lycans", cliquez sur la bannière
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.vampiredarknews.com
Satine26
Crocs de lait
Crocs de lait


Nombre de messages : 10
Age : 140
Localisation : Vieille Europe
Famille :
Date d'inscription : 09/11/2010

MessageSujet: Re: Le coin des dragons en littérature   Mer 10 Nov 2010, 23:27

Mes respects

J'ai apprécié de lire vos échanges, Une mine d'infos ..Merçi...

Je suis Gémeaux, ascendant gémeaux du signe du Dragon plein pot !...Avec le Caractère qui va avec..

Mais,Pas tjs partante pour certains paralèlles concernant les gros lézards surtout quand ils ont un lien directe avec des saloperies humaines styles guerres etc...

Mais bon: La littérature est en soit synonyme de resptect du saint sacre "je dis ce que je veux".

Je reviendrais volontier "furté" dans le coin pour voir si je peux connaitre plus de choses que je ne sais déjà ??!!

Pour ma part je serais plus observatrice qu'instit ..........

Mes hommages,

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lola Athénaïs
Vampire assoiffé
Vampire assoiffé


Nombre de messages : 144
Age : 32
Localisation : Belgique
Famille :
Date d'inscription : 12/10/2009

MessageSujet: Re: Le coin des dragons en littérature   Jeu 11 Nov 2010, 10:41

quelle bonne idée !
aplaudit aplaudit aplaudit

un grand merci à vous !

Je suivrai très certainement ce topic avec beaucoup d'attention.
Je viens de commencer une série de 7 livres (le cycle des épées),
mais je met certains de ceux-ci sur ma liste d'attente.


read
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
crocs222
Lycanthrope Membre
Lycanthrope Membre


Nombre de messages : 749
Age : 24
Localisation : En forêt bien sur
Famille :
Date d'inscription : 27/11/2010

MessageSujet: Re: Le coin des dragons en littérature   Lun 29 Nov 2010, 16:28

sinon y a aussi L'AGE DU FEU de E.E Knight

le 1er s'appelle DRAGON



Au plus profond d'une caverne, dans les montagnes, naît une couvée de dragons. Les quatre petits appartiennent à une espèce en voie d'extinction : ils sont le dernier espoir de survie de leur peuple. Mais des nains font irruption et sèment la mort dans la caverne. Seul le jeune Auron parvient à s'échapper. Spécimen rare de dragon gris sans écailles, uniquement armé de son esprit, de ses griffes et d'un instinct de survie sans limite, il décide de partir en quête de ses semblables. C'est le début d'un long périple dans un monde dangereux, peuplé d'elfes mercenaires et d'humains violents, où il rencontrera des alliés improbables et découvrira sa véritable nature.


je l'ai pas retrouvé mais j'ai cherché sur amazon.fr pense

le 2eme c'est LA VENGENCE DU DRAGON


« Je suis Wistala, la dragonelle chasseuse, la vengeresse verte et silencieuse fendant les cieux… »
Ainsi parle sitôt libérée de son œuf la jeune Wistala, l’un des quatre dragons nés au plus haut des montagnes. Dernière née d’une espèce à l’agonie, la fratrie apprendra tout de l’héritage qui lui revient grâce à une mère dévouée et un père protecteur. Jusqu’au jour funeste où leur sanctuaire est pris d’assaut par une horde de nains. Leur mère les pousse alors vers la liberté tout en se sacrifiant pour sauver leurs vies. Wistala se retrouve dans le monde d’En-Haut seule avec Auron, son frère gris et dépourvu d’écailles. Bientôt livrée à elle-même, Wistala doit surmonter sa terreur, son chagrin pour se lancer à la recherche de ses semblables… et abattre sa fureur sur ceux qui s’emploient à les exterminer.

le 3eme s'intitule DRAGON BANNI


« Je suis désolée, dragonnet. Tu es banni. Tu devras apprendre à survivre seul. »
Tel est l’accueil réservé au jeune dragon cuivré à peine sorti de l’œuf. Privé de nom, estropié tandis qu’il combat son frère pour devenir le champion de leur nichée, le voici abandonné par ses parents. Sous la menace de nains appâtés par l’or, il sauve sa propre vie en trahissant ceux qui l’ont rejeté… et paiera pour cela un prix qu’il n’aurait jamais pu imaginer.
Exilé, il entreprend un incroyable périple pour découvrir la retraite des derniers dragons encore en liberté et trou¬¬ver une nouvelle famille au sein de cette civilisation secrète. Lui aussi sera confronté à des choix qui impliqueront la survie de son espèce et il devra alors faire preuve de force, de ruse et de courage.


le 4eme se nomme L'ATTAQUE DU DRAGON


Trois dragons meurtris par les épreuves qu’ils ont dû affronter pour devenir adultes. Ils sont parmi les derniers d’une espèce à l’agonie, son ultime espoir.
Séparés au plus jeune âge, quand des nains prirent d’assaut leur antre, AuRon, un spécimen rare de dragon gris dépourvu d’écailles, Wistala la verte, et le cuivré, estropié et amer, sont enfin réunis. Pourtant, les retrouvailles sont loin d’être joyeuses : la guerre des hommes approche, et tous trois ne l’envisagent pas de la même manière. AuRon pense que les dragons ne doivent pas se mêler des affaires des humains, Wistala croit à la paix. Quant au cuivré… il a ses propres projets pour ce nouveau monde.

_________________



Venez participez aux jeux !!! Vous repartirez plus heureux !!! XD


Dernière édition par crocs222 le Lun 11 Avr 2011, 17:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crocs222.skyrock.com/
Satine26
Crocs de lait
Crocs de lait


Nombre de messages : 10
Age : 140
Localisation : Vieille Europe
Famille :
Date d'inscription : 09/11/2010

MessageSujet: Re: Le coin des dragons en littérature   Lun 29 Nov 2010, 17:33

Merci croc 222 !

Comme g pas trop le temps de lire, autant se rencarder aux bons endroits !
Apparement, tu allonges la liste des érudits ! aplaudit aplaudit

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander
Citoyen vampire
Citoyen vampire


Nombre de messages : 750
Age : 25
Localisation : Dans les abysses de l'oubli
Famille :
Date d'inscription : 07/01/2010

MessageSujet: Re: Le coin des dragons en littérature   Lun 29 Nov 2010, 19:10

Tes livres parles de quoi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/111044884
crocs222
Lycanthrope Membre
Lycanthrope Membre


Nombre de messages : 749
Age : 24
Localisation : En forêt bien sur
Famille :
Date d'inscription : 27/11/2010

MessageSujet: Re: Le coin des dragons en littérature   Lun 29 Nov 2010, 19:34

ils parlent de la vie de plusieurs dragons mais je ne peut en dire plus sans devoiler des moment clés Confused je sais c'est dommage Confused

_________________



Venez participez aux jeux !!! Vous repartirez plus heureux !!! XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crocs222.skyrock.com/
Vladkergan
Vampire Littéraire
Vampire Littéraire


Nombre de messages : 1097
Age : 535
Localisation : avec Senhal, Mina et Bagheera
Famille :
Date d'inscription : 02/02/2007

MessageSujet: Re: Le coin des dragons en littérature   Lun 29 Nov 2010, 20:01

Modo : Pour illustrer les couvertures et donner envie aux gens de jeter un œil à cette série, ce serait quand même bien de détailler un peu le pitch de départ.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.vampirisme.com/
crocs222
Lycanthrope Membre
Lycanthrope Membre


Nombre de messages : 749
Age : 24
Localisation : En forêt bien sur
Famille :
Date d'inscription : 27/11/2010

MessageSujet: Re: Le coin des dragons en littérature   Lun 29 Nov 2010, 20:20

c'est bon j'ai encore compléter read

--> édit 11/04/11

_________________



Venez participez aux jeux !!! Vous repartirez plus heureux !!! XD


Dernière édition par crocs222 le Lun 11 Avr 2011, 17:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crocs222.skyrock.com/
louvette
Crocs de lait
Crocs de lait


Nombre de messages : 6
Age : 26
Famille :
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Le coin des dragons en littérature   Lun 11 Avr 2011, 17:14

merci ca me donne plein d'idées de lecture aplaudit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
crocs222
Lycanthrope Membre
Lycanthrope Membre


Nombre de messages : 749
Age : 24
Localisation : En forêt bien sur
Famille :
Date d'inscription : 27/11/2010

MessageSujet: Re: Le coin des dragons en littérature   Lun 11 Avr 2011, 17:55

de rien ! Mr. Green

_________________



Venez participez aux jeux !!! Vous repartirez plus heureux !!! XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crocs222.skyrock.com/
senhal
Vampire Littéraire
Vampire Littéraire


Nombre de messages : 2991
Age : 34
Localisation : Villeurbanne
Famille :
Date d'inscription : 25/04/2005

MessageSujet: Re: Le coin des dragons en littérature   Dim 13 Nov 2011, 08:50

On m'a offert Bankgreen de Thierry Di Rollo à Octogônes, où j'ai pu rencontrer l'auteur dont les nouvelles publiées chez ActuSF m'avaient franchement plues. Il y a un dragon sur la couv'....

Je me suis achetée Le Dragon Griaule de Lucius Shepard (les fans de vampires se souviendront de L'Aube écarlate, du même), une des lectures préférées de l'année du fandom des littératures de l'imaginaire.

Je vous en parlerai quand je les aurai lus.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heksen.fr/
senhal
Vampire Littéraire
Vampire Littéraire


Nombre de messages : 2991
Age : 34
Localisation : Villeurbanne
Famille :
Date d'inscription : 25/04/2005

MessageSujet: Re: Le coin des dragons en littérature   Jeu 17 Nov 2011, 08:13

Bon, alors, déjà, dans Bankgreen, ça s'agit pas de dragons mais de varans. Et oui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heksen.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le coin des dragons en littérature   Aujourd'hui à 06:43

Revenir en haut Aller en bas
 
Le coin des dragons en littérature
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Votez pour vos romans de littérature jeunesse préférés!
» BEOWULF : l'épopée fondamentale de la littérature anglaise.
» Littérature hispanophone
» Littérature Castlevania par SAS : collection de couvertures!
» Littérature coréenne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue sur le forum de discussion de la ville des vampires :: AUBERGE DES IMMORTELS :: Littérature Vampirique-
Sauter vers: