Bienvenue sur le forum de discussion de la ville des vampires


 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  Aidez le forumAidez le forum  

Partagez | 
 

 La zone extrême : le jeu de la mort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lysisca
Grande Louve
Grande Louve
avatar

Nombre de messages : 5067
Age : 33
Localisation : Bonne question...Où suis-je?
Famille :
Date d'inscription : 21/04/2005

MessageSujet: La zone extrême : le jeu de la mort   Sam 27 Fév 2010, 17:30

"La zone extrême" est le nom donné à un faux jeu télévisé, qui est en réalité une expérience sur l'impact de la télévision sur les téléspectateurs. De cette expérience, qui est la transposition de l'expérience de Milgram à la télé, a été tiré un reportage intitulé "Le jeu de la mort".

Quelques explications...


L’expérience de Milgram

Dans les années 60, le psychologue américain Stanley Milgram a monté une expérience pour voir jusqu’où un être humain « normal » pouvait se soumettre à une autorité. L'objectif réel de l'expérience est de mesurer le niveau d'obéissance à un ordre même contraire à la morale de celui qui l'exécute.

Des sujets – pris au hasard dans la population - acceptent de participer à une expérience sur la mémoire et l'apprentissage. Celle-ci est placée sous l’autorité d’un scientifique, qui est donc censé être compétent en la matière. L'expérience est présentée comme l'étude scientifique de l'efficacité de la punition sur la mémorisation. La punition en question consiste en décharges électriques de plus en plus intenses, appliquées à des tiers sans autre raison que de « vérifier les capacités d'apprentissage ». Les participants étaient des hommes de 20 à 50 ans de tous milieux et de différents niveaux d'éducation.

L’expérience (et ses variantes) comporte donc 3 personnages :

-l’élève, qui doit mémoriser une liste de mots. En cas d’erreur, il reçoit une décharge électrique – de plus en plus intense.
-l'enseignant(qui est le véritable cobaye de l’expérience), qui dicte les mots à l'élève et vérifie les réponses. En cas d'erreur, c’est lui qui envoie la décharge électrique.
-l’expérimentateur qui représente l’Autorité.

L'expérimentateur et l'élève sont en réalité des comédiens, et les chocs électriques fictifs.

Les rôles de l’enseignant et de l’élève sont censé être tirés au sort (le tirage est évidemment truqué). On décrit ensuite l’expérience aux protagonistes, puis on soumet le futur enseignant à un léger choc électrique de 45 volts pour lui montrer un échantillon de ce qu'il va infliger à son élève et pour renforcer sa confiance sur la véracité de l'expérience.

L’élève est ensuite emmené dans une autre pièce et attaché à une chaise électrique. L’enseignant cherche donc à lui faire mémoriser des listes de mots, et l'interroge sur celles-ci. Il est installé devant un pupitre où une rangée de manettes est censée envoyer des décharges électriques. En cas d'erreur, le sujet enclenche une nouvelle manette et croit qu'ainsi l'apprenant reçoit un choc électrique de puissance croissante - 15 volts supplémentaires à chaque décharge. Le sujet est prié d'annoncer la tension correspondante avant de l'appliquer.

Au fur et à mesure de l’expérience, « l’élève » se trompe de plus en plus souvent – voire systématiquement. Ses réactions face aux chocs reçus sont de plus en plus violentes : à partir de 75 V il gémit, à 120 V il se plaint à l'expérimentateur qu'il souffre, à 135 V il hurle, à 150 V il supplie qu'on le libère, à 270 V il lance un cri violent, à 300 V il annonce qu'il ne répondra plus. L'expérimentateur indique alors qu'une absence de réponse est considérée comme une erreur.
Au stade de 150 volts, la majorité des sujets manifestent des doutes et interrogent l'expérimentateur qui est à leur côté. Celui-ci est chargé de les rassurer en leur affirmant qu'ils ne seront pas tenus pour responsables des conséquences. Si un sujet hésite, l'expérimentateur lui demande d'agir. Si un sujet exprime le désir d'arrêter l'expérience, l'expérimentateur lui adresse, dans l'ordre, ces réponses :

« Veuillez continuer s'il vous plaît. »
« L'expérience exige que vous continuiez. »
« Il est absolument indispensable que vous continuiez. »
« Vous n'avez pas le choix, vous devez continuer. »

Si le sujet souhaite toujours s'arrêter après ces quatre interventions, l'expérience est interrompue. Sinon, elle prend fin quand le sujet a administré trois décharges maximales (450 volts) à l'aide des manettes situées après celles faisant mention de Attention, choc dangereux.

62 % des participants ont continué à infliger les chocs jusqu'au maximum prévu (450V) en dépit des plaintes de l'acteur.

À l'issue de chaque expérience, un questionnaire et un entretien avec le sujet permettaient de recueillir ses sentiments et d'écouter les explications qu'il donnait de son comportement. Cet entretien visait aussi à le réconforter en lui affirmant qu'aucune décharge électrique n'avait été appliquée, en le réconciliant avec l'apprenant et en lui disant que son comportement n'avait rien de sadique et était tout à fait normal.

_________________
Prend le loup pour frère car il connait l'ordre des forêts



L'esprit suit-il une trajectoire chaotique déterministe ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysisca
Grande Louve
Grande Louve
avatar

Nombre de messages : 5067
Age : 33
Localisation : Bonne question...Où suis-je?
Famille :
Date d'inscription : 21/04/2005

MessageSujet: Re: La zone extrême : le jeu de la mort   Sam 27 Fév 2010, 17:31

La zone extrême :

L’expérience de Milgram a été transposée sous la forme d’un faux jeu télévisé, appelé « La zone extrême ». L’expérience cherchait à savoir quel était l’impact de la télévision en tant qu’Autorité. Le réalisateur français Christophe Nick a filmé cette expérience et en a tiré un reportage intitulé "Le jeu de la mort".

Avec l'aide d'une équipe de psychologues et d'assistants, Christophe Nick a conçu un jeu faux basé sur l’expérience de Milgram.
80 personnes issues de tous les milieux sociaux ont été recruté partout en France. Ils étaient censé participer à la mise au point d’un nouveau jeu télévisé.
Une fois arrivé sur place, ils rencontrent l’autre candidat (un acteur) et le producteur du jeu. Celui-ci explique les règles : un des candidats doit mémoriser une liste de 27 associations de mots. L’autre, le « Maître du jeu », doit le punir à chaque fois qu’il se trompe. Pour cela, il lui inflige une décharge électrique de plus en plus forte. Personne n’est payé, il ne s’agit que de la mise au point du jeu. Les rôles de Maître du jeu et d’élève sont tirés « au sort » - le tirage est bien entendu truqué.
Outre les 2 protagonistes, il y a un public et une présentatrice du jeu (qui incarne l’Autorité).

Encore une fois, l’acteur commence à se plaindre à partir de 75 V. A 120 V il dit qu'il souffre, puis il hurle, supplie qu'on le libère, etc. C’est la présentatrice qui incite les cobaye à continuer, à peu près avec les mêmes ordres que Milgram : « Ne vous laissez pas influencer », « Le jeu veut que vous continuiez. », « Il vous supplie maintenant. Mais continuez jusqu’au bout et dans 10 minutes il vous remerciera. », « Vous n'avez pas le choix, vous devez continuer. ». Si le sujet s’entête à arrêter l’expérience après 4 injonctions, c’est l’appel au public, qui crie « Châtiment, châtiment ». S’il ne fléchit pas, l’expérience s’arrête.

Dans l'expérience de Milgram, 62% des "cobayes" allaient jusqu'au terme de l'expérience, en infligeant les décharges maximales à leurs "victimes". Mais cette fois, les résultats dépassent l'entendement: 80% des cobayes ont été jusqu’à infliger 450V.

Qui sont ces "monstres"? Des sadiques ou des abrutis? Pas le moins du monde: ce sont simplement des téléspectateurs ordinaires, devenus bourreaux au service du spectacle total. Pongés au sein du «système tél », avec la pression du public, la présence d'une star à leurs côtés dans le rôle de l'autorité, ils abdiquent leur libre arbitre au profit d'une logique de pouvoir.

L'expérience a également fait l'objet d'un livre, co-écrit avec Michel Eltchaninoff, intitulé "L'expérience extrême".

_________________
Prend le loup pour frère car il connait l'ordre des forêts



L'esprit suit-il une trajectoire chaotique déterministe ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysisca
Grande Louve
Grande Louve
avatar

Nombre de messages : 5067
Age : 33
Localisation : Bonne question...Où suis-je?
Famille :
Date d'inscription : 21/04/2005

MessageSujet: Re: La zone extrême : le jeu de la mort   Sam 27 Fév 2010, 17:33

Sites pour avoir plus d’infos

Pour voir le reportage en entier - qui a été diffusé hier sur la RTBF - ainsi que le débat qui suit, et qui est aussi très instructif :

http://www.rtbf.be/video/v_intermedias-special-en-direct?id=18139&category=info


D’autre infos, toujours sur le site de la (la source du post précédent)

http://www.rtbf.be/info/societe/medias/le-jeu-de-la-mort-un-docu-fiction-edifiant-191724




Pour des infos sur le livre intitulé "L'expérience extrême" :

http://www.gillesparis.com/fich_l_experience_extreme.html




Le reportage va également passer sur France 2, le mercredi 17 mars à 20h35. Toutes les infos sur :

http://programmes.france2.fr/jusqu-ou-va-la-tele/

_________________
Prend le loup pour frère car il connait l'ordre des forêts



L'esprit suit-il une trajectoire chaotique déterministe ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysisca
Grande Louve
Grande Louve
avatar

Nombre de messages : 5067
Age : 33
Localisation : Bonne question...Où suis-je?
Famille :
Date d'inscription : 21/04/2005

MessageSujet: Re: La zone extrême : le jeu de la mort   Sam 27 Fév 2010, 17:42

Je vous conseille vivement de voir le reportage. Ca fait réfléchir.

Ce qui m'a frappé dans le reportage - ou le débat, je ne sais plus - c'est le nombre de temps qu'on passe devant la télé. Ils ont calculé que si on on travaille pendant 41 ans (carrière complète) à raison de 35 heures par semaine, on aura passé en tout 9 années de notre vie au travail. En revanche, quelqu'un qui passe en moyenne 3h30 par jour devant la télé depuis qu'il a 5 ans (les chiffres sont tirés des moyennes françaises) aura passé en tout...14 années de sa vie à regarder la télé. C'est la 2ème activité de l'être humain après le sommeil!
Autrement dit, à l'heure actuelle, la télé structure vraiment notre manière de voir le monde. C'est à cause de cela qu'on arrive à des résultats aussi ahurissants.

Une autre piste de réflexion intéressante: regardez les jeux télévisés qu'on propose. Le but est toujours l'ELIMINATION des concurrents. Que ce soit dans l'autre équipe ou au sein de sa propre équipe, que ce soit de la télé-réalité ou des jeux "classique", il n'y a plus de notion de solidarité, d'empathie. C'est l'élimination et l'humiliation.
Après ça, comment s'étonner qu'il n'y ait plus aucune solidarité au sein du monde du travail, ou même dans les cours de récré (je pense au jeu du petit pont massacreur). Que tout soit permis, à tous les niveaux. Si vraiment la télé a une telle influence sur nos comportements, comment s'étonner que tout foute le camp?

_________________
Prend le loup pour frère car il connait l'ordre des forêts



L'esprit suit-il une trajectoire chaotique déterministe ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nimedhel
Primogene Toréador
Primogene Toréador
avatar

Nombre de messages : 1005
Age : 27
Localisation : In my inner world
Famille :
Date d'inscription : 09/09/2009

MessageSujet: Re: La zone extrême : le jeu de la mort   Sam 27 Fév 2010, 20:15

heureusement que je regarde quasi jamais la télé lol... ça fait peur tout ça!

_________________

Juste parce que je t'aime très fort

P.S.: Vive Mr Onion!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.medina-rahmani.be
senhal
Vampire Littéraire
Vampire Littéraire
avatar

Nombre de messages : 2991
Age : 35
Localisation : Villeurbanne
Famille :
Date d'inscription : 25/04/2005

MessageSujet: Re: La zone extrême : le jeu de la mort   Dim 28 Fév 2010, 13:34

Lysisca a écrit:

En revanche, quelqu'un qui passe en moyenne 3h30 par jour devant la télé depuis qu'il a 5 ans (les chiffres sont tirés des moyennes françaises) aura passé en tout...14 années de sa vie à regarder la télé. C'est la 2ème activité de l'être humain après le sommeil!
Autrement dit, à l'heure actuelle, la télé structure vraiment notre manière de voir le monde. C'est à cause de cela qu'on arrive à des résultats aussi ahurissants.
C'est effectivement impressionnant, mais c'est certainement un autre débat que l'expérience de Milgram. Et je crois que cela s'étend au-delà de la télé : ça me laisse penser que nous avons peut-être besoin d'une activité "stand-by". Par exemple, je ne regarde plus la télé depuis des années, mais à la place, je m'étais mise à lire énormément et ensuite il y a eu l'internet. Beaucoup des personnes de mon entourage passe un temps incommensurable devant Internet et peu ou pas devant la télévision.
Est-ce un comportement contemporain, identique en ville, à la campagne, selon les métiers ?
Que dire du phénomène addictif indéniable que comportent ces activités ? Quelle est la part de besoin réel et sain de remplissage de notre temps par ces activités-glandouille ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heksen.fr/
Lysisca
Grande Louve
Grande Louve
avatar

Nombre de messages : 5067
Age : 33
Localisation : Bonne question...Où suis-je?
Famille :
Date d'inscription : 21/04/2005

MessageSujet: Re: La zone extrême : le jeu de la mort   Dim 28 Fév 2010, 16:31

Je suis d'accord qu'il faut se vider l'esprit après le boulot - et je le fais aussi en regardant la télé, justement - mais je crois que ça dépend aussi de ce qu'on regarde.
Au début du reportage, ils parlent par exemple de ces chaînes anglo-saxonnes et japonaises proposent des "jeux" télévisés assez populaires qui consistent à humilier ou torturer les participants. D'accord, personne n'est obligé de participer. Mais quand même, il y a là matière à se poser des questions non? Le but de la télé est de faire un max d'audience, peut importe ce qu'elle passe. Mais le public? Pourquoi regarder ce genre de choses? Ca me dépasse...

_________________
Prend le loup pour frère car il connait l'ordre des forêts



L'esprit suit-il une trajectoire chaotique déterministe ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anubis
Primogene Gangrel
Primogene Gangrel
avatar

Nombre de messages : 1394
Age : 36
Localisation : Dans les ténèbres de mon coeur
Famille :
Date d'inscription : 13/01/2006

MessageSujet: Re: La zone extrême : le jeu de la mort   Dim 28 Fév 2010, 17:09

Sentiment animal de domination refoulé, une manière d'affirmer une autorité que l'on ne montre pas au quotidien.

_________________
Sometimes Majority only means all the fools are on the same side.

Gentil modérateur de l'accueil et de la couronne d'or.

Règlement
Aide pour les p'tits nouveaux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lepapat
Lycanthrope Membre
Lycanthrope Membre
avatar

Nombre de messages : 633
Age : 44
Localisation : Tournai - Belgique
Famille :
Date d'inscription : 20/07/2007

MessageSujet: Re: La zone extrême : le jeu de la mort   Dim 28 Fév 2010, 18:08

Voyeurisme wtf Sadisme refouler wtf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.davidmanise.com/forum
Lysisca
Grande Louve
Grande Louve
avatar

Nombre de messages : 5067
Age : 33
Localisation : Bonne question...Où suis-je?
Famille :
Date d'inscription : 21/04/2005

MessageSujet: Re: La zone extrême : le jeu de la mort   Lun 01 Mar 2010, 16:47

Anubis a écrit:
Sentiment animal de domination refoulé, une manière d'affirmer une autorité que l'on ne montre pas au quotidien.

Euh...Tu parles des téléspectateurs ou des cobayes de l'expérience? Je ne comprend pas trop ce que tu veux dire: pour les cobayes, c'est de la soumission et non de la dominance. Et pour les téléspectateurs...Ma foi, où est l'autorité à rester évaillé devant son poste? J'avoue que je n'ai pas compris...

_________________
Prend le loup pour frère car il connait l'ordre des forêts



L'esprit suit-il une trajectoire chaotique déterministe ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anubis
Primogene Gangrel
Primogene Gangrel
avatar

Nombre de messages : 1394
Age : 36
Localisation : Dans les ténèbres de mon coeur
Famille :
Date d'inscription : 13/01/2006

MessageSujet: Re: La zone extrême : le jeu de la mort   Lun 01 Mar 2010, 17:32

Les téléspectateurs et l'autorité, c'est par personne interposée. Voir une personne soumise, fait ressortir l'instinct de domination s'il on peut dire.

_________________
Sometimes Majority only means all the fools are on the same side.

Gentil modérateur de l'accueil et de la couronne d'or.

Règlement
Aide pour les p'tits nouveaux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysisca
Grande Louve
Grande Louve
avatar

Nombre de messages : 5067
Age : 33
Localisation : Bonne question...Où suis-je?
Famille :
Date d'inscription : 21/04/2005

MessageSujet: Re: La zone extrême : le jeu de la mort   Lun 01 Mar 2010, 17:56

Euuuuh...C'est plutôt tordu ton truc. Ca me plait!
Donc selon toi, les personnes se mettent à fantasmer sur ce qu'elles pourraient faire aux autres? Mais c'est hyper pervers!

_________________
Prend le loup pour frère car il connait l'ordre des forêts



L'esprit suit-il une trajectoire chaotique déterministe ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anubis
Primogene Gangrel
Primogene Gangrel
avatar

Nombre de messages : 1394
Age : 36
Localisation : Dans les ténèbres de mon coeur
Famille :
Date d'inscription : 13/01/2006

MessageSujet: Re: La zone extrême : le jeu de la mort   Lun 01 Mar 2010, 18:06

Hyper pervers oui et non, c'est à dire qu'après en avoir pris plein la poire par des clients, supérieurs et/ou collègues. On rentre du taf, on matte ça en imaginant que ce sont des personnes qui nous on pourris la vie. On appelle cela un transfert en psychiatrie (Roparzh pourra sans doute le confirmer.) En gros, tu transfères la colère ou la frustration sur une autre personne ou un objet pour te passer les nerfs.

Chez les autres animaux, ils se battent. Mais dans notre monde "civilisé", on fait autrement ou non d'ailleurs.

_________________
Sometimes Majority only means all the fools are on the same side.

Gentil modérateur de l'accueil et de la couronne d'or.

Règlement
Aide pour les p'tits nouveaux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
senhal
Vampire Littéraire
Vampire Littéraire
avatar

Nombre de messages : 2991
Age : 35
Localisation : Villeurbanne
Famille :
Date d'inscription : 25/04/2005

MessageSujet: Re: La zone extrême : le jeu de la mort   Lun 01 Mar 2010, 18:13

Lysisca a écrit:
Mais le public? Pourquoi regarder ce genre de choses? Ca me dépasse...
Je sais pas.
Tu sais, c'est étrange, quand j'étais au lycée, regarder les infos m'ennuyait, les images violentes ne provoquaient rien de l'ordre de la compassion ou du choc. Après, j'ai cessé de regarder la télé et puis d'en avoir une. Quand il m'arrive, maintenant de tomber, par le plus grand des hasards, chez quelqu'un, sur le JT, je suis très impressionnée par les images, je dois regarder ailleurs et les commentaires me paraissent si superficiels.

Peut-être que je suis une extraterrestre et que je ne peux pas me prendre comme cas général, mais je crois quand-même qu'il y a une sorte d'acclimatation à l'inacceptable. Au JT, parce que c'est une violence rituelle, convenue, attendue, à des émissions comme celles dont tu parles parce que c'est banalisé, parce que si ça passe à la télé, c'est bien la preuve qu'on n'est pas seul à regarder ça, c'est une action dont la moralité sociale est validée par la pratique du nombre. La télé, même si elle isole, est un objet éminemment social, car lorsque je regarde une émission, je sais que d'autres la regardent... d'ailleurs je pourrai en parler au boulot demain et même éventuellement faire mine de m'en scandaliser.

Après, je suis ni psy ni philosophe, ni sociologue, mais c'est vrai que la mise en scène de la cruauté, son spectacle, a depuis longtemps fait partie des mœurs humaines. A croire que nous en avons toujours besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heksen.fr/
Lysisca
Grande Louve
Grande Louve
avatar

Nombre de messages : 5067
Age : 33
Localisation : Bonne question...Où suis-je?
Famille :
Date d'inscription : 21/04/2005

MessageSujet: Re: La zone extrême : le jeu de la mort   Mar 02 Mar 2010, 18:31

senhal a écrit:
mais je crois quand-même qu'il y a une sorte d'acclimatation à l'inacceptable.

Je pense que tu as parfaitement raison, et le JT est justement l'exemple type de cette acclimatation : j'aurais tendance à dire "Même au JT c'est de pire en pire".
Mais il n'y a pas que le JT. Même s'il y a toujours eu des films gores, comme Massacre à la tronçonneuse, je trouve que ces dernières années c'est de pire en pire. J'ai l'impression que les films où le scénarios se résume quasiment simplement à mettre en scène la torture (comme Saw) sont de plus en plus nombreux. Ou alors c'est seulement moi?

Citation :
Après, je suis ni psy ni philosophe, ni sociologue, mais c'est vrai que la mise en scène de la cruauté, son spectacle, a depuis longtemps fait partie des mœurs humaines. A croire que nous en avons toujours besoin.

Je ne sais pas. Tu as sans doute raison, mais je fais personnellement la différence entre une exécution publique, comme il y avait autrefois, et qui était censé faire un "sain" exemple de justice - attention je parle bien ici de justice "légitime" et pas d'un moyen pour établir un régime de terreur - et un "spectacle" d'humiliation et de torture complètement gratuit. Y a moyen de se défouler autrement quand même.

_________________
Prend le loup pour frère car il connait l'ordre des forêts



L'esprit suit-il une trajectoire chaotique déterministe ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
senhal
Vampire Littéraire
Vampire Littéraire
avatar

Nombre de messages : 2991
Age : 35
Localisation : Villeurbanne
Famille :
Date d'inscription : 25/04/2005

MessageSujet: Re: La zone extrême : le jeu de la mort   Mar 02 Mar 2010, 20:10

Lysisca a écrit:
J'ai l'impression que les films où le scénarios se résume quasiment simplement à mettre en scène la torture (comme Saw) sont de plus en plus nombreux. Ou alors c'est seulement moi?
Pour ça, par contre, je pense qu'il y a une raison, une histoire du film d'horreur et une histoire de la technique au cinéma.

Il y a une poignée d'années, on aurait tout bonnement dû renoncer à réaliser un film comme Martyrs de Pascal Laugier. On ne possédait tout simplement pas les moyens d'un tel réalisme. Après, moi, je suis amatrice de films d'horreur plus grandguignolesques dans le gore (on va dire Tobe Hooper ou Dario Argento par exemple) et si je regarde des films comme Martyrs, c'est lorsque je fais des erreurs de casting. Si je ne suis pas de nature à être réellement choquée lorsque je sais que je regarde une fiction, j'ai tout de même été un peu perturbée sur le moment et Vlad a trouvé ça tellement insoutenable qu'il n'a pas pu voir le film. J'ignore si Saw et les films que tu évoques sont du même acabit mais si c'est le cas, c'est un peu inquiétant en effet.

Pour en revenir à ce que je voulais dire, c'est que les progrès techniques rendent inévitable la tentation de s'en servir, avec plus ou moins de bonheur selon qu'on est un réalisateur qui a quelque chose à en dire... ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heksen.fr/
- samael -
Mathusalem
Mathusalem
avatar

Nombre de messages : 3421
Age : 36
Localisation : south of heaven
Famille :
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: La zone extrême : le jeu de la mort   Mar 02 Mar 2010, 23:23

Mouais...

"Saw" à l'origine devait être un film unique à la "Seven"...
Comme il a bien marché et qu'on est dans une société où on veut gagner de l'argent sans trop devoir réfléchir, ils ont fait une suite, puis une autre, et là, ils sont dit : on tient un serial killer à la "Jason" ou "Freddy", alors faisons comme dans le bon vieux temps : faisons 10 films ! (oui, oui, il devrait bien y en avoir 10 !)

De là, comme d'hab, pleins de films gore ont poussés comme des champis !
(juste avant les films de super héros et les films de vampires qu'on a actuellement)

Ainsi, on a eu des "Hostel" et compagnie !

"Martyrs", ouais, j'ai bien aimé... un peu "space", mais la fin m'a bien plu ! ^^

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/mysamaelspace
Leviathan
Vampire assoiffé
Vampire assoiffé
avatar

Nombre de messages : 285
Age : 28
Localisation : Lille
Famille :
Date d'inscription : 01/12/2009

MessageSujet: Re: La zone extrême : le jeu de la mort   Mar 02 Mar 2010, 23:52

Je pense faire partie des 80%, seulement si c'est Sam qui se prend les coups de jus !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysisca
Grande Louve
Grande Louve
avatar

Nombre de messages : 5067
Age : 33
Localisation : Bonne question...Où suis-je?
Famille :
Date d'inscription : 21/04/2005

MessageSujet: Re: La zone extrême : le jeu de la mort   Mer 03 Mar 2010, 17:38

Sauf que là, c'est des gens que tu ne connais absolument pas; Ils ne t'ont jamais rien fait. Tu les entends hurler, supplier d'arrêter...

Je me demande si les résultats auraient été différents si le soi-disant électrocuté (l'acteur) avait été une femme. Ou une jeune fille. Ou une personne âgée.

_________________
Prend le loup pour frère car il connait l'ordre des forêts



L'esprit suit-il une trajectoire chaotique déterministe ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- samael -
Mathusalem
Mathusalem
avatar

Nombre de messages : 3421
Age : 36
Localisation : south of heaven
Famille :
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: La zone extrême : le jeu de la mort   Jeu 04 Mar 2010, 01:34

Leviathan a écrit:
Je pense faire partie des 80%, seulement si c'est Sam qui se prend les coups de jus !

Je ne comprends pas de quoi tu parles puisque j'ai eu la flemme de lire tout ce qu'il y avait avant, mais je suppose que c'est un mot d'amour ?? lol

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/mysamaelspace
senhal
Vampire Littéraire
Vampire Littéraire
avatar

Nombre de messages : 2991
Age : 35
Localisation : Villeurbanne
Famille :
Date d'inscription : 25/04/2005

MessageSujet: Re: La zone extrême : le jeu de la mort   Mar 16 Mar 2010, 06:54

Un commentaire intéressant de cette reproduction de l'expérience de Milgram ici : http://blog.mondediplo.net/2010-03-13-Le-Jeu-de-la-mort-ou-la-tele-en-zone-extreme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heksen.fr/
lepapat
Lycanthrope Membre
Lycanthrope Membre
avatar

Nombre de messages : 633
Age : 44
Localisation : Tournai - Belgique
Famille :
Date d'inscription : 20/07/2007

MessageSujet: Re: La zone extrême : le jeu de la mort   Mar 16 Mar 2010, 14:47

Tiens en parlant de la manipulation via la TV, je suis tomber sur un article, dans le journal Le Soir qui parler des SMP ( Sociétés militaires privées ) qui repérer des cibles pour les " boys US " ( Et spécialement les Forces Spécial ). dans l' article ils parlaient d' une société, la " International Media Ventures " . Étant de nature curieux, j' ais fait une recherche sur le net et je suis tomber sur le site officiel. Et bien figurez vous que la principal mission de cette Soc est la " manipulation médiatique " peur

http://www.imediav.com/?Global-Media-Campaigns

Maintenant je sais pourquoi j' ais jeter ma TV, il y a 10 ans surpris1


Dernière édition par lepapat le Mar 16 Mar 2010, 15:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.davidmanise.com/forum
Nimedhel
Primogene Toréador
Primogene Toréador
avatar

Nombre de messages : 1005
Age : 27
Localisation : In my inner world
Famille :
Date d'inscription : 09/09/2009

MessageSujet: Re: La zone extrême : le jeu de la mort   Mar 16 Mar 2010, 15:07

dans ces moments-là, je suis bien contente de ne pas être accro à la télé héhé

_________________

Juste parce que je t'aime très fort

P.S.: Vive Mr Onion!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.medina-rahmani.be
lepapat
Lycanthrope Membre
Lycanthrope Membre
avatar

Nombre de messages : 633
Age : 44
Localisation : Tournai - Belgique
Famille :
Date d'inscription : 20/07/2007

MessageSujet: Re: La zone extrême : le jeu de la mort   Mar 16 Mar 2010, 15:15

Effectivement, ce là fout " les boules " de savoir que dans " ta petite boîte à c*nnrie " ( Et autres, comme les blog, ect ) se sont d' anciens militaires ( De la branche SPY SOP ), devenus mercenaires ( Contractors ), qui chercher a te manipulé peur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.davidmanise.com/forum
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La zone extrême : le jeu de la mort   

Revenir en haut Aller en bas
 
La zone extrême : le jeu de la mort
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» TNT française en zone frontalière
» Tank zone n°11
» [Le Grand, Alain] Promenades en zone rouge
» SCARFACE ZONE 2 VS ZONE 1
» Spiral Zone

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue sur le forum de discussion de la ville des vampires :: AUBERGE DES IMMORTELS :: La Couronne d'Or :: Nos amis les Forumeurs-
Sauter vers: