Bienvenue sur le forum de discussion de la ville des vampires


 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  Aidez le forumAidez le forum  

Partagez | 
 

 [auteur] Paul Féval (père)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
senhal
Vampire Littéraire
Vampire Littéraire
avatar

Nombre de messages : 2991
Age : 35
Localisation : Villeurbanne
Famille :
Date d'inscription : 25/04/2005

MessageSujet: [auteur] Paul Féval (père)   Jeu 28 Fév 2008, 18:57

Sa carrière d'écrivain est incroyablement fournie. Avec Balzac et Dumas, c'est un des auteurs prolifiques du XIXe siècle français. Si l'on prend en compte le fait que Dumas n'écrit pas seul, c'est peut-être l'auteur qui a aligné le plus de mots en ce siècle. 72 romans en 109 volumes, 18 pièces de théâtre, 69 nouvelles, 8 volumes d'études historiques, 4 volumes autobiographiques, nombreuses brochures édifiantes. La quasi-totalité des genres romanesques est passée sous sa plume, du cape et d'épée au fantastique, avec pas moins de trois romans vampiriques. C'est le roman noir de Walter Scott et d'Ann Radcliffe qui l'influencent dans sa veine fantastique ; Ann Radcliffe elle-même intervient d'ailleurs en tant que protagoniste dans l'une de ses histoires de vampires. Féval a la particularité et le mérite d'avoir écrit trois fois sur les vampires de trois manières différentes (chronologiquement) : modernisation, parodie, pastiche.

* La Vampire (in : Les Drames de la mort) (1856)
* Le Chevalier Ténèbre (1860-1861) -> dispo sur wiki-source
* La Ville-Vampire (1875)

Lire l'article complet (senhal pour vampirisme.com)


Dernière édition par senhal le Jeu 28 Fév 2008, 19:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heksen.fr/
senhal
Vampire Littéraire
Vampire Littéraire
avatar

Nombre de messages : 2991
Age : 35
Localisation : Villeurbanne
Famille :
Date d'inscription : 25/04/2005

MessageSujet: Re: [auteur] Paul Féval (père)   Jeu 28 Fév 2008, 19:04




La Ville-Vampire (1875) est le troisième récit « vampiral » (l'adjectif est de Féval lui-même) de cet auteur prolifique. Après avoir d'abord modernisé la figure du vampire, il s'emploie ici à un pastiche de l'écriture de la romancière Ann Radcliff, employant l'astuce d'un récit-cadre où il est question qu'une confidente de l'écrivaine raconte une histoire entendue auprès d'Ann Radcliff elle-même, qui aurait vécu et été inspirée par cette aventure dans sa future œuvre narrative.
Paul Féval, pour tout effet de réel, rapporte ces propos qu'on lui aurait confiés afin qu'il les publie sous son nom. L'histoire centrale, qui est la principale, commence de manière assez classique par l'enlèvement d'un futur marié (qui est traîné jusqu'en Illirie... où sinon ? Les vampires sont de l'Est, tout le monde le sait...) par un vampire, dit M.Götzi, possédant des caractéristiques assez inhabituelles. Le tout devant aller (mais non finir encore), vers la destruction dudit vampire, on découvre à l'occasion que cette espèce possède sa cité sur Terre.

[...]

Les lecteurs en recherche de variations inédites autour de la figure du vampire ne pourront pas être déçus. Poppy Z Brite, la fée de l'absinthe, a peut-être puisé son inextinguible vert dans les lignes de La Ville-Vampire : le vert, c'est la couleur du vampire, celle où baigne l'aventure et qui donne une esthétique surnaturelle. De la chair et des yeux du vampire, en effet, émane une lueur verte, qui va jusqu'à pousser Féval à écrire qu'il ressemble, dans le noir, à une bouteille verte éclairée de l'intérieur.

D'autres détails incongrus concernent le vampire : lire l'article complet (senhal pour vampirisme.com)

PS : Prochainement, les chroniques des deux autres texte vampiriques de Féval père.
PS2 : Jetez donc un coup d'oeil à la collection "Petite Bibliothèque Ombre" dans laquelle est notamment paru ce texte : ils ont une collection de titres très sympathique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heksen.fr/
Malaïka
Vampire Littéraire
Vampire Littéraire
avatar

Nombre de messages : 453
Age : 224
Localisation : dans ma crypte avec mes hurlements
Famille :
Date d'inscription : 27/04/2005

MessageSujet: Re: [auteur] Paul Féval (père)   Ven 29 Fév 2008, 11:00

senhal a écrit:
Féval a la particularité et le mérite d'avoir écrit trois fois sur les vampires de trois manières différentes (chronologiquement) : modernisation, parodie, pastiche.

* La Vampire (in : Les Drames de la mort) (1856)
* Le Chevalier Ténèbre (1860-1861) -> dispo sur wiki-source
* La Ville-Vampire (1875)

Juste une petite rectification :" La Ville-Vampire ou bien le Malheur d'écrire des romans noirs" est moins un pastiche qu'une parodie, dans la mesure où l'auteur prend délibérément une distance ironique (ironie qui s'entend déjà dans le sous-titre de la nouvelle, mais aussi tout au long du texte). Le pastiche est quant à lui dépourvu de toute intention railleuse. Peut-être, à la rigueur, pourrait-on parler de pastiche dans le cas du Chevalier Ténèbre, et encore je ne suis pas vraiment d'accord...

Sinon j'ai également été marquée, à la lecture de "La Ville-Vampire", par l'omniprésence du vert et par la vision en effet très singulière du vampire que nous offre Féval. Les paysages et les situations apparaissent plus oniriques que fantastiques : une ambiance presque "surréaliste" avant l'heure... ^^

Concernant La Vampire, j'ai entendu dire que la Comtesse Addhéma aurait été inspirée par deux figures vampiriques différentes : Clarimonde ("La Morte amoureuse" de Gautier) et la comtesse Bathory. Pour Clarimonde, je suis tentée de dire oui, car elle lui ressemble par certains aspects (par exemple son côté séducteur, plus inquiétant que réellement menaçant). Quant au possible héritage de la comtesse Bathory, je suis un peu moins convaincue... Peut-être, à la limite, parce qu'elles sont toutes deux originaires d'Europe centrale ?

Ce qui est sûr en tout cas, c'est que l'on retrouve, à la fois dans la Vampire et le Chevalier Ténèbre, la même thématique de la métamorphose et du changement d'identité ; à noter que les oeuvres vampiriques de Ponson du Terrail ou encore de Léon Cladel n'y font pas non plus exception. L'image du trompeur, protéiforme et dangeureux, va très vite coller à la peau du vampire (et en particulier de la vampiresse). Cette image était déjà en route dans le Le Vampire de Polidori (1819), mais ça devient presque systématique dans les romans feuilletons français de la 2nde moitié du XIXe siècle.

_________________
Recueil d'histoires vampiriques : Les Anges de l'Ombre aux Editions du Petit Caveau.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://m.malaika.free.fr
senhal
Vampire Littéraire
Vampire Littéraire
avatar

Nombre de messages : 2991
Age : 35
Localisation : Villeurbanne
Famille :
Date d'inscription : 25/04/2005

MessageSujet: Re: [auteur] Paul Féval (père)   Ven 29 Fév 2008, 12:51

Merci pour la précision autour du concept de pastiche. Ma source à ce propos était Les Maîtres du fantastique en littérature (source précise dans l'article complet), étant donné que je n'ai pas encore lu les deux autres romans et que je voulais tout de même faire une mini-présentation de l'œuvre vampirique de cet auteur.

Je verrai donc, pour Bathory et Clarimonde.

Au fait, tu sais si Les Vampires de la mer de Féval fils vaut le détour ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heksen.fr/
Malaïka
Vampire Littéraire
Vampire Littéraire
avatar

Nombre de messages : 453
Age : 224
Localisation : dans ma crypte avec mes hurlements
Famille :
Date d'inscription : 27/04/2005

MessageSujet: Re: [auteur] Paul Féval (père)   Ven 29 Fév 2008, 16:36

senhal a écrit:
Ma source à ce propos était Les Maîtres du fantastique en littérature (source précise dans l'article complet)
Arf, Daniel Compère, un des auteurs de cet ouvrage, faisait déjà la même confusion terminologique dans des articles consacrés à Paul Féval père lorsque j'étudiais celui-ci pour mon mémoire - ce qui n'empêche pas lesdits articles d'être par ailleurs très intéressants (cf. "Paul Féval et les vampires" in Paul Féval, romancier populaire -Colloque de Rennes 1987 PUR, et "Le Vampire, mythe littéraire" dans le Phénix n°39, déc.1995).

senhal a écrit:
Au fait, tu sais si Les Vampires de la mer de Féval fils vaut le détour ?
Pas pu lire celui-là, mais j'en ai entendu parler. Il paraît que ce roman serait dans la pure lignée fantastique de son père (pastiche or not pastiche ? Wink) mais ne l'ayant pas lu, je ne m'avancerai pas là-dessus. Dès que j'aurai un peu plus de temps pour des lectures personnelles, j'irai baguenauder chez les bouquinistes pour le dénicher...^^

_________________
Recueil d'histoires vampiriques : Les Anges de l'Ombre aux Editions du Petit Caveau.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://m.malaika.free.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [auteur] Paul Féval (père)   

Revenir en haut Aller en bas
 
[auteur] Paul Féval (père)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Auteur] Paul Féval
» Les Joyaux de la couronne de Paul Scott
» Les Editions Variétés, Dussault et Péladeau, Canada
» Paul Cleave - Un père idéal
» Bernardin de Saint-Pierre : Paul et Virginie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue sur le forum de discussion de la ville des vampires :: AUBERGE DES IMMORTELS :: Littérature Vampirique-
Sauter vers: