Bienvenue sur le forum de discussion de la ville des vampires


 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  Aidez le forumAidez le forum  

Partagez | 
 

 Le numérique et la littérature

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
spiritinblack
Erudit vampire
Erudit vampire


Nombre de messages : 1274
Age : 35
Famille :
Date d'inscription : 14/11/2005

MessageSujet: Le numérique et la littérature   Jeu 13 Mar 2008, 12:17



Quelqu'un l'a lu? Il y avait un post sur les changements du numérique mais je ne le trouve plus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://malfaisants.darkbb.com/
senhal
Vampire Littéraire
Vampire Littéraire


Nombre de messages : 2991
Age : 34
Localisation : Villeurbanne
Famille :
Date d'inscription : 25/04/2005

MessageSujet: Re: Le numérique et la littérature   Jeu 13 Mar 2008, 15:19

C'est parce qu'au bout d'un moment, les sujets généralistes sur la littérature qui sont inactifs sont enlevés, sauf ceux à usage permanent.

J'ai vu la couv' ce matin également, comme mon travail consiste en partie à m'occuper de la presse, mais je n'ai pas eu le temps de lire, ça a l'air intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heksen.fr/
Stavroguine Oulianov
Primogene Malkavien
Primogene Malkavien


Nombre de messages : 1775
Age : 27
Localisation : Cité de verre
Famille :
Date d'inscription : 02/04/2006

MessageSujet: Re: Le numérique et la littérature   Sam 15 Mar 2008, 15:38

Rien ne remplacera la doux parfum des pages d'un livre. ...
La technologie vient dépersonnaliser le livre !

Nieuh.

_________________
Non.
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
spiritinblack
Erudit vampire
Erudit vampire


Nombre de messages : 1274
Age : 35
Famille :
Date d'inscription : 14/11/2005

MessageSujet: Re: Le numérique et la littérature   Mar 18 Mar 2008, 07:21

Voici quelques lecteurs de livre virtuel





L'industrie du livre se doit de ne pas faire comme l'industrie de la musique, à savoir ignorer la révolution qui est en cours et réagir trop tard

Les seul livres réellement touchés pour le moment sont les dictionnaires et encyclopédies et on comprend facilement pourquoi, d'autant que de plus en plus de municipalités qui offraient jadis un dictionnaire aux nouveaux collégiens offrent désormais un PC (portable en général) car il paraitrait que c'est indispensable...

Internet est d'un autre coté un vivier de nouveaux auteur encore méconnu ou dont le nombre de lecteurs potentiel est trop faible pour intéressés les éditeurs.

Pour le moment l'industrie du livre se porte donc plutôt bien surtout sur le marché des romans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://malfaisants.darkbb.com/
Asmodée
Vampire Littéraire
Vampire Littéraire


Nombre de messages : 2153
Age : 39
Localisation : Dissimulé parmi les mortels
Famille :
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Re: Le numérique et la littérature   Mer 07 Mai 2008, 18:51

Je ne pense pas que j’arriverais à m'habituer à de tels objets. Je suis trop attaché aux sensations qu’offre le papier pour pouvoir m’en passer. Un vrai livre possède une odeur, des pages que l’on peut toucher… Quand on aime lire, un livre est bien plus qu’un simple support contenant un texte. Et puis bon, avouons qu’ergonomiquement la prise en main de ces lecteurs n’est pas des plus confortable.

Ma réticence ne m’empêche pas néanmoins de reconnaitre l’aspect indéniablement pratique de ces lecteurs numériques, surtout dans les transports.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.stephanesoutoul.com
senhal
Vampire Littéraire
Vampire Littéraire


Nombre de messages : 2991
Age : 34
Localisation : Villeurbanne
Famille :
Date d'inscription : 25/04/2005

MessageSujet: Re: Le numérique et la littérature   Jeu 08 Mai 2008, 21:23

A savoir que tous ces lecteurs ne permettent d'accéder qu'à du format propriétaire, c'est à dire que amazon lit du amazon... à bon entendeur, que vive le papier, y compris pour les auteurs qui cherchent à se faire connaître. Il y aura toujours une petite maison d'édition pour lui : l'édition alternative reste vivante en France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heksen.fr/
Vladkergan
Vampire Littéraire
Vampire Littéraire


Nombre de messages : 1097
Age : 535
Localisation : avec Senhal, Mina et Bagheera
Famille :
Date d'inscription : 02/02/2007

MessageSujet: Re: Le numérique et la littérature   Jeu 08 Jan 2009, 15:51

Un article pour le moins intéressant d'un usager e-book qui livre ses commentaires et quelques réponses aux questions qu'on se pose généralement quant à l'utilisation de ce genre de support : http://5emedecouverture.wordpress.com/2009/01/05/mon-e-book/

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.vampirisme.com/
Aube
Vampire assoiffé
Vampire assoiffé


Nombre de messages : 170
Age : 30
Localisation : Gard
Famille :
Date d'inscription : 17/08/2008

MessageSujet: Re: Le numérique et la littérature   Jeu 08 Jan 2009, 18:15

Je viens de survoler l'article.
Je n'ai pas essayé l'e-book et je ne suis pas prête à l'essayé.
J'aime l'odeur du papier, tourner les pages, l'objet en lui même... read
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bookaulau.skyrock.com
- samael -
Mathusalem
Mathusalem


Nombre de messages : 3421
Age : 35
Localisation : south of heaven
Famille :
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: Le numérique et la littérature   Ven 09 Jan 2009, 11:56

Moi je lisais beaucoup dans mon cercueil lit...

Mais je galère :
quand je lis les pages impaires, je me couche du côté droit et quand je lis les pages paires je me tourne de l'autre côté...
C'est chiant.
J'ai du mal à lire assis car j'ai mal au dos jusque dans la nuque...
Je pense que ça ne me déplairai pas ces petits lecteurs numériques ! (étant passionné de petits bidules électroniques qui font du bruit et de la lumière !)
Ce qui me manquerai le plus, ce serait la couverture du livre !
C'est, la plupart du temps, elle qui fait que je prend le bouquin dans le rayon pour lire le résumé au dos !

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/mysamaelspace
harimella
Goule
Goule


Nombre de messages : 18
Age : 34
Localisation : Lyon
Famille :
Date d'inscription : 09/01/2009

MessageSujet: Re: Le numérique et la littérature   Ven 09 Jan 2009, 12:18

J'adore le toucher d'un livre, son odeur également mais je pense qu'il y a certains avantages aussi au numérique. Pendant longtemps je me suis dit que c'était un sacrilège de mettre un livre en format numérique mais selon le contexte, je pense que cela permet aussi de rendre accessible des ouvrages parfois rares, en exemplaire unique. Cela offre à un grand nombre l'accès à des ouvrages qu'ils ne pourraient certainement jamais avoir en main.

Je ne dis pas ça innocemment, si j'ai changé d'avis c'est parce que je travaille pour un service qui met en ligne des revues de sciences humaines et sociales en accès GRATUIT et LIBRE. Attention, ce ne sont pas des romans qui sont mis en ligne. C'est assez ciblé comme public car généralement les utilisateurs sont des chercheurs, des étudiants etc. Et effectivement, il nous est arrivé de numériser des exemplaires faisant partie de collections privés et donc inacessible sous sa forme papier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://world5.monstersgame.fr/?ac=vid&vid=324049558
- samael -
Mathusalem
Mathusalem


Nombre de messages : 3421
Age : 35
Localisation : south of heaven
Famille :
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: Le numérique et la littérature   Ven 09 Jan 2009, 12:20

Mais c'est clair qu'une fois en numérique, un livre se retrouvera sur le net avant même d'être en rayon comme certains CDs ou DVDs...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/mysamaelspace
akri
Mathusalem
Mathusalem


Nombre de messages : 4426
Age : 34
Localisation : quelque part dans l'ombre
Famille :
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: Le numérique et la littérature   Sam 11 Avr 2009, 07:23

Je ne veux pas perdre les livres au profil du némérique, je trouve ça trop triste! Il n'y a rien que j'aime mieux que le livre lui-même, il a une histoire, je peux le trensporter partout, il vit avec moi. Ces trucs électroniques ne sont absolument pas pour moi et je suis catégorique là-dessus. uand je lis, je veux la texture du papier sur mes doigts et l'odeur du livre dans mon nez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
senhal
Vampire Littéraire
Vampire Littéraire


Nombre de messages : 2991
Age : 34
Localisation : Villeurbanne
Famille :
Date d'inscription : 25/04/2005

MessageSujet: Re: Le numérique et la littérature   Sam 11 Avr 2009, 11:10

J'ai discuté avec quelqu'un de la Fnac, qui a eu pendant quelques mois l'exclusivité de la vente de l'e-book sony à sa parution. Il y a eu 6000 ventes (ou 8000, je ne sais plus), ce qui est estimé ne pas être un mauvais chiffre.

Les acheteurs sont dans la majorité des hommes, au dessus de 40 ans, aisés et pour une grande part, ce qui peut être inquiétant... de gros lecteurs. Il y a aussi les clients qui ont une vue déficiente et pour lesquels l'e-book est une très bonne nouvelle.

Trois grands éditeurs interrogés pensent que l'e-book est encore un objet trop cher pour la plupart des acheteurs habituels de livres (300€, je crois), vu le nombre de livres lus à l'année et l'impossibilité de ne payer le texte qu'une fois pour le mettre sur plusieurs e-book (dans le cercle familial).

L'autre problème actuel est le prix actuel du texte numérique, qui reste à peine moins cher que le prix papier. Ce prix ne satisfait pas les clients. Et le prix ne va pas pouvoir baisser de manière conséquente dans un avenir proche, à moins de vendre à marge très réduite. Cela s'explique par le fait que le texte numérique n'a pas le statut juridique du livre papier, sa TVA s'élève donc à 16% et des poussières, contre 5,5% pour le texte papier. Les éditeurs vont peut-être demander à ce que le texte numérique bascule sous le coup des 5,5%, mais c'est loin d'être fait.

Au final, l'e-book emmerdera plus les plateformes logistiques (celles qui permettent de faire parvenir le livre aux librairies depuis les éditeurs) qui font bien leur beurre et coûtent cher à l'éditeur et au libraire, que les libraires eux-même, dans un premier temps.

Reste à trouver des solutions, en librairie, pour intégrer cette nouvelle technologie et rester libraire, peu importe quel soit le support du contenu. J'ai déjà entendu des solutions intéressantes.

Ma conclusion et celle de quelques autres, c'est que les choses risquent réellement de basculer quand les enfants n'auront plus le contact du papier. A un moment clé de non retour, quand l'e-book reviendra moins cher à l'Education nationale que les manuels scolaires, quelle sera sa décision ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heksen.fr/
Serafina
Goule
Goule


Nombre de messages : 36
Age : 29
Localisation : En enfer avec un paquet de chips
Famille :
Date d'inscription : 01/04/2009

MessageSujet: Re: Le numérique et la littérature   Dim 12 Avr 2009, 18:00

Ah bah ca serait génial des manuels scolaires en e-book *o*. Parce que quand je vois le poid des cartables des gosses de dix ans, bonjour le dos.

Pour ce qui est de l'ebook, j'y suis favorable comme support de travail (par exemple la grosse doc java ou autre, en ebook c'est quand meme bien mieux que sur papier... ctrl+f ca marche au moins (ou l'équivalent bien sur ^^).

Pour les livres.. Ca m'attire pas des masses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fallengodess.net
- samael -
Mathusalem
Mathusalem


Nombre de messages : 3421
Age : 35
Localisation : south of heaven
Famille :
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: Le numérique et la littérature   Lun 13 Avr 2009, 10:22

Il faut penser aussi à l'économie de papier... Parce que les forêts diminuent à vu d'œil en ce moment !

Thumb down
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/mysamaelspace
senhal
Vampire Littéraire
Vampire Littéraire


Nombre de messages : 2991
Age : 34
Localisation : Villeurbanne
Famille :
Date d'inscription : 25/04/2005

MessageSujet: Re: Le numérique et la littérature   Lun 13 Avr 2009, 14:41

En effet, le papier des livres français n'est pas encore assez local et recyclé. Si nous n'importons pas d'Amazonie, nous importons des pays nordiques, qui comptent également des forêts primaires... environ 50% de notre production de papier est assez bien gérée... encore un effort...

Toujours est-il qu'il faut beaucoup beaucoup beaucoup beaucoup beaucoup de livres papier pour atteindre la pollution causée par la construction d'un e-book, puis sa gestion en tant que déchet ;-) Surement plus que tous les livres papier que tu possèderas dans ta vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heksen.fr/
- samael -
Mathusalem
Mathusalem


Nombre de messages : 3421
Age : 35
Localisation : south of heaven
Famille :
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: Le numérique et la littérature   Lun 13 Avr 2009, 14:44

LOL !!

Oki ! Je m'incline ! T'as gagné Senhal !!

aplaudit

splach

Par contre, vous la quantité de livres que TOI tu possèdes, ... .... Rolling Eyes Rolling Eyes

Mr. Green

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/mysamaelspace
senhal
Vampire Littéraire
Vampire Littéraire


Nombre de messages : 2991
Age : 34
Localisation : Villeurbanne
Famille :
Date d'inscription : 25/04/2005

MessageSujet: Re: Le numérique et la littérature   Jeu 07 Avr 2011, 18:59

Damned, Vlad s'est acheté un reader... splach

Je ne rétracte pas ce que j'ai dit : c'est cher, polluant, ça emmerde potentiellement les libraires (aux, US, on sait, il y a une perte de chiffre d'affaire, mais le système du livre américain est très différent du système du livre français). Autre objection personnelle : pas assez d'offre disponible concernant les e-books, je ne trouve pas ce que je veux lire. Le choix est plus difficile à faire que dans une librairie.

Les grandes enseignes de librairies aiguisent leurs armes, la Fnac sort son propre lecteur et je sais que l'entreprise pour laquelle je travaille a prévu d'en sortir un aussi... Il y a qqes mois, je lisais qu'un réseau de librairies indé parisiennes installaient quant à elles des consoles de téléchargement sur leur surface de vente.

Bon, mis à part ça, maintenant que j'ai essayé, voici ce que je constate : ce truc est au point. Le confort est optimal, on a l'impression de lire sur du papier. Je peux emporter mon lecteur dans les transports en commun et changer d'avis sur ce que j'ai envie de lire sans avoir un sac de 15 tonnes. Peut-être que notre appart' ne sera pas envahi par une bibliothèque supplémentaire (on peut rêver).

En vrac : je ne peux pas revendre aux bouquiniste les livres électroniques (habitude qu'on a prise pour préserver un espace de vie et qui permet d'acheter d'autres bouquins en échange) / je ne peux pas les prêter / c'est cool, tous les classiques me sont accessibles gratuitement / c'est cool, je peux enfin lire confortablement les textes en ligne de Gallica
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heksen.fr/
DarkMagou
Vampire assoiffé
Vampire assoiffé


Nombre de messages : 317
Age : 29
Localisation : Spectacle déambulatoire
Famille :
Date d'inscription : 09/08/2010

MessageSujet: Re: Le numérique et la littérature   Dim 17 Avr 2011, 10:06

C'est comme les plateformes de jeux vidéo comme Steam - pareil, tu ne peux pas prêter ton jeu, ni revendre d'occasion, ni faire du troc, c'est assez dommage.
Senhal, il est possible de lire les images et BDs avec le machin de Vlad?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moule-a-gau.fr
senhal
Vampire Littéraire
Vampire Littéraire


Nombre de messages : 2991
Age : 34
Localisation : Villeurbanne
Famille :
Date d'inscription : 25/04/2005

MessageSujet: Re: Le numérique et la littérature   Dim 17 Avr 2011, 17:30

L'avenir de l'e- BD, c'est plutôt les tablettes genre i-pad, car les liseuses à encre électronique sont en noir et blanc et je trouve que l'écran est trop petit.

En fait, en clair :

Les lecteurs de trucs courts et en couleur peuvent se tourner vers les tablettes style i-pad. Ce n'est par contre pas adapté à la lecture de roman, car l'écran étant retro-éclairé, bah ça nique les yeux.

Les lecteurs de romans, de presse, de manga, peuvent se tourner vers les liseuses à encre électronique : le confort est le même que sur une feuille papier.

Conseils subsidiaires : attention aux liseuses tactiles, ça paraît classe, cepdt la couche tactile fait briller l'écran, atténue le contraste... mais il y a des modèles avec un compromis acceptable... c'est d'ailleurs ce qu'a choisi Vlad.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heksen.fr/
Vladkergan
Vampire Littéraire
Vampire Littéraire


Nombre de messages : 1097
Age : 535
Localisation : avec Senhal, Mina et Bagheera
Famille :
Date d'inscription : 02/02/2007

MessageSujet: Re: Le numérique et la littérature   Dim 17 Avr 2011, 17:32

senhal a écrit:
Les lecteurs de trucs courts et en couleur peuvent se tourner vers les tablettes style i-pad. Ce n'est par contre pas adapté à la lecture de roman, car l'écran étant retro-éclairé, bah ça nique les yeux.

J'aurai même élargi ça au BD, parce que couleur ou pas couleur, le rétro-éclairage pète franchement les yeux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.vampirisme.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le numérique et la littérature   Aujourd'hui à 06:42

Revenir en haut Aller en bas
 
Le numérique et la littérature
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Abécédaire des Personnages de Littérature
» Romans uchroniques guerre de secession / Cette littérature est une autre histoire...
» Quel boitier numérique pour vieux objectifs argentiques ?
» Question sur les chaînes tnt ou numérique sur Genève
» Votez pour vos romans de littérature jeunesse préférés!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue sur le forum de discussion de la ville des vampires :: AUBERGE DES IMMORTELS :: Littérature Vampirique-
Sauter vers: