Bienvenue sur le forum de discussion de la ville des vampires


 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  Aidez le forumAidez le forum  

Partagez | 
 

 questions existentielles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 13 ... 23, 24, 25, 26  Suivant
AuteurMessage
Gabrielle666
Erudit vampire
Erudit vampire
avatar

Nombre de messages : 1753
Age : 30
Localisation : ...
Famille :
Date d'inscription : 24/06/2010

MessageSujet: Re: questions existentielles   Sam 06 Oct 2012, 12:05

Tous le monde ne le pense pas. C'est une énorme responsabilité et trop de personnes font des enfants sans réaliser à quel point ce n'est pas anodin.
Ils faut dire que beaucoup de monde voient un enfant comme le bébé qui vient au monde. Mais la suite...
Si pour toi cela n'a pas de sens d'en avoir, alors ce serait de la bêtise de te lancer dans cette entreprise.
Je comprends très bien ton scepticisme. Comme j'ai deux vampirounet, je "devrais" me marier avec mon compagnon pour faire les choses correctement. Pourquoi.. pense Alors là mystère, pas envie moi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DarkMagou
Vampire assoiffé
Vampire assoiffé
avatar

Nombre de messages : 317
Age : 30
Localisation : Spectacle déambulatoire
Famille :
Date d'inscription : 09/08/2010

MessageSujet: Re: questions existentielles   Dim 07 Oct 2012, 01:57

Si bonheur, sans sceau qui le certifie sur papier de mariage - pas de besoin. C'est sûr - une certaine difficulté s'impose.
De la pression sociale - directe, indirecte de la proximité de celui qui reproche. Nous connaisson en âge critique.
Tu n'as pas de moitié ? (De sexe opposé, je t'en supplie ! ) Fais.
Tu n'as pas de fruit ?
Tu n'as pas de papier certifiant tes engagements ?

Croyez-moi, je respecte mariage, hetero ou gay.
Croyez-moi, je respecte, parents hetero ou gay.
Tant que l'amour, la comprehension mutuelle il y a.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moule-a-gau.fr
Stavroguine Oulianov
Primogene Malkavien
Primogene Malkavien
avatar

Nombre de messages : 1778
Age : 28
Localisation : Cité de verre
Famille :
Date d'inscription : 02/04/2006

MessageSujet: Re: questions existentielles   Dim 07 Oct 2012, 01:59

ou. l'impression du comprendre.
dans l'amour l'amour n'a pas besoin de comprendre.
ou de se comprendre. il est. action. geste, la.
des papiers de mots brûlés. d'encre noircissante
en fixe de ce qui bougeait. on écrit ce qui manque.
on fixe ce qui manque. j'écris, je manque. j'absent. (?)

_________________
Non.
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DarkMagou
Vampire assoiffé
Vampire assoiffé
avatar

Nombre de messages : 317
Age : 30
Localisation : Spectacle déambulatoire
Famille :
Date d'inscription : 09/08/2010

MessageSujet: Re: questions existentielles   Dim 07 Oct 2012, 02:06

Perfection complexe, embûches, recherches.
Trouver son compte dans connaître. Ou pas, justement !
Les écrits ne brûlent pas (c)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moule-a-gau.fr
caro
Mathusalem
Mathusalem
avatar

Nombre de messages : 2227
Age : 43
Localisation : un coin de verdure
Famille :
Date d'inscription : 23/01/2011

MessageSujet: Re: questions existentielles   Dim 07 Oct 2012, 07:07

Pourquoi associé "amour parental" au fait que l'on fasse un enfant ?. Nous avons aujourd'hui cette liberté(?) d'être égoïste et de faire cet enfant sans véritable amour (comprenez-moi bien ! je parle de sentiments envers le géniteur) ... l'homme devient un moyen de parvenir au but et c'est cela qui est révolutionnaire ... après je ne rentrerais pas dans le discours ethique d'une telle chose, je ne juge pas ce comportement car je peux le comprendre même si je n'adhère pas ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
akri
Mathusalem
Mathusalem
avatar

Nombre de messages : 4426
Age : 35
Localisation : quelque part dans l'ombre
Famille :
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: questions existentielles   Dim 07 Oct 2012, 11:33

Tu as raison aucun amour parental n'est requis pour que l'enfant arrive. Mais question d'organisation ça peut rendre plus simple d'être deux tout de même.
Mais bon...
Pourquoi l'enfant serait donc la suite logique et absolue d'un couple ( homme-femme, femme-femme ou homme-homme)?
On peut vivre sans.
Très bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysisca
Grande Louve
Grande Louve
avatar

Nombre de messages : 5067
Age : 33
Localisation : Bonne question...Où suis-je?
Famille :
Date d'inscription : 21/04/2005

MessageSujet: Re: questions existentielles   Lun 08 Oct 2012, 08:34

Complètement d'accord avec toi. On peut très bien vivre parfaitement son amour sans enfants. Mais ça ne correspond pas aux attentes culturelles.

Selon moi, si on a des enfants il faut les avoir pour eux-même et non pour soi ou pour l'image qu'on veut donner de soi. A un questionnaire qui demandait à des parents pour quelles raisons ils avait fait des enfants, le trio de tête était (je ne me souviens plus de l'ordre):

- Pour ne pas vieillir seul (assez rigolo quand on voit comment on traite nos ancêtres)
- Pour laisser une marque derrière soi
-Pour transmettre son patrimoine

Comme vous pouvez le constater, que des raisons parfaitement altruistes....Pauvres gosses!

_________________
Prend le loup pour frère car il connait l'ordre des forêts



L'esprit suit-il une trajectoire chaotique déterministe ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
akri
Mathusalem
Mathusalem
avatar

Nombre de messages : 4426
Age : 35
Localisation : quelque part dans l'ombre
Famille :
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: questions existentielles   Mer 10 Oct 2012, 01:33

On ne prend pas assez au sérieux la vie humaine en tant que tel je crois.
Créer un être est une lourde responsabilité.
Peu de gens en prennent conscience.
Ça fait peur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stavroguine Oulianov
Primogene Malkavien
Primogene Malkavien
avatar

Nombre de messages : 1778
Age : 28
Localisation : Cité de verre
Famille :
Date d'inscription : 02/04/2006

MessageSujet: Re: questions existentielles   Dim 14 Oct 2012, 21:41

oui exactement tout ça.
les attentes culturelles, les attentes culturelles quoi encore?! plus les attentes du pouvoir qui veut de l'enfant pour nourrir la guerre et la société et money money that child will feed our ground the mother will eat his heart et tu dois soutenir les aïeux. engender, créer, en seule logique de se consacrer en la relation qui se construira la vie elle est à double-tranchant assuré si on n'y porte pas l'attention. aussi pas se sauver dans l'enfant parce que c'est pas comme ça que la vie va s'améliorer. avoir conscience c'est pas pouvoir tout à-voir ça fait peur. ça fait perte. ça fait par comme dans "ça me passe à travers" la vie et l'araignée laisse de petits cocons endormis dans la toile, les poussières.

si j'arrive pas à mourir est-ce que je réussis à vivre?

_________________
Non.
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysisca
Grande Louve
Grande Louve
avatar

Nombre de messages : 5067
Age : 33
Localisation : Bonne question...Où suis-je?
Famille :
Date d'inscription : 21/04/2005

MessageSujet: Re: questions existentielles   Lun 15 Oct 2012, 06:40

Stavroguine Oulianov a écrit:
si j'arrive pas à mourir est-ce que je réussis à vivre?


Ca dépend de ta définition de "vivre". Quelle différence entre vivre et exister?

_________________
Prend le loup pour frère car il connait l'ordre des forêts



L'esprit suit-il une trajectoire chaotique déterministe ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
caro
Mathusalem
Mathusalem
avatar

Nombre de messages : 2227
Age : 43
Localisation : un coin de verdure
Famille :
Date d'inscription : 23/01/2011

MessageSujet: Re: questions existentielles   Lun 15 Oct 2012, 07:23

Excuses Lys, je reprends les propos cités un peu plus haut ... quand je lis vos posts, je ne vois rien de positif dans vos propos au fait d'avoir un enfant ... tout est égoïste, calculé ... mais, pour certains, dont je fais parti, avoir un enfant est un aboutissement. Simplement. Je ne me suis sentie entière, vraie, que lorsque j'ai été mère. Ca veut dire qu'il faut que ce soit un acte réfléchi,mûri et surtout délibéré, mais aussi quelque chose de profond et un acte d'amour phénoménal ... rien d'égoïste, juste "un trop plein" d'amour en soi qui se concrétise de cette façon.

Pour répondre à ta question Lysisca, je dirais que "vivre" implique une certaine passivité tandis qu'"exister" est pour moi un verbe d'action .Tout le monde vit, mais il faut se bouger un peu pour exister. Un peu comme entendre et écouter, ou voir et regarder ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
akri
Mathusalem
Mathusalem
avatar

Nombre de messages : 4426
Age : 35
Localisation : quelque part dans l'ombre
Famille :
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: questions existentielles   Lun 15 Oct 2012, 12:45

C'est étrange je voyais l'inverse. Exister c'est être là. Ma table de cuisine existe mais elle ne vit pas par contre ( en tout cas jusqu'à preuve du contraire, puisque peut être s'agit-elle en secret quand je ne suis pas dans le coin mais bon...). Pour vivre il faut exister. Il faut rajouter ensuite une étincelle? Présence? Ambition? Que sais-je, mais il faut trouver son plus à rajouter et ensuite on pourra dire de nous que l'on vit.

Pour ce qui est des enfants, c'est un débat qui pourrrait durer une vie entière sans que tous s'entende. Caro tu dois être une mère merveilleuse et je n'aurai pas de progéniture parce que jamais je ne pourrai être ce genre de mère. C'est tout. Egoisme? Probablement aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
senhal
Vampire Littéraire
Vampire Littéraire
avatar

Nombre de messages : 2991
Age : 35
Localisation : Villeurbanne
Famille :
Date d'inscription : 25/04/2005

MessageSujet: Re: questions existentielles   Lun 15 Oct 2012, 19:59

akri a écrit:
C'est étrange je voyais l'inverse. Exister c'est être là. Ma table de cuisine existe mais elle ne vit pas par contre.
En fait, ça dépend de la fréquence de lavage de ladite table, je pense (moi aussi, je sais faire ressortir les questions fondamentales lovées dans une conversation, voyez-vous).

Citation :
( en tout cas jusqu'à preuve du contraire, puisque peut être s'agit-elle en secret quand je ne suis pas dans le coin mais bon...)
Toute la science moderne est basée sur ce "mais bon" ! C'est le rasoir d'Ockham !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heksen.fr/
Lysisca
Grande Louve
Grande Louve
avatar

Nombre de messages : 5067
Age : 33
Localisation : Bonne question...Où suis-je?
Famille :
Date d'inscription : 21/04/2005

MessageSujet: Re: questions existentielles   Mar 16 Oct 2012, 06:50

Caro, je ne doute pas qu'il existe de nombreux parents (on a tendance à oublier les pères) qui sont comme toi - qui ont des enfants par choix et pour qui il s'agit d'un acte murement réfléchit et totalement assumé - mais je pense qu'il existe une part non négligeable de gens (j'entends par là : plus que ce que l'on pourrait penser - je ne dis pas que c'est la majorité non plus, je n'en sais rien) qui ont des enfants pour des raisons parfaitement égoïstes. Et d'autres qui en ont ont sans se rendre compte de la responsabilité et des tâches que ça implique.

Attention, je ne dis pas que ces personnes n'aiment pas leur enfants. Je parle du ou des sentiment qui les motive lors du passage à l'acte. De la raison première qui fait qu'ils veulent avoir un enfant. Ca n'a donc rien à voir avec les sentiments qu'ils éprouvent par après pour leur enfant.





akri a écrit:
C'est étrange je voyais l'inverse. Exister c'est être là. Ma table de cuisine existe mais elle ne vit pas par contre ( en tout cas jusqu'à preuve du contraire, puisque peut être s'agit-elle en secret quand je ne suis pas dans le coin mais bon...). Pour vivre il faut exister. Il faut rajouter ensuite une étincelle? Présence? Ambition? Que sais-je, mais il faut trouver son plus à rajouter et ensuite on pourra dire de nous que l'on vit.

C'est amusant parce que la majorité des gens font une différence entre "vivre" et "exister" mais la moitié définissent "vivre" comme quelque chose d'"actif" et exister comme quelque chose de "passif" tandis que c'est l'inverse pour l'autre moitié.

_________________
Prend le loup pour frère car il connait l'ordre des forêts



L'esprit suit-il une trajectoire chaotique déterministe ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
senhal
Vampire Littéraire
Vampire Littéraire
avatar

Nombre de messages : 2991
Age : 35
Localisation : Villeurbanne
Famille :
Date d'inscription : 25/04/2005

MessageSujet: Re: questions existentielles   Mar 16 Oct 2012, 15:34

Lysisca a écrit:
Je parle du ou des sentiment qui les motive lors du passage à l'acte.
Euh, ben, tu vois, enfin tu vois bien, quoi :lol:

(bon, j'arrête de vous embêter)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heksen.fr/
Anubis
Primogene Gangrel
Primogene Gangrel
avatar

Nombre de messages : 1394
Age : 36
Localisation : Dans les ténèbres de mon coeur
Famille :
Date d'inscription : 13/01/2006

MessageSujet: Re: questions existentielles   Sam 03 Nov 2012, 10:06

J'ai un avis qui fait un peu consensus entre celui de Lysisca et de Caro. Certain(e)s veulent un gosse comme une impulsion, comme on s'achèterait le dernier iphone sortit. Pour d'autres, c'est tout ce qu'il y a de plus réfléchie depuis des années, depuis toujours. Cela peut être comme une envie de donner à l'autre une concrétisation de son amour pour lui ou elle. Personnellement j'avoue que plus je vieillis et plus j'en ai envie. C'est à la fois égoïste (perpétué son héritage génétique, laisser une infime trace de soi, se prouver que l'on peut être parent), mais aussi tout l'inverse (donner à un être la possibilité de vivre, d'exister, lui donner sa chance de faire sa place dans le monde, pas pour soi ou pour l'autre mais pour lui tout simplement.) Donc ça peut être purement égoïste, tout ce qu'il y a de plus réfléchi, sentimental ou tout simplement un mélange de tout.

_________________
Sometimes Majority only means all the fools are on the same side.

Gentil modérateur de l'accueil et de la couronne d'or.

Règlement
Aide pour les p'tits nouveaux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
akri
Mathusalem
Mathusalem
avatar

Nombre de messages : 4426
Age : 35
Localisation : quelque part dans l'ombre
Famille :
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: questions existentielles   Jeu 08 Nov 2012, 13:36

Il existe un remède contre la pensée?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
caro
Mathusalem
Mathusalem
avatar

Nombre de messages : 2227
Age : 43
Localisation : un coin de verdure
Famille :
Date d'inscription : 23/01/2011

MessageSujet: Re: questions existentielles   Jeu 08 Nov 2012, 14:16

que nous resterait-il si on le trouvait ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stavroguine Oulianov
Primogene Malkavien
Primogene Malkavien
avatar

Nombre de messages : 1778
Age : 28
Localisation : Cité de verre
Famille :
Date d'inscription : 02/04/2006

MessageSujet: Re: questions existentielles   Jeu 08 Nov 2012, 15:42

le chemin qui mène

l'oubli dans le corps

la métaphysique atteinte dans la méditation

la perte, le geste, la sortie de soi en moi.

_________________
Non.
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anubis
Primogene Gangrel
Primogene Gangrel
avatar

Nombre de messages : 1394
Age : 36
Localisation : Dans les ténèbres de mon coeur
Famille :
Date d'inscription : 13/01/2006

MessageSujet: Re: questions existentielles   Jeu 08 Nov 2012, 21:44

Sans pensée, nous ne serions plus que des objets.

_________________
Sometimes Majority only means all the fools are on the same side.

Gentil modérateur de l'accueil et de la couronne d'or.

Règlement
Aide pour les p'tits nouveaux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysisca
Grande Louve
Grande Louve
avatar

Nombre de messages : 5067
Age : 33
Localisation : Bonne question...Où suis-je?
Famille :
Date d'inscription : 21/04/2005

MessageSujet: Re: questions existentielles   Ven 09 Nov 2012, 09:55

akri a écrit:
Il existe un remède contre la pensée?

Ca dépend de ce que tu entends par "la pensée". Si tu veux dire par là "est-il possible de s'arrêter de penser pendant quelques minutes", alors oui c'est possible.

_________________
Prend le loup pour frère car il connait l'ordre des forêts



L'esprit suit-il une trajectoire chaotique déterministe ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
caro
Mathusalem
Mathusalem
avatar

Nombre de messages : 2227
Age : 43
Localisation : un coin de verdure
Famille :
Date d'inscription : 23/01/2011

MessageSujet: Re: questions existentielles   Ven 09 Nov 2012, 10:00

A moins que pendant ces quelques minutes, tu penses à ne plus penser ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stavroguine Oulianov
Primogene Malkavien
Primogene Malkavien
avatar

Nombre de messages : 1778
Age : 28
Localisation : Cité de verre
Famille :
Date d'inscription : 02/04/2006

MessageSujet: Re: questions existentielles   Dim 11 Nov 2012, 04:55

mais non le truc c'est de se concentrer sur le corps
c'est le coeur de la méditation à souffle ou du yo ga. ou du sport, il paraît.

_________________
Non.
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
akri
Mathusalem
Mathusalem
avatar

Nombre de messages : 4426
Age : 35
Localisation : quelque part dans l'ombre
Famille :
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: questions existentielles   Lun 12 Nov 2012, 02:18

C'est si beau rêver!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysisca
Grande Louve
Grande Louve
avatar

Nombre de messages : 5067
Age : 33
Localisation : Bonne question...Où suis-je?
Famille :
Date d'inscription : 21/04/2005

MessageSujet: Re: questions existentielles   Lun 12 Nov 2012, 07:49

Stavroguine Oulianov a écrit:
mais non le truc c'est de se concentrer sur le corps
c'est le coeur de la méditation à souffle ou du yo ga. ou du sport, il paraît.

En fait ça marche avec n'importe quoi: il suffit que tu concentres ton attention sur autre chose. La musique, l'observation de la nature, ta respiration, les trains qui passent...

_________________
Prend le loup pour frère car il connait l'ordre des forêts



L'esprit suit-il une trajectoire chaotique déterministe ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: questions existentielles   

Revenir en haut Aller en bas
 
questions existentielles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 24 sur 26Aller à la page : Précédent  1 ... 13 ... 23, 24, 25, 26  Suivant
 Sujets similaires
-
» Questions existentielles
» EPISODES IV - V - VI - TOUTES LES QUESTIONS EXISTENTIELLES
» Les questions existentielles de la vie quotidienne
» Questions existentielles avant premier achat
» Questions existentielles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue sur le forum de discussion de la ville des vampires :: AUBERGE DES IMMORTELS :: La Couronne d'Or :: Nos amis les Forumeurs-
Sauter vers: