Bienvenue sur le forum de discussion de la ville des vampires


 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  Aidez le forumAidez le forum  

Partagez | 
 

 poupées vampires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
AuteurMessage
Carolyn
Erudit vampire
Erudit vampire
avatar

Nombre de messages : 1004
Age : 41
Localisation : à côté de cannes
Famille :
Date d'inscription : 25/04/2007

MessageSujet: Re: poupées vampires   Sam 31 Oct 2009, 16:52

c'est pour ca que c'est poupée me plaisent tant, on peut enfin avoir de quoi s'amuser a l'image que nous le souhaitons! fini les babrie toute rose, a bas, les poupons qui bavent, vive les poupées qui ont des griffes, des dents, du cuir.... et qui n'ont pas l'air d'u chewing gum a la fraise!

allez on continue, avec quelque dolls vampire de la compgnie angel studio










_________________
la mort se fait belle, pour toi pauvre mortel,
...aussi douce que le miel...ta mort sera belle, insignifiant mortel...


C'est en croyant aux roses qu'on les fait éclore.(Anatole de France)


pour ceux qui se sentent l'ame d'un toreador
http://toreador.ning.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://carolyndedollange.ning.com/
Carolyn
Erudit vampire
Erudit vampire
avatar

Nombre de messages : 1004
Age : 41
Localisation : à côté de cannes
Famille :
Date d'inscription : 25/04/2007

MessageSujet: Re: poupées vampires   Sam 31 Oct 2009, 19:51

et des editon special halloween toujours angel studio! trop mimi




_________________
la mort se fait belle, pour toi pauvre mortel,
...aussi douce que le miel...ta mort sera belle, insignifiant mortel...


C'est en croyant aux roses qu'on les fait éclore.(Anatole de France)


pour ceux qui se sentent l'ame d'un toreador
http://toreador.ning.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://carolyndedollange.ning.com/
DarkLestat
Primogene Ventrue
Primogene Ventrue
avatar

Nombre de messages : 2148
Age : 39
Localisation : MODO Ventrue
Famille :
Date d'inscription : 01/02/2009

MessageSujet: Re: poupées vampires   Dim 01 Nov 2009, 12:47

Elles sont jolies ces poupées !!!!

_________________
Membre de la Guilde des modérateurs

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://darkvampyrs.free.fr
- samael -
Mathusalem
Mathusalem
avatar

Nombre de messages : 3421
Age : 36
Localisation : south of heaven
Famille :
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: poupées vampires   Lun 02 Nov 2009, 11:47

J'aime bien la petite aux yeux rouges avec des ailes noires ! 10

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/mysamaelspace
Flora
Vampire assoiffé
Vampire assoiffé
avatar

Nombre de messages : 140
Age : 26
Localisation : Lyon
Famille :
Date d'inscription : 08/08/2008

MessageSujet: Re: poupées vampires   Lun 02 Nov 2009, 13:04

Elles sont vraiment trop belles !!!!!!! question stupide: on peut les acheter en France ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serafina
Goule
Goule
avatar

Nombre de messages : 36
Age : 30
Localisation : En enfer avec un paquet de chips
Famille :
Date d'inscription : 01/04/2009

MessageSujet: Re: poupées vampires   Lun 02 Nov 2009, 17:55

Il me semble que tu dois obligatoirement passer par l'import... A moins de racheter une poupée a une francaise. Il y'a des forums spécialisés qui permettent des petites annonces.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fallengodess.net
Diane
Citoyen vampire
Citoyen vampire
avatar

Nombre de messages : 701
Age : 32
Localisation : Dans les abîmes de vos pensées..
Famille :
Date d'inscription : 08/11/2008

MessageSujet: Re: poupées vampires   Lun 02 Nov 2009, 18:14

J'aime aussi la petite aux yeux rouges et ses ailes noires..
Bon gout My Lord !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- samael -
Mathusalem
Mathusalem
avatar

Nombre de messages : 3421
Age : 36
Localisation : south of heaven
Famille :
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: poupées vampires   Mar 03 Nov 2009, 01:03

Je suis une référence... j'y peux rien !

porte

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/mysamaelspace
Carolyn
Erudit vampire
Erudit vampire
avatar

Nombre de messages : 1004
Age : 41
Localisation : à côté de cannes
Famille :
Date d'inscription : 25/04/2007

MessageSujet: Re: poupées vampires   Dim 08 Nov 2009, 09:31

Flora
si tu souhaite plus de renseignements, je te conseille d'aller voir le forum francais, materiel celeste!( http://materielceleste.forumactif.com/ ) tu y trouvera une liste assez complete de tous les fabriquants qui vendent ces poupées et une section vente ou tu pourra trouvé des poupées en vente de particulier a particulier^^

_________________
la mort se fait belle, pour toi pauvre mortel,
...aussi douce que le miel...ta mort sera belle, insignifiant mortel...


C'est en croyant aux roses qu'on les fait éclore.(Anatole de France)


pour ceux qui se sentent l'ame d'un toreador
http://toreador.ning.com/


Dernière édition par Carolyn le Dim 08 Nov 2009, 09:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://carolyndedollange.ning.com/
Carolyn
Erudit vampire
Erudit vampire
avatar

Nombre de messages : 1004
Age : 41
Localisation : à côté de cannes
Famille :
Date d'inscription : 25/04/2007

MessageSujet: Re: poupées vampires   Dim 08 Nov 2009, 09:31

je me permet de poster ici l'histoire de mes dolls vampires! j'espere que cela vous plaira



julian raconte son histoire...




-"vous vous demandez sans doute d'ou me vient l'étrange marque que j'ai sur le front, n'est ce pas, remarqua Julian..."
-"Je suis désolée, je n'avais pas remarqué que je la regardais, dis Prudence en baissant les yeux, je ne voulais pas me montrer indiscrète!"
-"...c'est unebien longue histoire, vous savez, et je ne l'ai encore raconter à personne"
Prudence ne pouvait s'empêcher de plonger dans les superbes yeux gris du jeune homme.
-"encore une fois, je ne voulais pas être indiscrète, je suis navrée..."
-"non, je pense aujourd'hui, qu'il est temps que quelqu'un sache..."
Prudence était fasciné par Julian. Elle buvait ses paroles comme de l'eau. Il s'était réfugié avec elle dans la bibliothèque afin de fuir l'ambiance lourde et hypocrite du cocktail qui se déroulait dans la grande salle. ni l'un ni l'autre n'avaient pu supporter plus longtemps les sourires commerciaux, les phrases de bonnes convenance, et les courbettes des uns pour les autres.
-"Pourquoi vouloir me raconter tout ca? vous me voyez pour la 1ere fois ce soir, comment pouvez vous savoir si je suis digne de confiance!"



-"et vous, reppliqua Julian, pourquoi vous isoler avec un inconnu dans une bibliothèque le soir de vos fiancailles?"
Il avait marqué point. Ce cocktail étais une mascarade.Il était évident que Prudence ne désirait pas de ce mariage. Julian l'avait su dés la 1ere seconde; elle ne se sentait pas à l'aise dans ce monde suffisant.Nul besoin de lire dans ses pensées pour le savoir!
-" alors racontez moi votre histoire Julian, racontez moi!"
Il la regarda intensement, un petit sourire charmeur au coin des lèvres, et laissa planer le suspens quelques secondes encore...
-"C'était il y a ... des siècles il me semble, commença t'il en etouffant un rire...oui, il y a des siècles.
je suis issu d'un millieu noble, cadet d'une famille de 3 enfants, mon avenir était peu brillant. Arrivé derrière mon frère ainé et m soeur, je ne pouvais espérer ni aux titres, ni aux domaines de mon père. tout juste peut être un peu de terres. Je ne voyais que trés peu mes parents, et je fut principalement élevé par une gouvernante aussi froide et tranchante qu'un glaive. Mon instruction fut ensuite assurée par un moine, frère batistin, qui faisait parti de l'abbaye du domaine voisin.
J'appréciais enormement son enseignement et me plongeais volontier dans la lecture, la caligraphie, le latin, l'art des lettres et surtout l'histoire. J'apprenais vite! toujours assoiffé de plus de connaissance...jusqu'à mes 19 ans...
Julian sembla se fermer tout à coup.
Prudence s'en rendit compte, et l'obligea à lever les yeux vers elle afin de l'inciter à poursuivre son récit. Il la regarda profondement, comme s'il se souvenait soudain de sa présence. Manifestement, ce souvenir lui était trés douloureux...




chapitre 2

-"continuez Julian...vous avez besoin de parler manifestement.Elle tendit la main vers lui et lui effleura la joue,...continuez."
Aprés une longue pause où julian semblait reprendre de forces, il poursuivit:
-"Comme je vous l'ai déjà expliqué, je voyais trés peu mes parents.Ma mère demeurait au château bien sur, mais confiait ma garde presque exclusivement à la gouvernante tout d'abord, puis au moine;quand à mon père, il parcourait ses terres des jours durant; ce qui n'était pas pour me déplaire! Je trouvais qu'il y avait quelque chose de glacial et de mauvais chez lui, mais je ne parvenais pas à savoir quoi, et son absence ne me genait pas le moin du monde.
Un soir, alors que je m'apprêtais à aller me coucher, il rentra au château.
-"suis moi Julian."
-"où allons nous, il est tard et je m'ap..."
-"ne discutes pas et suis moi!"
nous sommes alors sortis sous une pluie battante où un cheval m'attendait.Mon père monta en selle et m'ordonna d'en faire autant.
-"cette nuit est une grande nuit, Julian.Je vais enfin obtenir ce qui me reviens de droit, gràce à toi!"
Je n'y comprenais rien, mais il me faisait peur. Le ton impératif qu'il employait ne me disait rien qui vaille!
nous chevauchâmes 1 heure durant, empruntant un chemin que je ne connaissais absolument pas, et nous arrivâmes devant une grotte d'où me parvenait un étrange murmure. deux hommes vêtus d'étranges robes à capuches noires, vinrent nous acceuillir et emmenèrent nos chevaux.
Je suivit mon père dans la grotte au travers d'inextricables galleries jusqu'à une salle immense. Devant nous, au bout de la salle, se trouvait un hôtel en pierre,ainsi qu'un calice noir, posé au sol.
des bougies éclairaient la salle toute entière, projettant des ombres menaçante au moindre mouvements des dizaines de silhouettes encapuchonnées tournées vers l'hôtel. Le murmure que j'entendais à l'exterieur etait plus fort ici, psalmodié par les hommes ou femme qui priaient dieu seul savait quelle divinité.
A notre entrée dans la salle, tous se turent pour nous regarder. Quatres silhouettes se placèrent derrière nous, empêchant tout retour en arrière. Mon père m'aggrippa alors violement et deux autres "hommes de main" me m'attrapèrent par les bras.
-"mais qu'est ce que cela signifie? père, dites leur de me lâcher!" protestais je.
-"emmenez le!"
-"Père! que ... lâchez moi! lâchez moi!"
j'avais beau me débattre, la poigne de mes geoliers était ferme et ne fléchissait pas.
Ils m'allongèrent sur l'hôtel aprés m'avoir arraché tout mes vêtements et m'y attachèrent. Les murmures reprirent de plus bel et je vit au centre de la salle, un pentacle dessiné au sol que je n'avais pas remarqué jusqu'à présent.
Je me tournais vers mon père pour lui crier de me relâcher et le vit, nu lui aussi, en train d'enfiler une de ces robes noires capuches.
-" Ainsi donc, voilà pourquoi tu disparaissais des jours entiers, criais je, et pourquoi mère pleurait en cachette!... une secte ***!...monstre!
Je venais de découvrir avec horreur ce qui me semblait si malsain chez mon père, mon instinct ne m'avait pas trompé!
Il se dirigea vers l'hôtel, et s'agenouilla devant.Puis une autre silhouette encapuchonnée, mais de rouge cette fois, s'approcha à son tour, tenant un athamé dans ses mains. c'est là que je compris enfin ce qui m'attendait! j'allais être sacrifié au nom de ***...




chapitre 3

Julian se leva et se mit à tourner dans la pièce comme un lion en cage, tourmenté par les douloureux souvenirs qui remontaient à la surface.
Prudence se leva à son tour et se planta devant lui pour tenter de l'apaiser.
-"Si vous ne voulez pas m'en dire plus,je comprendrais! vos souvenirs sont peut être trop penibles!"
-" non ca va. et puis je suis aller trop loin pour m'arrêter là maintenant!"
-" vous voulez peut être boire quelque chose? s'inquiéta Prudence.
-"Ne je bois jamais..." s'empressa t'il de répondre.
Julian lut l'incrédulité sur le visage de la jeune femme.Il est vrai qu'avec son manteau de cuir rouge et son look de mauvais garçon, ca pouvait paraitre étrange!
-"...quand je suis stréssé je veux dire!"
L'excuse ne parut pas convaincre totalement Prudence, mais elle devrait s'en contenter!Il admira sa beauté et sa fraicheur un instant avant de retourner s'assoir sur le sofa, suivit de prêt par la jeune fiancée...
-"j'étais terrorisé, et glacé. En voyant la silhouette à la roube rouge avancer encore, je me débattit pour tenter de me détacher et je sentit que l'un de mes liens semblait se desserer.Elle approcha cérémonieusement l'athamé vers front et y dessina méthodiquement une croix inversée avec la pointe de la lame, incroyablement tranchante. Je hurlais de douleur et me débattit encore, priant pour le lien finisse par ceder!
La femme-Je pouvais distinguer son visage maintenant- s'entailla le poignet et laissa couler son sang dans le calice.Mon père vint la rejoindre. Il regarda le calice se remplir avec avidité et je comprit qu'il lui était destiné.Puis la femme déposa le poignard ensanglanté sur mon torse, et le calice au sol.Ensuite, avec une rapidité effrayante, la femme en rouge empoigna mon père par la taille et l'embrassa dans le cou...non, elle nel'embrassaitpas! ...elle le mordait et buvait son sang! ...mon dieu!...je croyait que les vampires n'étaient qu'une légende!
La femme arrêta soudain de boire, mais maintenait toujours mon père, pantelan, sans forces, comme une poupée de chiffon!.
De mon côté, je continuais de gesticuler afin de desserer en core mon lien qui avait presque lâcher maintenant!
aprés quelques denières contorsions, mon lien lâcha enfin et je saisit l'athamé posé sur ma poitrine.D'uncoup sec, je tranchais le second lien et me mit débout sous les regards médusées de l'assistance et de la vampire.
Estomaquée , elle mesaisit à la gorge et me soulevait du sol, aprés avoir jeté mon père à terre. Il assista à la scène,semi conscient et ne fit aucun geste pour m'aider, semblant ne pas comprendre ce qui se déroulait sous ses yeux.
Il se contentait de bouger les lèvres sans qu'aucun son n'en sortent, comme un poisson hors de l'eau. Je compris alors qu'il essayait de me dire quelque chose et je tentais de lire sur se lèvres. il me sembla comprendre:" prend le calice, et bois."
boire le sang de la vampire! jamais! mes forces m'abandonnaient petit à petit,... je devais pourtant faire quelque chose et vite!
puis j'entendit mon père me dire tout bas:
-" c'est ta seule chance, fils!"
c'était la 1ére fois qu'il m'appelait "fils", avait t'il des regrets?
La vampire le regarda à terre avec un regard cruel. Elle comprit ce que vous dire le vieilhomme agonisant et renversa le calice, deverssant ainsi son contenu sur le sol. Je suffoquait. Encore quelques secondes et s'en serrait finit de moi!
mon
père donna alors un grand coup de pied dans l'une des cheville de a vampire avec le peu de forces qu'il lui restait, qui chancella et desserra légèrement sa poigne. J'en profitais alors pour me débattre et parvint à la faire lâcher prise. Je lit la haine sur le visage de la vampire qui s'en prit alors mon père.
je n'avais plus le choix, je m'approchais du calice renversé et bu les quelques gouttes qui restaient au fond, puis je léchais le sol pour récupérer les quelques traces qui le souillait encore.
au bout de plusieur secondes, je fut prit de spasmes et d'atroces douleurs! puis je suffoquais, j'halletais et enfin mon coeur cessa de battre... mais j'existais toujours!... j'existais toujours!!!!
je me levais plein de force face à la vampire. Elle finit par abandonner mon père, mort et porta son attention vers moi.
Je tenais toujours l'athamé dans la main lorsqu'elle se précipita vers moi. j'eut tout juste le temps de le pointer vers elle avant qu'elle ne soit sur moi, et dans son élan, la avmpire s'empala sur l'arme...

Julian prit une profonde respiration et regarda Prudence. son visage, sa respiration haletant gonflant si délicieusement sa poitrine, son air presque candide, ses lèvres rosées, la rendait plus séduisante encore. Il l'embrassa alors avec fougue, emporté par ses émotions. Elle répondit à son baiser avec la même fougue et se laissa basculer en arrière...



chapitre 4





Il l'admirait, plongé dans ses superbes prunelles ambres, et elle lui souriait tandis qu'elle rajustait sa robe. Prudence s'approcha ensuite de lui et l'embrassa tendrement.
Julian ne comprenait pas pourquoi elle ne le fuyait pas. Il venait pourtant de lui révéler sa véritable nature! pourquoi cette confiance, pourquoi recherchait-elle sa présence comme s'ils étaient de vieux amants?
-" tu sembles si lointain tout à coup." remarqua t'elle.
-"je part ce soir."
Il ne pouvait pas faire parti de sa vie! c'était un vampire!
-"..."
-"mais je ne regrette pas notre petit... entretien!"
-"non, restes...tu n'as pas terminé ton histoire!"
c'était une piètre excuse pour tenter de le retenir encore un peu!
-" ca n'a plus d'importance! l'essentiel à été dit!"
-"comment es tu sorti de la grotte?" insista Prudence
julian ne voulait pas s'attarder. il avait déja commis une horrible erreur en lui révelant sa nature,encore plus en l'ayant possédé.
elle semblait être prête à s'attacher à lui...il ne fallait pas! seulement, l'idée de s'éloigner de cette magnifique jeune femme lui semblait presque inconcevable! Prudence s'accrocha à son cou, l'embrassa encore avec douceur, et les defenses de Julian cédèrent de nouveau.
-"qu'est tu devenu aprés avoir tué la vampire?...elle susurait à son oreille...
-"..."
-"quand cela s'est-il passé? demanda t'elle encore dans un souffle sensuel. Julian esquissa un sourire à cette question.
-"en 1416...j'ais 596 ans!"
il espérait que cette révélation la découragerait mais elle laissa s'échapper un rire cristallin.
-"et moi qui pensais que tu étais un jeune homme sans...expérience!Je me disais bien que tu semblais plus mûr qu'il n'y parraissait!"
-" je ne suis pas sûr que "mûr" soit le terme exact!"
-"alors, que s'est'il passé ensuite?" chuchota t'elle encore... Julian soupira.
-" d'accord, tu as gagné!... La vampire se changea en poussière instentanement! les disciples encore agenouillés dans la salle avaient assisté à la scène et étaient restés figés, pétrifiés, en voyant que j'avais vaincu leur grande prêtresse. Lorsqu'ils réalisèrent que je m'étais tourné vers eux, ils prirent la fuite.
une fois la salle vide, je me tournais vers mon père. sa mort ne m'attristait absolument pas; j'en étais même soulagé et le dernier accés de regret qu'il avait eu pour m'aider ne parviendrait pas à me faire oublier ce qu'il avait fait.Je le haïssait toujours en réalité et j'avais la sensation que le sang neuf qui coulait dans mes veines m'avait non seulement changé physiquement, mais nourrissait cette haine que j'étais parvenu à enfouir tout au fond de moi. j'étais devenu plus froid, plus distant, plus haineux.
je pensais alors à ma mère. que dirait-elle en voyant ce que suis devenu? et comment réagirait-elle en apprenant la mort de son mari?
j'enfilais à la hate la robe noire de mon père afin de me vêtir, et sortit de la grotte pour retourner au château. J'avais faim, ou soif, je ne connaissait pas le terme que je devais employer pour décrire ce que je ressentais mais la force qui m'avait habité quelques instant aprés ma métamorphose semblait s'être totalement amenuisée.
arrivé au château, je pouvais à peine tenir debout. Je montais jusqu'à la chambre de ma mère, frappais à la porte,et entrais.
Elle se réveilla en sursaut et me regarda avec des yeux embrumés. Puis son expression changea; elle avait senti quelque chose de différent chez moi, et avais peur. J'entendais les battements de son coeur s'accélerer et le rythme de sa respiration devint plus saccadé.
-" que t'est t'il arrivé Julian? ou est ton père?"
-" il est... mort, mère."
-"..."
-"et je suis... différent. Je ne sais pas quoi faire, mère! j'ais besoin de vous!"
Elle se leva de son lit,et alluma un chandelier, puis elle s'approcha de moi en tremblant.
ma mère s'arrêta à deux mètres de moi, incapable d'avancer plus, comme si elle avait peur d'attrapper quelques maladie contagieuses! Je tentais alors de faire un pas vers elle mais elle recula! Puis elle vit quelque chose chez moi qui la fit hurler de peur. Je tournais alors le regard vers sa coiffeuse et aperçut dans le miroir le nouvel éclat de mes yeux: ils luisaient comme ceux d'un chat,en renvoyant la lumière du chandelier.
-" nosferatu!!! cria t'elle, fils de ***!!!!!! hurla t'elle encore. Seigneur, prottégez moi!!!!
ma mère hurlait de plus en plus fort et devenait hystérique! elle empoigna alors la croix de bois accrochée au dessus de son lit d'une main, et de l'autre, le chapelet pendu à son cou.
-"notre père qui êtes au cieux, commenca t'elle en larme, terrorisée, que ton nom soit sanctifié..."
-"mére, c'est moi, Julian, je suis toujours votre fils! je ne suis pas plus un monstre que ce matin!"
-"... que ta volonté soit faite..."
Je tentais de m'approcher encore pour essayer de la calmer, mais elle se recroquevilla dans un coin de la chambre en s'asseyant au sol, tremblante, la croix de bois serrée contre elle, comme un bouclier.
-"...sur la terre comme au ciel. prottegez nous du mal..."
l'odeur de sa peur me parvenait, enivrante, excitante, désirable... ma faim se fit plus insoutenable et, dans un état second, je la soulevais d'une main. Elle cria de toutes ses forces puis perdit connaissance.Je sentais son sang battre dans ses veines, allant et venant sous sa peau fine...Irresistiblement, je m'approchais de son cou, encore... et encore...et je finit par planter mes crocs dans sa gorge. Oh, le délicieux nectar qui s'ecoula dans ma bouche, chaud, sucré,vigoureux, revitalisant!Je sentais mes forces revenir et je bu plus vite, plus gouluement.
Ma tête tournait, j'avais l'impression de flotter, j'étais leger,fort!
Je sentais le rythme de son coeur s'accelerer, s'emballer même, mais je ne pouvais pas m'arrêter de boire.
Son coeur accellera encore, et je le sentit sur le point de lâcher. je cessais alors de boire immédiatement mais il était trop tard.
j'étais rassasié !
Je regardais ma mère, pendante, sans vie,dans mes bras... qu'avais je fais!
Précautionnesement, je la déposais son son lit et lissais doucement ses cheveux blonds. j'éclatais en sanglot. Elle avait raison, j'étais un monstre! mes larmes tombèrent sur sa chemise de nuit blanche et je m'aperçut alors qu'elles étaient de sang.
Les dernières brides d'humanité qu'il me restaient encore venaient de mourir en même temps que ma mère...j'étais réellement un monstre!!!



-"non Julian, tu n'es pas un monstre! répondit Prudence, les monstres ne regrette pas leurs actes!"
-"tu as peut être raison..."
-"..."
-"...je dois partir maintenant."
-"laisses moi te revoir!"
-"non.tu ne dois pas chercher à me revoir."
-"pourquoi?"
-" ca me parait évident!Je suis un vampire, je suis seul depuis plus de 500 ans...et toi tu es sur le point te marier!"
Elle avait presque oublier cette histoire de mariage.Prudence détourna les yeux comme pour évaluer les nouveaux éléments de sa situation et lorsqu'elle les leva de nouveau, Julian avait disparut...



chapitre 5

Durant les semaines qui suivirent, je ne pouvais s'empêcher de penser à Prudence, bien plus que je ne l'aurait voulu! Sa tendresse me manquait étrangement. je n'avait jamais ressenti ca depuis que j'étais un vampire... Elle ne pouvait pas épouser ce Vince de Dargneux; elle ne l'aimait pas!
Au fur et mesure que la date du mariage se rapprochait, l'idée de la sortir de ce cauchemar s'imposa peu à peu à mon esprit. Un soir,je n'y tint plus et allais la rejoindre au beau milieu de la nuit.
Prudence ne parut presque pas surprise de me revoir, comme si elle s'attendait à ma visite. Folle de joie, elle se précipita vers moi et m'embrassa comme si sa vie en dépendait!
-"je savais que je te reverrais! je n'en pouvais plus de t'attendre!"



Je ne répondit rien,c'était inutile. Elle savait déjà qu'il en était de même pour moi. je ne pouvais m'empêcher de laisser courir mes mains sur la soie de sa nuisette, de l'embrasser, de la garder dans mes bras, de sentir sa chaleur contre ma peau froide, de respirer son parfum de plonger ma tête dans ses cheveux blonds...elle me rendait fou!
Ce soir là, je lui fit l'amour comme jamais, durant des heures,passionement! Elle m'avait tellement manqué que je la laissait se blottir contre moi ensuite, ce que je ne permettais jamais habituellement!
Tout en caressant ses cheveux, je me décidais à lui parlerdu pourquoi de mon retour.
-" tu ne peux pas épouser cet homme."
-"tout est planifié, je ne peux pas revenir en arrière,mon père en mourait! et ma mère finirait probablement folle. a moin qu'ils ne décident de me mettre dehors, sans rien..."
-" tu vas gâcher ton existence! tu ne l'aime pas!"
-" comment le sais tu?...de toute façon cela ne change rien au problème!!"
je me levais pour regarder par la fenêtre et réflechir. je ne voyais qu'une ombre de solution, et elle était inacceptable!
-"Julian je t'aime... et je crois savoir que toi aussi! on vient de se rencontrer et pourtant... ca parait dingue!...
-"..."
-"je veux devenir comme toi, c'est la seule solution."
-" jamais! je ne veux pas faire de toi un monstre!" reppliquais je immédiatement.
-" mais.."
-" non! jamais, tu m'entends! tu ne le mérites pas!"
je commencais à rassembler mes affaires en evitant son regard qui me ferait flancher à coup sur.
-" je pense encore être à même de savoir ce qui est bon pour moi... m'assura t'elle"
-"non, justement, tu ne sais pas!"



je finissais de m'habiller...
-"Julian, allons nous en et fais de moi ton épouse ... une épouse pour toi!"
-"ne dis pas de bêtise,tu ne sais pas de quoi tu parles!"
Il me parraissait évidement que le plus simple pour moi serait de la laisser reprendre le cours normal de sa vie en tant qu'humaine et de disparaitre. j'étais un vampire! quel avenir aurions nous!
-"Julian je ..."
je ne la laissais pas finir. Avec ma rapidité de vampire, devant mon incapacité à résoudre le problème de façon résonnable,je m'enfuis par la fenêtre pour réflechir...





Morte et enfin heureuse!



chapitre 1



Elle avançait dans l'allée centrale de l'église au bras de son père,sous les regards soutenus des invités dont elle ne connaissait pas le nom de la plupart.De parfaits inconnus, venus voir le mariage d'autres parfaits inconnus!
Son coeur battait à tout rompre, mais ce n'était pas de la joie ni de l'algresse, c'était de la peur, de l'angoisse,de la haine,du dégout.Son futur époux,Vince De Dargneux,était un homme de trés bonne famille, mais il était aussi excécrable qu'obèse, alcoolique, bourru,gougeat,suffisant,et imbu de sa personne.Elle n'avait accepté cette union que parce ce qu'elle n'avait pas le choix!C'était un mariage arrangé, un de ces mariage célébré dans le but de gagner en prestige et en puissance!
Tandis que ses pas l'amenaient jusqu'à l'hôtel,Prudence pensait à Julian!... ses yeux gris,son air de méchant garçon, son corps fin, l'avaient séduite dés le 1er regard.Il semblait avoir un côté noir, à la fois angoissant et excitant, une nature sombre enfouit en lui même que le rendait fascinant.
Elle leva alors les yeux sur ceux de Vince, vitreux, malsains, vicieux, et ferma les siens en avalant sa salive avec difficulté.
Son angoisse gagna du terrain et elle s'arrêta au milieu de l'église.Son père l'intima du regard et elle dut reprendre sa progression.
Arrivée devant l'hôtel,ses pensées se dirigèrent de nouveau vers Julian...
la 1ere fois qu'elle le vit, c'était au cocktail donné le jour de ses fiancailles.Sa présence dérangeante au milieu de tout ces invités gindés ne l'avait rendu que plus attirant au yeux de Prudence.Il s'était diriger vers elle, fendant la foule tel un prédateur fondant sur sa proie, le regard rivé à celui de prudence.
le charisme de Julian l'avait subjuguée et elle l'avait cédé à ses avances le soir même, dans la bibliothèque.C'est là, qu'il lui laissa entrevoir sa nature vampirique.
Le prêtre répéta sa question et tira ainsi Prudence de ses pensées:
-"désirez vous prendre Vince De Dargneux ici présent comme époux!"
elle avait répondu oui machinalement, mais au moment d'échanger le baiser sensé sceller leur union, elle feignit un evanouissement.




chapitre 2


prudence repensait au jour de son mariage et son être tout entier frissonna;puis elle posa ses yeux sur Julian,et elle s'apaisa aussitôt.
elle ne regrettait rien, non, rien, même pas son affreuse nuit de noce...
aprés la cérémonie,on la porta dans sa chambre afin qu'elle se repose.Prudence disposait du reste de l'aprés midi pour trouver une solution à sa désastreuse situation. Julian la rejoignit au coucher du soleil,et aprés une étreinte passionnelle,sans un mot, Julian consentit à lui faire le don des ténèbres. Sous l'emprise des baisers enfiévrés de Prudence, il s'accrocha à la veine située au creux de son cou et but sa vie au rythme des battement de leur coeur à l'unisson! Prudence perdit pied, ne sachant plus ou elle se trouvait, dans le présent, le passé, le futur... son esprit perdit tout repères, tout controle,le monde tourbillonait autour d'elle et la douleur de ce baiser si particulier se transforma bientôt en plaisir! Et le plaisir s'intensifia lorsque Julian la laissa boire, à la source de sa gorge!Le monde retrouva ses couleurs, ses odeurs...Elle buvait avec avidité, aggrippée à Julian de toute ses forces. jamais elle n'avait imaginé ressentir une telle extase!Elle aurait voulu que cet instant ne prenne jamais fin! Pourtant, Julian la repoussa doucement...Elle etait comme ivre, perdue, déboussolée, puis, étrangement, l'ivresse se changea en force. Plus rien ne semblait pareil; tous ses sens étaient décuplés, intenses; Elle avait l'impression d'être vivante pour la 1ere fois de son existance!
Julian s'eclipsa alors,la laissant seule face à ses nouveaux pouvoirs, face à elle même. Elle devait prendre une décision importante, et prendre sa nouvelle vie en main.
Quand Vince débarqua avec sa grace et sa délicatesse caractéristique, elle était prête.
Encore vêtue de sa robe de mariée,elle s'approcha de lui, l'air déterminée. Lui, était tellement ivre, qu'il ne remarqua même pas, qu'il y avait quelque chose de différent chez elle.
Sentant une force nouvelle couler dans ses veines,elle l'aggrippa à la gorge d'une seule main et serra...serra...serra tellement fort que ses doigts s'enfoncèrent dans la chair molle de son double menton.
le gargouillis sortant de sa gorge ne fit pas fléchir Prudence qui serra de plus belle sa poigne. La force de sa détermination etait egal à celle de son amour pour Julian.



Tandis que le sang coulait sur l'avant bras de Prudence, les jambes de Vinces se dérobèrent sous lui et il tomba à genoux, souillant au passge la robe immaculée de la mariée. Elle le regardait agoniser avec délice. Le regard de Vince se vidait de toute vie, et rendait l'instant presque jouissif pour Prudence.
tout en le toisant, elle repensait au jour ou il tenta de la violer, et sourit en constatant qu'il essayait d'articuler des mots, qu'il tentait de la supplier, de la même manière qu'elle l'avait fait ce jour là! elle ne devait son salut qu'à l'arrivée imppromptu d'un domestique.
Mais lui,... lui, n'aurait pas cette chance! lui, avait mérité sa mort! lui, avait fait trop de mal autour de lui, personne ne le regretterait!
Il rendit son dernier souffle de manière absurde,insignifiante, presque décevante.
prudence le regarda s'affaler lourdement sur le sol aprés avoir desserré son étreinte. Vince gisait là, à ses pieds, ridicule pantin désarticulé et sans vie.
Julian rejoignit alors Prudence, qui se tourna vers lui, silencieuse...et sans un regard en arrière, elle le suivi par la fenêtre de la chambre, enfin libre!
Non, elle ne regrettait rien...




_________________
la mort se fait belle, pour toi pauvre mortel,
...aussi douce que le miel...ta mort sera belle, insignifiant mortel...


C'est en croyant aux roses qu'on les fait éclore.(Anatole de France)


pour ceux qui se sentent l'ame d'un toreador
http://toreador.ning.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://carolyndedollange.ning.com/
Diane
Citoyen vampire
Citoyen vampire
avatar

Nombre de messages : 701
Age : 32
Localisation : Dans les abîmes de vos pensées..
Famille :
Date d'inscription : 08/11/2008

MessageSujet: Re: poupées vampires   Mer 18 Nov 2009, 01:02



Barbie cherche un nouveau public !! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DarkLestat
Primogene Ventrue
Primogene Ventrue
avatar

Nombre de messages : 2148
Age : 39
Localisation : MODO Ventrue
Famille :
Date d'inscription : 01/02/2009

MessageSujet: Re: poupées vampires   Mer 18 Nov 2009, 18:06

Une barbie mort-vivant !!!! Je vois pas quel public est visé mais c'est un peu morbide !!!

_________________
Membre de la Guilde des modérateurs

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://darkvampyrs.free.fr
Evampyr
Goule
Goule
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 21
Localisation : Le Pays des Merveilles, avec Alice (:
Famille :
Date d'inscription : 20/11/2009

MessageSujet: Re: poupées vampires   Ven 18 Déc 2009, 11:32

Moi je sais pas. Mais j'en veuuux ! =D Elles sont tellement belles ! *w* dac
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evampyr
Goule
Goule
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 21
Localisation : Le Pays des Merveilles, avec Alice (:
Famille :
Date d'inscription : 20/11/2009

MessageSujet: Re: poupées vampires   Ven 18 Déc 2009, 12:21

J'parlais des poupées BJD ... Pas des barbies mortes-vivantes ou je ne sais quoi ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carolyn
Erudit vampire
Erudit vampire
avatar

Nombre de messages : 1004
Age : 41
Localisation : à côté de cannes
Famille :
Date d'inscription : 25/04/2007

MessageSujet: Re: poupées vampires   Sam 26 Déc 2009, 19:11

tous les liens dont vous avez besoin pour en savoir plus sur les bjd sont dans le 1er post de ce topic et je reste a votre dispo si vous avez des question, n'hesitez pas a me contacter via msn ou mp!

_________________
la mort se fait belle, pour toi pauvre mortel,
...aussi douce que le miel...ta mort sera belle, insignifiant mortel...


C'est en croyant aux roses qu'on les fait éclore.(Anatole de France)


pour ceux qui se sentent l'ame d'un toreador
http://toreador.ning.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://carolyndedollange.ning.com/
Carolyn
Erudit vampire
Erudit vampire
avatar

Nombre de messages : 1004
Age : 41
Localisation : à côté de cannes
Famille :
Date d'inscription : 25/04/2007

MessageSujet: Re: poupées vampires   Ven 28 Oct 2016, 15:41





_________________
la mort se fait belle, pour toi pauvre mortel,
...aussi douce que le miel...ta mort sera belle, insignifiant mortel...


C'est en croyant aux roses qu'on les fait éclore.(Anatole de France)


pour ceux qui se sentent l'ame d'un toreador
http://toreador.ning.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://carolyndedollange.ning.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: poupées vampires   

Revenir en haut Aller en bas
 
poupées vampires
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
 Sujets similaires
-
» Générateurs de pseudo: vampires, elfiques, etc...
» Livres - "La poupée sanglante" / "La machine à assassiner" de Gaston Leroux
» Les films de Vampires d'hier à aujourd'hui
» Vampire Kisses
» Si vous aimez les vieilles poupées ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue sur le forum de discussion de la ville des vampires :: AUBERGE DES IMMORTELS :: Arts graphiques, BD, comics, mangas et jeux vidéos-
Sauter vers: