Bienvenue sur le forum de discussion de la ville des vampires


 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  Aidez le forumAidez le forum  

Partagez | 
 

 [auteur] Storm Constantine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lysisca
Grande Louve
Grande Louve
avatar

Nombre de messages : 5067
Age : 33
Localisation : Bonne question...Où suis-je?
Famille :
Date d'inscription : 21/04/2005

MessageSujet: [auteur] Storm Constantine   Mar 03 Juil 2007, 10:59

Enterrer l’Ombre
Déterrer l’Ombre


«L’histoire de ces deux romans commence dans la ville imaginaire de Sacramante et plus exactement dans la cité interdite des Artisans, une ville dans la ville, secrète et interdite au commun des mortels. Ses habitants, les Eloim, ont tous plus ou moins pour profession la vie d’artiste. Certains sont peintres, d’autres sculpteurs ou bien acteurs. Ils sont protégés du monde extérieur par leurs richissimes mécènes, avec lesquels ils vivent en symbiose et qui se régalent de leurs œuvres. En échange ils offrent leurs argents mais surtout leur sang (enfin le sang de leurs domestiques). Eh oui, les Eolims ne sont rien de moins que des vampires raffinés qui malgré leurs talents ont besoin de leur dose quotidienne de sang frais. La vie qui leur est offerte dans la cité est luxueuse, créative et légèrement décadente. Les Mécènes sont les seuls à connaître leur nature vampirique. Mais un mal mystérieux commence à se répandre parmi ces talentueux immortels : l'appel du suicide. Quel mal mystérieux frappe leur peuple pour que certains individus en arrivent à se jeter du haut des tours ? Beth et Gimel, les Artisans jumeaux, commencent alors une quête à la recherche d’un remède, à travers le monde extérieur et jusqu’à l’étrange cité de Taparak, où ils pourraient bien trouver une solution parmi les médecins de l’âme que sont ses habitants. Gimel va s’immiscer dans l’esprit de Rayojini, jeune fille Taparak, lors de son initiation, afin de la préparer à un destin hors du commun, celui d’explorer l’âme des Eloims, le plus vieux peuple de ce monde, un peuple qui a toujours tout fait pour masquer sa différence. Mais si ce mal venait du passé même des Eloims, d’avant leur installation à Sacramante… »

Avis des lecteurs

C’est à la découverte des origines des Eloims que nous invite Storm Constantine, à travers le regard de deux femmes. On suit donc tour à tour l’histoire de Gimel Metatron, qui plonge dans les origines de son peuple, et de Rayojini, qui cherchent un remède à un mal contre nature. Leurs chemins se croiseront plusieurs fois jusqu’à la révélation finale.
Si Storm Constantine n’apporte rien de bien novateur aux thèmes vampiriques (suivant la voie tracée par Anne Rice pour l’aspect gothique et artistique), elle situe son histoire dans un cadre ancien, presque mythique, peu abordé dans le genre, et s’inspire d’éléments bibliques, comme la chute des anges. Sa narration poétique est très évocatrice, ses personnages intéressants. Il est juste dommage que ses longues descriptions ralentissent par moment le rythme de l’histoire.


Quel est le thème central de ces livres...? Les vampyres? On pourrait le croire...La fantasy alors? Pas exactement... Mais quoi alors? Et bien je m'avancerai à affirmer que ce roman ne ressemble à rien. En fait ce livre ne ressemble à rien parce que rien ne pourrait lui être comparé!
L'histoire se lit au fil des chapitres à travers les yeux de deux femmes, Beth et Rayojini, toutes deux liées mais totalement différentes. L'une, Eloim, cherchant à comprendre le sens du suicide chez une race vouée à l'éternité, l'autre, Taps, pratiquant la médecine de l'âme (une sorte de chamanisme), abordant la compréhension des Eloims, ces êtres entourés d'un tel mystère. On s'apercevra d'ailleurs que selon la narratrice, l'écriture se verra changeante.
Nous avons là un univers vaste, fertile et complexe. La variété des contextes n'est aucunement contrebalancée par une sensation d'inachevé, ou d'incohérence entre les mondes. Plusieurs thématiques se retrouvent sans s'entrechoquer: De la Foret majestueuse de Taparak à la Cité moderne (et non pas contemporaine) de Sacramante, des ruines ancestrales aux tréfonds d'âmes torturées, on visite avec un grand plaisir l'imaginaire de Storm Contantine. Certains y verront, à tort, du sous-Tolkien, puisqu'il est vrai que les peuples sont moins construits (pas tout le monde est capable d'inventer des langages...!). Mais il s'avère, en revanche, que c'est beaucoup mieux écrit! (Aïe! Non! Pas les yeux!)
Ce que j'ai beaucoup aimé, aussi, c'est la vision qu'elle nous offre de la race vampirique. Nous y découvrons des êtres raffinés, loin du monstre des débuts littéraires ou de la créature torturée de Anne Rice, et s'ils se cachent, ce n'est que pour éviter la jalousie féroce des mortels. En effet, dans un ensemble féerique, le vampyre n'est pas plus étrange qu'une autre espèce. Nous restons par ailleurs partagé quand à l'éthique de ces créatures. Ne sachant trop où les situer, leur personnalité comme leur histoire reste un mystère (qui sera heureusement résolu) L'auteur a admirablement évité l'erreur récurrente de se laisser influencer par les mœurs de son époque. Ce qui leur donne ce côté tout droit sortit de Tir Na nOg. Ils semblent inaccessibles, divins, et génère à la fois fascination et méfiance.
Ici pas de texte engagé. Aucun message à véhiculer si ce n'est, implicitement, la toute puissance du symbole, base de la littérature Fantastique. On le remarque dans les excursions spirituelles de Rayojini, bien sûr, ainsi que dans ses expériences divinatoires, mais aussi comme liant de cet univers particulier. L'initiation de Rayojini, bien que non mentionnée dans le quatrième de couverture, me semble être un point non négligeable dans l'importance du récit. Sous la plume de Dame Constantine, tout revêt une grâce exquise. La simple lecture en deviens jouissive. Même la scène de l'initiation des femmes parvient à n'être en rien vulgaire, ni même juste érotique, nous le vivons comme une transcendance mystique.
De même, la marque très sensuelle des Eloim est décrite, toujours avec classe, comme une partie essentielle de leur image: un fantasme d'adoration qui se rapproche dangereusement du culte religieux.
La destinée de Rayojini, instiguée par Beth en est aussi une approche quasi-religieuse qui porte le semblant de la perception symbolique comme interprétation première de tout ce qui nous paraît existentiel.

_________________
Prend le loup pour frère car il connait l'ordre des forêts



L'esprit suit-il une trajectoire chaotique déterministe ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysisca
Grande Louve
Grande Louve
avatar

Nombre de messages : 5067
Age : 33
Localisation : Bonne question...Où suis-je?
Famille :
Date d'inscription : 21/04/2005

MessageSujet: Re: [auteur] Storm Constantine   Mar 03 Juil 2007, 11:00

Biographie de l'auteur

Auteur d'une vingtaine de livres, de fiction comme de non-fiction, et de nombreuses nouvelles, Storm Constantine fait partie des principaux écrivains de Fantasy anglais. Elle s'intéresse tout particulièrement au côté sombre du genre, la 'Dark Fantasy'. Et elle se démarque nettement par une vision exotique et innovante dont sa première trilogie, qui introduisait la race hermaphrodite des Wraeththu, est un parfait exemple. Ces romans étaient imprégnés de science occulte et de sexualité interdite, thèmes qu'elle poursuit par la suite dans ses autres écrits parallèlement à l'exploration de la dualité et de ses archétypes.
Dans cette approche, elle dérive ses fictions de récits historiques remontant aux origines de la civilisation : la Mésopotamie, le Kurdistan et l'Empire Sumérien, 'les berceaux de la civilisation' qui partagent nombre de figures et évènements archétypaux de l'histoire pré-biblique. Des races perdues et oubliées, dissimulées dans la société apparaissent dans beaucoup de ses livres. Les Wraeththu, les Eloim ("Enterrer l'Ombre") et les Grigori sont tous issus de la même racine mythologique, les légendes des anges déchus. Sa réinterprétation et réinvention de ces sombres créations ont amené une originalité inégalée dans la Fantasy actuelle.
A côté de sa carrière d'écrivain, Storm a travaillé avec des groupes de rock, comme illustratrice ou en collaborant à l'écriture de chansons. Elle devint même, en 1991, manager du groupe Empyrean ce qui accrût grandement sa position dans la scène musicale anglaise.

Distinguée de nombreuses fois pour son travail:

British Fantasy Society Best Novel nominee (1995) : Stalking Tender Prey
British Fantasy Society Best Novel nominee (1996) : Scenting Hallowed Blood
British Fantasy Society Best Novel nominee (1997) : Stealing Sacred Fire
British Fantasy Society Best Novel nominee (1999) : Thin Air
British Fantasy Society Best Novel nominee (1999) : Sea Dragon Heir


Source: http://www.scifi-universe.com/

_________________
Prend le loup pour frère car il connait l'ordre des forêts



L'esprit suit-il une trajectoire chaotique déterministe ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
senhal
Vampire Littéraire
Vampire Littéraire
avatar

Nombre de messages : 2991
Age : 35
Localisation : Villeurbanne
Famille :
Date d'inscription : 25/04/2005

MessageSujet: Re: [auteur] Storm Constantine   Mar 03 Juil 2007, 13:05

A propos de ces deux magnifiques écraivains que tu viens de mettre en lumière, Tanith Lee et Storm Constantine, il faut lire Léa Silhol qui les adore, par exemple dans ce bel article de Vampires, portraits d'une ombre, Oxymore, 1999 : "Elle est trois, une lecture symbolique du vampirisme chez Tanith Lee, Freda Warrington et Storm Constantine."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heksen.fr/
tengu
Vampire assoiffé
Vampire assoiffé
avatar

Nombre de messages : 218
Age : 33
Localisation : A l'est d'Eden
Date d'inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: [auteur] Storm Constantine   Mar 03 Juil 2007, 21:41

Très intéressant tout çà read Encore de la lecture en perspective! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vladkergan
Vampire Littéraire
Vampire Littéraire
avatar

Nombre de messages : 1097
Age : 536
Localisation : avec Senhal, Mina et Bagheera
Famille :
Date d'inscription : 02/02/2007

MessageSujet: Re: [auteur] Storm Constantine   Mer 04 Juil 2007, 08:43

Sauf que depuis que les éditions de l'Oxymore sont mortes, dur de trouver ses ouvrages par chez nous.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.vampirisme.com/
tengu
Vampire assoiffé
Vampire assoiffé
avatar

Nombre de messages : 218
Age : 33
Localisation : A l'est d'Eden
Date d'inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: [auteur] Storm Constantine   Mer 04 Juil 2007, 09:13

On a plus qu'à espérer qu'une autre maison d'édition s'y intéresse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
senhal
Vampire Littéraire
Vampire Littéraire
avatar

Nombre de messages : 2991
Age : 35
Localisation : Villeurbanne
Famille :
Date d'inscription : 25/04/2005

MessageSujet: Re: [auteur] Storm Constantine   Dim 22 Juil 2007, 11:10

Il y en a en ce moment à saisir sur e-bay, par lots ou esseulés aussi me semble.

En tout cas, j'ai terminé Enterrer l'ombre hier, joli livre avec des illustrations intérieures dont chaque grande division est un Canto. J'avais un peu peur au début de ne pas aimer le style de la traduction, mais je m'y suis faite, elle n'est pas si mal. Ca se lit très bien, c'est ce genre de livres qu'on n'a pas envie de lacher avant d'en avoir terminé.

Comme l'explique le synopsis fourni par Lysisca, les vampires, dans ce monde, sont appelés les Eloims. Il y vivent tous des vies d'artistes car en effet, ils excèlent dans tous les arts et en font profiter l'humanité, qui les appelle les Artisans. Ils ne tuent pas pour se nourrir mais prélèvent seulement de petites quantités, sauf pendant certains rites, où les victimes sacrificielles doivent être consentantes. Seuls quelques humains, qui les aiment et les protègent, sont au courant de leur nature immortelle et sanguinaire, les vampires les appellent les Mécènes. Malheureusement, le temps semble tourner, car ce qui n'est jamais arrivé se produit : les uns après les autres, les Eloim se suicident. Leur communauté pense qu'il s'agit d'une maladie de l'âme.
Or, dans ce monde, seul un peuple, les Terrâmiens, est susceptible de les aider, car ils ont le pouvoir d'entrer en terrâme (l'âme, qu'ils visualisent comme un lieu avec des maisons etc.). Seulement, les terrâmiens eux-mêmes ignorent la véritable nature des Artistes et il est risqué de la leur révéler.
Dans ce beau récit, les façons de penser et de percevoir le monde se mêlent, c'est une des choses très réussies dans ce récit; les humains très humains, les terrâmiens assez rigides, scientifiques, résistants à la superstition et les Eloims, un peu spéciaux, il faut lire.
J'ai beaucoup aimé dans cet opus le passage de l'héroïne terrâmienne dans un clan nomade. Je trouve d'ailleurs cette illustration du livre (tome 2) superbe, elle correspond à la représentation que je me suis faite, mais il s'agit de la couverture de l'édition limitée, que je n'ai pas Crying or Very sad

PS : hé, z'avez vu la photo de storm constantine, elle a la même coiffure bebe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heksen.fr/
senhal
Vampire Littéraire
Vampire Littéraire
avatar

Nombre de messages : 2991
Age : 35
Localisation : Villeurbanne
Famille :
Date d'inscription : 25/04/2005

MessageSujet: Re: [auteur] Storm Constantine   Lun 30 Juil 2007, 17:50

La boucle est bouclée depuis lundi, je ne peux pas vous parler du second tome sans trop vous en dire et c'est bien dommage. J'ai juste envie de citer Neil Gaiman à mon tour :

"Storm Constantine est une reine gothique, une créatrice de mythes, dont les contes somptueux sont impossibles à lâcher. Ses histoires sont poétiques, prenantes, délicieuses et dépravées. Je ne l'échangerais pas contre une douzaine d'Anne Rice !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heksen.fr/
Vladkergan
Vampire Littéraire
Vampire Littéraire
avatar

Nombre de messages : 1097
Age : 536
Localisation : avec Senhal, Mina et Bagheera
Famille :
Date d'inscription : 02/02/2007

MessageSujet: Re: [auteur] Storm Constantine   Lun 30 Juil 2007, 20:21

Si c'est Neil Gaiman himself qui en parle de cette façon, je sens que je vais aps tarder à m'y mettre :-)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.vampirisme.com/
Vladkergan
Vampire Littéraire
Vampire Littéraire
avatar

Nombre de messages : 1097
Age : 536
Localisation : avec Senhal, Mina et Bagheera
Famille :
Date d'inscription : 02/02/2007

MessageSujet: Re: [auteur] Storm Constantine   Lun 06 Aoû 2007, 09:44

Bon hé bien contre toute attente, j'ai commencé la lecture de Enterrer l'Ombre hier soir, et je trouve que ça démarre très fort. Le style est poétique et très efficace, l'univers pour le moins mystérieux et original.

Même si pour l'instant je n'ai lu que les deux premiers chapitres, je pense qu'il devrait pas faire long-feu ce premier opus :-)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.vampirisme.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [auteur] Storm Constantine   

Revenir en haut Aller en bas
 
[auteur] Storm Constantine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Constantine, Barbara] Et puis Paulette ...
» Recherche auteur pour livre éducatif pour enfant
» Le journal de Tite Kubo! (Les interviews de l''auteur)
» [FERME] MIDOMI : Retrouver le titre et l'auteur d'une musique [Gratuit]
» P.G Wodehouse : auteur comique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue sur le forum de discussion de la ville des vampires :: AUBERGE DES IMMORTELS :: Littérature Vampirique-
Sauter vers: