Bienvenue sur le forum de discussion de la ville des vampires


 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  Aidez le forumAidez le forum  

Partagez | 
 

 Vos textes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Stavroguine Oulianov
Primogene Malkavien
Primogene Malkavien
avatar

Nombre de messages : 1778
Age : 28
Localisation : Cité de verre
Famille :
Date d'inscription : 02/04/2006

MessageSujet: Re: Vos textes   Jeu 29 Mai 2008, 15:37

Non, parce qu'il y a une tonne d'auteurs sur ce site et qu'on s'en taponne le coquillard. Un sujet pour les créations, cela me semble des plus appro priez.

Et comme on l'a dit, ce serait bien lourd.

[Ceci est mon 700e messages]

_________________
Non.
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
senhal
Vampire Littéraire
Vampire Littéraire
avatar

Nombre de messages : 2991
Age : 35
Localisation : Villeurbanne
Famille :
Date d'inscription : 25/04/2005

MessageSujet: Re: Vos textes   Jeu 29 Mai 2008, 18:22

ame_noire a écrit:
Stavroguine Oulianov a écrit:
En principe, les commentaires ne sont pas réprimés et encore moins interdits.

Ils sont simplement rares..

dans ce cas autant créer un topic par auteur. je sais que sa risque d'être lourd mais c'est possible.

Non, j'ai expliqué pourquoi quelques posts plus haut. Si vous voulez des fora avec des sections dédiées aux auteurs, il y en a déjà plein de gothiques & co qui le font...


Dernière édition par senhal le Lun 02 Juin 2008, 20:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heksen.fr/
bonzo
Pipistrelle
Pipistrelle
avatar

Nombre de messages : 94
Age : 31
Localisation : Auprès de mon arbre (j'y vis heureux)
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Re: Vos textes   Sam 31 Mai 2008, 21:31

Quand j'ai posté le dernier message sur ce topic, j'étais au courant pour le comité de lecture et tout le reste. Le truc c'est que ce comité doit surtout recevoir des textes très travaillés. J'ai préféré poster "Lou" ici pour qu'il soit immédiatement lisible par tous, et surtout avoir des retours. le problème c'est pas que peut d'users lisent les textes qu'on met ici, c'est que ceux qui le font n'en disent rien. Inutile de faire un topic par auteur, ce serait du gâchis. Mais si quelqu'un lit un texte il pourrait laisser son avis, ne serait qu'un simple "c'est pas mal". Parce que sinon ce topic ne sert à rien d'autre que poster dans le vide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ame_noire
Goule
Goule
avatar

Nombre de messages : 27
Age : 32
Famille :
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: Vos textes   Dim 01 Juin 2008, 08:49

bah y'a pas qu'ici que les lecteurs ne donnent pas leurs avis. j'ai mis certains de mes textes sur un autre forum. j'ai en ce moment près de 2000 lecture pour une dizaine de commentaires^^. donc si les gens ne postent pas, faut pas t'en faire.

de plus, un sujet pour tout les textes, c'est pas enorme surtout si beaucoup de personnes mettent leur texte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stavroguine Oulianov
Primogene Malkavien
Primogene Malkavien
avatar

Nombre de messages : 1778
Age : 28
Localisation : Cité de verre
Famille :
Date d'inscription : 02/04/2006

MessageSujet: Re: Vos textes   Lun 02 Juin 2008, 02:19

C'est pas énorme, mais c'est inutile.

Et senhal l'a dit.

Lalala. Tac !

_________________
Non.
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apasdeloup
Primogène Nosferatu
Primogène Nosferatu
avatar

Nombre de messages : 713
Age : 111
Localisation : Sous vos pieds, là où vous vous essuyez
Famille :
Date d'inscription : 16/12/2005

MessageSujet: Re: Vos textes   Mar 10 Juin 2008, 12:16

Eclair de lune



Eclair de lune dans un champ de tulipes
Alcyon touche loup

Ma patte frôle tes ailes
Ô ange de lumière, je ne suis qu'à toi

Loup vole
Hirondelle hurle


"Dévore moi,
Je suis en chocolat..."



©Apasdeloup (juin 2008)

_________________
[Mode Rap ON] T'me regard dan lé ye, t'pa prétentie, t'pt pa + o ke ton q, alor r'join lé nosfératuX [Mode Rap OFF]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://within-temptation.infodiscussion.net
Kane's Fury
Lycanthrope Membre
Lycanthrope Membre
avatar

Nombre de messages : 168
Age : 1017
Localisation : aupres de ma meute
Famille :
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Re: Vos textes   Sam 14 Juin 2008, 12:04





La mélancolie me gagne peu à peu
Plongée dans une autre dimension
Prisionnière de mon etat d'âme
Mes rêves et mes pensées sont en noir et blanc
Même quand les personnes sourient
Cela parait si triste sur leurs visages
Une mélodie douce et triste
Envahit mon esprit attristé
Mon coeur se serre
Car je ne saurais plus quoi faire
Dans mon états de dépression!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kane's Fury
Lycanthrope Membre
Lycanthrope Membre
avatar

Nombre de messages : 168
Age : 1017
Localisation : aupres de ma meute
Famille :
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Re: Vos textes   Jeu 31 Juil 2008, 21:01

Attention un texte ecrite par une jeune lycane Luna. Je previens tous ceux qui ne lisent pas j'utilise mes crocs héhé

Mon Eve

Un baiser sur ses larmes
Pour lui dire que la vie est belle
Un bout de chemin dans son âme
Pour savoir que je ne pense qu’à elle

Un baiser sur ses yeux
Pour qu’elle dépose les armes
Pour qu’elle puisse voir les cieux
Et ait le bonheur qu’elle réclame

Un baiser sur ses lèvres
Pour lui ordonner la trêve
Pour calmer sa fièvre
Pour lui dire qu’elle est mon Eve

Un baiser sur ses doigts
Rien qu’une fois la goûter
Un baiser pour défier les lois
Pour continuer à rêver

Un baiser partager
Un baiser échanger
Un baiser aimer
Un baiser pour ne jamais l’oublier


LUNA



Je trouve que c'est un beau poeme. Cela va plaire a tout le monde!!! Sinon j'ai mes crocs mdr!!!


Dernière édition par Kane's Fury le Ven 01 Aoû 2008, 11:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calpurnia
Citoyen vampire
Citoyen vampire
avatar

Nombre de messages : 417
Age : 38
Localisation : dans un endroit sombre et humide...
Famille :
Date d'inscription : 20/05/2006

MessageSujet: Re: Vos textes   Jeu 31 Juil 2008, 22:05

c'est trés joli... bebe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/calpurnia09
Céléne
Lycanthrope Membre
Lycanthrope Membre
avatar

Nombre de messages : 64
Age : 916
Localisation : Sur la lune
Famille :
Date d'inscription : 02/04/2008

MessageSujet: Re: Vos textes   Ven 01 Aoû 2008, 02:40

Xd oui il est bien jolie ...




Oulianov mais nous une de tes suites de phrases si tu plait
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stavroguine Oulianov
Primogene Malkavien
Primogene Malkavien
avatar

Nombre de messages : 1778
Age : 28
Localisation : Cité de verre
Famille :
Date d'inscription : 02/04/2006

MessageSujet: Re: Vos textes   Ven 01 Aoû 2008, 04:41

Une suite de phrase ?

_________________
Non.
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céléne
Lycanthrope Membre
Lycanthrope Membre
avatar

Nombre de messages : 64
Age : 916
Localisation : Sur la lune
Famille :
Date d'inscription : 02/04/2008

MessageSujet: Re: Vos textes   Ven 01 Aoû 2008, 17:36

un texte...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
érica
Lycanthrope Membre
Lycanthrope Membre
avatar

Nombre de messages : 73
Age : 26
Localisation : au coeur de la forêt
Famille :
Date d'inscription : 12/04/2008

MessageSujet: Re: Vos textes   Ven 01 Aoû 2008, 20:56

Vous complotez quoi tout les deux XD bebe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céléne
Lycanthrope Membre
Lycanthrope Membre
avatar

Nombre de messages : 64
Age : 916
Localisation : Sur la lune
Famille :
Date d'inscription : 02/04/2008

MessageSujet: Re: Vos textes   Ven 01 Aoû 2008, 21:15

rire7 arretons le flood les amis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apasdeloup
Primogène Nosferatu
Primogène Nosferatu
avatar

Nombre de messages : 713
Age : 111
Localisation : Sous vos pieds, là où vous vous essuyez
Famille :
Date d'inscription : 16/12/2005

MessageSujet: Re: Vos textes   Jeu 07 Aoû 2008, 10:37

Lune élevée





Regarder, admirer
Ne pas toucher

Espérer, approcher,
A en pleurer

Crier, hurler,
Essayer d'exister

Frapper, serrer,
Pour t'imaginer


Dans l'éternité,
Enfin te trouver



T'aimer,
A jamais




©Apasdeloup (août 2008)

_________________
[Mode Rap ON] T'me regard dan lé ye, t'pa prétentie, t'pt pa + o ke ton q, alor r'join lé nosfératuX [Mode Rap OFF]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://within-temptation.infodiscussion.net
Apasdeloup
Primogène Nosferatu
Primogène Nosferatu
avatar

Nombre de messages : 713
Age : 111
Localisation : Sous vos pieds, là où vous vous essuyez
Famille :
Date d'inscription : 16/12/2005

MessageSujet: Re: Vos textes   Sam 09 Aoû 2008, 10:36

Existence



Hasard
(Grâce à toi)
N'existe plus

Angoisse
(Grâce à moi)
N'existe plus

Solitude
(Grâce à nous)
N'existe plus


Notre monde
Froid
Invisible
Disparaît
Est né
NOUS...




©Apasdeloup (août 2008)

_________________
[Mode Rap ON] T'me regard dan lé ye, t'pa prétentie, t'pt pa + o ke ton q, alor r'join lé nosfératuX [Mode Rap OFF]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://within-temptation.infodiscussion.net
ParAnOiAk
Goule
Goule
avatar

Nombre de messages : 31
Age : 26
Localisation : Québec
Date d'inscription : 31/07/2008

MessageSujet: Re: Vos textes   Sam 09 Aoû 2008, 20:52

Tes bras autour de mon corps en éruption
La chaleur de ton souffle dans mon cou
La douceur de tes mains sur ma peau
La tonne de baiser sur ma poitrine
Tes lèvres chaudes sur les miennes
Le massage de tes mains remontant mon dos
Le parfum que dégagent ta peau
Les frissons de ton seul toucher sur ma chair
La passion envahissant ma tête
La douceur de ta peau sur la mienne
Tes doigts frôlant ma chair humide
Le désir brûlant et ardent envahissant mon corps bouillant
Je t'aime..

~Carolann~



P.s : Je sais pas si j'ai le droit de le mettree.. si nonn.. dites le moi et je le supprimerais..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://CaWoOoHeLl.skyblog.com
Apasdeloup
Primogène Nosferatu
Primogène Nosferatu
avatar

Nombre de messages : 713
Age : 111
Localisation : Sous vos pieds, là où vous vous essuyez
Famille :
Date d'inscription : 16/12/2005

MessageSujet: Re: Vos textes   Dim 10 Aoû 2008, 01:35

1 + 1... = 1







Toi (1) + Moi (1) = Nous (1)

Passé (1) + Présent (1) = Futur (1)


Hasard (1) + Destin (1) = Union (1)



Amour (1) + Vie (1) = Bonheur (1)




Regard (1) + Toucher (1) : Frisson (1)





Murmure (1) + Souffle (1) : Nuage (1)






Toi (1) émoi (1) ; Nous (1)







©Apasdeloup (août 2008)

_________________
[Mode Rap ON] T'me regard dan lé ye, t'pa prétentie, t'pt pa + o ke ton q, alor r'join lé nosfératuX [Mode Rap OFF]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://within-temptation.infodiscussion.net
Stavroguine Oulianov
Primogene Malkavien
Primogene Malkavien
avatar

Nombre de messages : 1778
Age : 28
Localisation : Cité de verre
Famille :
Date d'inscription : 02/04/2006

MessageSujet: Re: Vos textes   Dim 31 Aoû 2008, 20:54

Créé dans le cadre d'un cours,
Bonifié dans l'hors-cadre d'une cour.

Dédicace toute spéciale à quelqu'un.


________________________

Soliloque

Tout le monde s’insonorise entre les enlisements d’une écriture/rature/lecture. Ils marchent avec leurs pas sourds et leurs yeux, aveugles de vérités, voient ce qu’il y a. Ce sont des moments qui font écho et qui, portés par le vent, s’infiltre sous le voile de la personnalité. Persona, donc masque ou sur-moi.

Moi seul, je ne suis pas. Pourquoi ? Parce qu’il faut bien des miroirs à qui parler. Et j’ai laissé un long blanc de silence sur ma page. Il ne miroite rien et, en fait, n’est pas vraiment là.

Tout le monde est personne. Et si j’étais personne, serais-je tout le monde ? À partir de là, tout le monde pourrait être moi; est-ce que je serais seul ? Mais, de toute façon, je ne peux. Cet homme, là-bas, ne peut se comprendre et je suis comme lui. Je suis seul avec moi.

Moi seul, je ne peux comprendre. Mais le monde a ses lois et, ailleurs, dit tout comprendre et tout expliquer. Il peut pendre mais ne peut se pendre parce qu’il n’est pas seul. Parce qu’il faut sauvegarder la race. Mais à défaut de pouvoir se pendre, il peut dépendre.

Tout le monde dépend d’un tout qu’on aurait habilement fragmenté à coup de hochet (histoire de faire sa place dans le GRAND monde). Et, ne l’oublions pas, monde rime avec immonde.

Moi seul, je peux être. Je peux être Dieu et je peux ne pas exister. Mais j’ai toujours aimé l’idée d’un Dieu athée. Et, même, parfois j’aime me dire athée. Le secret c’est que je veux croire en l’athéisme pour ne pas avoir à espérer.

C’est banal, mais j’ai toujours aimé le nom de Jean Personne.
Mais il n’existe pas et il est loin d’être moi. Mais peut-être pas.

_________________
Non.
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Litzi
Vampire assoiffé
Vampire assoiffé
avatar

Nombre de messages : 258
Age : 43
Famille :
Date d'inscription : 29/10/2007

MessageSujet: Ecrits   Jeu 30 Oct 2008, 09:41

A une époque , je me mettais à la plume , Ô j'ai bien continué mais avec beaucoup moins de motivation , alors voilà quelques textes que j'ai fait moi même ( ne faites pas attention aux fautes , un jour ou l'autre je corrigerais...)



Citation :

Ma mort





Tant de fois j'ai pensé à ce moment où je franchirais le pas et passerais de l'autre côté . En douceur où d'en d'atroces douleurs , le choix nous ne l'avons pas , mais si je devais mourir demain , je souhaiterais une mort lente , sans douleurs juste là allongé sur un lit , attendant sereine que l'on vienne me chercher.

Sans bouger je fixerais le plafond blanc ,dans ces draps qui me paraissent alors si lourds et froids. Aucunes sensations , ni la peur , ni l'anxiété de faire ce grand saut si redouté.

Ne sentant pas la chaleur de la pièce, ne voyant pas les gens qui m'entourent , pourtant je sais qu'ils sont là présents ! je le sais mais je ne les vois pas , juste ce plafond blanc apparait à mes yeux. Mon souffle se fait lent , mon coeur bat lentement et je sens ces battements ralentir de plus en plus , ce coeur avec ses joies et ses peines réagissant à la moindre émotions commence à se taire et le froid m envahit lentement.

J'entends des chuchotements , des pleures "pourquoi pleurez vous? je vais bien !! je suis bien !!".Je leur avais dit de ne point verser de larmes , cela été inutile , mon sort je l'accepte sans bouger , toujours allongé sur ce lit.

Puis le plafond s'assombrit doucement, je sens mes paupières se fermer lentement sur ce regard vide , ma respiration ce fait alors inexistante , mon coeur s'arrête , plus rien ! je suis morte !
Je me sens pourtant voler , légère , je plane dans cette pièce qui fut mon dernier refuge.

Je me place au dessus du lit et je vois avec surprise combien je suis belle endormie. Les personnes présentes, je les reconnais , mes parents , mes frères , mes filles tous sont là près de moi , chacun exprimant sa douleur , les uns pleurent , les autres restent silencieux.

Je vois ma mère effondrée sur le lit en larmes , pauvre femme , que ca doit être dur pour elle , souffrant de perdre son enfant .Je crie de la haut mais elle ne m entend pas .
Mon dieu ! Maman comme je t'aime.

Mon regard se porte sur mon père , cet homme grand vêtu de noir, derrière ses verres fumés je distingue ses larmes, il est dressé devant le lit me fixant avec tous l'amour qu'un père éprouve pour sa fille, ses mains sont entrelacées et serrées
Je tend le bras vers lui .Papa ! je t'aime.

Je ressens alors comme une douce caresse sur ma main , je me regarde ,
Oh! non !
Mes filles me prennent la main , cette main qui doit leur paraitre si froide , elles sont là , mes poupées , c'était ma raison de vivre , mon seul but dans la vie et voilà que je les abandonne, moi qui était censée les protéger , je les laisse là devant ce corps sans vie. Que vont elles penser de moi? Que pense t elle à cette instant même ?Et cette question qu'elles posent qui restera sans réponse .
"Elle dort Maman ?"
Personne n'a le cran de leur dire que je ne me réveillerais pas pour leur préparer le petit déjeuner demain, mon frère les prend dans ses bras , elles sont si petites.
Mes chéries ! Maman vous aime très fort .

Mes frères tout deux debout , l'un serrant mes petits anges et l'autre essayant de réconforter ma pauvre mère. Les deux personnes qui ont joué un rôle énorme dans ma vie , toujours présents quand j'en avais besoin , affectueux et tendres .
Mes frères ! on a fait un bon bout de chemin ensemble n'est ce pas ? Je vous aime .

Je voudrais pleurer à mon tour mais les larmes ne viennent pas , les âmes sont tristes mais ne pleurent pas , drôle d'injustice.
Je les observerais alors pendant quelques heures puis sous le bruit de la porte qui s'ouvre, je me retourne , je vois deux hommes en noirs entrer dans cette chambre avec un brancard, cette fois ci ça y est , ils viennent me chercher.

Ma mère s'effondre , mes filles ne comprennent pas ce que ces deux hommes font à leur maman. Le zip de la fermeture éclair se referme sur moi , je m' en vais!!

Je sens mon âme attiré par une force inconnue mais je résiste , je veux encore voir les miens , m'imprégner de leur visage avant de partir vers un monde inconnu .C'est trop fort , je peux plus lutter , je me sens aspirer , la pièce s'illumine , leur visage deviennent flous .

Adieu! Adieu ! je vous aime tant !

Citation :
Prison de verre..



Tu entends des cris de joie dehors,
tous ces enfants qui vivent et qui rient.
Enfermé dans ta prison de verre,
tu ne verras jamais la lumière.
Tu rêves d'amis et de liberté,
mais c'est l'enfer qui vient à toi.


_Tu rêves d'être un oiseau,
pour survoler les plus hauts plateaux.
Un jour tu trouveras ta liberté,
car les anges sont à tes côtés.


Sur tes épaules est tombée cette maladie,
cette bulle , ce refuge contre les bactéries.
Tu ne connais de ta mère que la douceur de sa voix,
mais jamais ne ressentiras la chaleur de ses bras.
Car pour toi , ce serait une mort immédiate,
jamais tu ne sortiras de cette pièce étroite.


_Tu rêves d'être un oiseau ,
pour survoler les plus hauts plateaux.
Un jour tu trouveras ta liberté,
car les anges sont à tes côtés.


C'est en rêvant d'espace et de vie,
que tu pleures toutes les nuits.
mais c'est en gardant cette espérance,
que tu contres toutes ces souffrances.
Car malgré le nombre d'années,
tu sais qu'un jour tu seras libéré.


_Tu rêves d'être un oiseau,
pour survoler les plus hauts plateaux.
voici le jour de ta liberté,
les anges viennent te guider.


L'enfer de cette leucémie t'as détruit,
mais les anges t'ont conduit,
vers ce qu'on appelle le paradis.
Tu peux enfin courir dans ses vastes prairies.


_Tu deviens l' oiseau,
qui survoles les plus hauts plateaux.
tu es enfin libéré,
les anges sont venus te chercher...


Dernière édition par Litzi le Jeu 30 Oct 2008, 09:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Litzi
Vampire assoiffé
Vampire assoiffé
avatar

Nombre de messages : 258
Age : 43
Famille :
Date d'inscription : 29/10/2007

MessageSujet: Re: Vos textes   Jeu 30 Oct 2008, 09:42

Citation :

Tristesse



Cela fait trois ans déjà ,
Que tu n'es plus là.
Comment garder la foi ,
Lorsqu'on y croit pas.

J'ai détesté et haï cette vie ,
Qui décide que tout est fini.
Comment pourrais-je oublier ,
Ce grand fracas de tôle froissée.

Je reste et je prie ,
Pour le bien être de ta non-vie.
Depuis trois ans je vis sans toi ,
Et j'erre la nuit avec effroi ,
Dans ce grand appartement ,
Où l'on attendait ce bel évènement.

Elle fête aujourd'hui ses trois ans ,
C'est alors plus dur dans ces moments.
Lorsqu'elle appelle son père ,
Je la regarde ne sachant que faire.

J'essaie en vain de retenir mes larmes ,
En me plongeant dans son regard parme.
De plus en plus elle te ressemble ,
Et j'ai toujours les mains qui tremblent.

La serrant dans mes bras ,
Je vois bien qu'elle ne comprend pas.
Alors aujourd'hui pour la première fois ,
Je vais pouvoir tous lui dire de toi.

_Tu sais ma chérie ,
_Ton père est partit,
_Il y a trois ans dans cette ruelle ,
_Le destin a fait de notre vie un monde cruel ,
_Viens avec moi et lèves les yeux,
_Regarde ! ton papa est un ange dans les cieux...


Citation :


Un an déjà...,un an que la solitude pèse sur mon âme depuis cette disparition.
Un an que l'amour de notre couple est à son plus au sommet.Cette séparation nous
fait pousser des ailes.
Quatre ans déjà...,que la maladie c'est introduite dans notre vie sans nous demander
notre avis.Les questions sur l'avenir de notre famille et les prières ont toujours rythmés
notre quotidien d'une manière imposante,aussi les remords et les regrets mutuel. Mais les
réponses n'ont jamais voulu ressortir de nos lèvres et pour ce qui est de nos prières,
aucune mains tendue n'est venu nous secourir, ni un signe de qui que se soit.

Je me rappelle d'un homme vêtu d'une blouse blanche avec une étiquette plaquée dessus où était inscrit "Mr J.Vitton" .J'ai toujours cru que c'était le meilleur médecin de la région,jusqu'au jour où l'on se trouvaient ma femme et moi dans son cabinet pour une dernière visite, celle du dernière espoir ou de la dernière chance,nous ne pensions plus qu'a çà depuis les quelques semaines précédentes.
Quel issue ? quel avenir ? Une tension de rage et de peur nous rendait nerveux et agressifs.Et la,cet homme d'un age bien avancé,avec beaucoup d'années d'expériences derrière lui,la personne sur laquelle nous attendions cet espoir.Là pour nous rendre des comptes,attaquant ces deux dossiers à la lecture. Mais le plus important était une feuille volante se trouvant dans chacun de ceux-ci.Les résultats des dernières analyses sanguines.Tout en regardant les chiffres résultant sur les deux feuilles, il commença a relever les yeux et à les rebaisser par intermitence.Il avait certainement peur d'affronter nos regards,je croit que ma femme et moi avions compris la suite des événements.Justement il nous annonça que les résultats de ces feuilles sont désastreuses,depuis ce moment là, ce médecin au grandes connaissances est devenu mon pire ennemi et le plus mauvais des "blouses blanche".
Nous savions qu'il n'y avait plus rien à faire .Il nous avait déjà expliqué auparavant la conséquence de telles résultats. Les reproches d'Elisabeth "On ne peut que s'en prendre a nous-même!" et moi je lui ai seulement rétorqué comme un imbécile "on a fait ce choix tout les deux".
Le choix de ne pas subir la violence de cette tri-thérapie dans notre foyer.Les enfants ont déjà beaucoup subi de la peur d'un décès, de la violence verbale de leurs parents, nous ne pouvions pas leurs infliger ça encore une fois. Comme un accord avec ma femme nous avons refusé la prise de médicament.Nous pensions qu'on pouvait vaincre ce virus.
Quand j'y pense c'est certainement l'idée la plus stupide qu'on ai eut.

Les derniers mois et les dernières semaines ont été les plus terrible de notre cercle familliale,plus de haine, plus de violence, mais le seule sentiment qui nous restait a nous quatre c'était la peur.
Encore plus quand ma mort fut proche, ma maladie a prit le dessus...Elle guidait le peu de force qui me rester,le peu de vie,et de sentiments si fort envers les miens...

Le 30 septembre 2005,à 5h12 du matin, après une nuit qui n'a jamais était aussi calme depuis le début des symptômes, ma vie c'est éteinte...
Mes enfants n'ont toujours pas réagit,je croit qu'ils s'imagine me voir revenir, sonnant a la porte,le plus jeune ouvrant la porte et s'écriant "Papa est revenu" si seulement c'était possible,je les serrerai très fort,ainsi que ma femme et je leur dirait "Je reste avec vous pour toujours".Liz' n'a jamais avouer quel avait pardonner mes pêchers. Celui de la fille qui m'a transmis cette maladie qui m'a tué a petit feu et celui de l'avoir contaminé à son tour.Je lui en ai toujours voulu d'avoir un état moins avancé que le mien,pourtant cette fois-ci je ne pouvais m'en prendre qu'a moi-même.

Nous sommes le 30 septembre 2006, ma femme est au plus mauvais de sa forme elle est assisté par sa famille qui veille a son chevet dans son lit d'hopital,je les voit, je l'ai entend me culpabiliser,ça me fait mal...mais je compatis.
La rage,la haine contre moi-même me persécute et je préfère m'en aller plutôt que de subir tant de remord.Je n'ose même pas voir mes enfants qui sont gardés par une vielle tante,j'ai honte,j'ai terriblement honte...

Si je pouvais éteindre mon âme pour éviter de rencontré ma femme au paradis,"comme si je méritait le paradis!!!"Je ferais n'importe quoi pour être banni de ces lieux,je ne sais pas quoi lui dire je ne sais pas si je pourrais la regarder en face,droit dans les yeux. Pourtant je prépare cette rencontre,elle est inévitable.

Pourquoi cette infidélité ? pourquoi ce manque de précautions ?Pourquoi cette fille là et pourquoi cette maladie...?
Moi qui ricaner quand j'entendais parler des préservatifs et de la confiance ...Voila où l'on en arrive !
A l'extinction d'un couple, d'une famille, et de toute une vie.

Quel merde ce S.I.D.A !!!


Dernière édition par Litzi le Jeu 30 Oct 2008, 10:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Litzi
Vampire assoiffé
Vampire assoiffé
avatar

Nombre de messages : 258
Age : 43
Famille :
Date d'inscription : 29/10/2007

MessageSujet: Re: Vos textes   Jeu 30 Oct 2008, 09:44

Citation :





Toi petit ange au corps nu ,
Aujourd'hui tu es la bienvenue.

Tu es arrivé dans ce nouveau monde ,
Pour la joie des plus anciens ,

Et notre joie la plus profonde.
Tu fera le bonheur de l'un des miens.

Du haut de ces quatre ans ,
Elle attendait ce grand moment.

Le bébé enfin arrivé ,
Elle était prête à tout donner.

Mais qu'elle fut sa déception ,
lorsque celui resta sans émotions.

Nous lui avons expliqué ,
Que ce n'était qu'un nouveau né.

Puis son visage s'emplit de joie,
Lorsqu'elle vit avec émoi,

Sur le visage de ce bout de chou,
Un rictus moqueur et une petite moue.

Riez encore mes petits anges ,
Pour notre plus grand bonheur.

Citation :


La mort d'une mouche...


Un joli matin d'été, dans l'appartement numéro 16 de l'avenue Victor Hugo , la bande des mouches vertes est présente comme d'habitude ,
autour de la poubelle familiale .

Elles se concentrent sur celle ci et commencent à parler chiffons ainsi que des prochaines vacances qui se dérouleront dans quelques
jours au bulding d' en face.

Matthew épris d'amour pour la petite Josette , rêvasse sur le bord de la table , regardant celle ci déguster les restes de sauce à
pizza sur le couvercle de la poubelle .

Un grand fracas va alors le sortir de ses pensées , les mouches volent affolées en tout sens .Les yeux exorbités du pauvre Matthew
,assistent au massacre de sa bien aimé à coup de tapette .

Trop tard ! La petite ne bouge plus , elle reste là , sans vie sur ce couvercle. Matthew vole alors comme un dératé vers elle ,
la bousculant un peu mais rien à faire , plus de vie .Morte sous la tapette de cette femme qui d'habitude est atteinte d'arachnophobie .

Il pleur sa belle et souhaiterais incinérer cette mégère qui vient de lui retirer la seule et unique mouche qu'il aimait.

La déjantée à la tapette ne trouvant alors plus de victimes tourna les talons .Mais Matthew dépité , cherche ses congénères pour
le corbillard qui emènnera sa dulcinée.

Une grande haie d'honneur se forme autour de la Josette et Matthew la soulève de ses petites pattes. On peut voir quelques petites
gerbes de restant de carottes et poireaux suivre le cortège .


Il déposera son amour dans une boite de cassoulet , et d' un signe de sa petite tête , lui dira adieu , avant que la grosse bonne
femme ne ferme le sac poubelle et ne l'emènne à la benne.

Matthew se retournera vers ses amis , la larme à l'oeil et s'en ira se poser sur la cuisinière .Il savait que Josette aurait souhaité
finir à la décharge municipale , comme toutes les mouches dignes de ce nom .

Il ira la rejoindre quelques jours plus tard , sous l'assaut des petits enfants de la dame , essayant la toute nouvelle tapette électrique....

Citation :



Maman ,

En ce jour, je t'écris ma dernière lettre, seule dans cette cellule, je ressasse le temps du bonheur. Celui la même qui annonça le jour de ma naissance, le jour où la souffrance cruelle de mettre au monde un enfant et la joie de devenir mère à part entière. Des pleurs d 'enfant, des larmes de joies et te voilà responsable d'un être pur.
Les années passent, l'enfant grandit, se forgeant son propre caractère. Et toi, maman ! Prête à te damner pour la bonne éducation de celui ci.
Je me souviens, maman, le regard si doux, si tendre, j'étais ta fierté. Cette âme innocente et pure, âgée d'à peine cinq ans. Je virvoltais au milieu de ces fleurs dont tu aimais tant t'occuper.
Puis l'adolescence, tant de tristesse je t'ai infligé. Où était passée cette éducation que tant d'année, tu avais mise à m'inculquer. A ne jamais vouloir t'écouter, je te répondais sans le moindre scrupule. Pensant être à la hauteur, je te provoquais, mais jamais je n'aurais pu penser que cela me mènerait dans cette spirale incontrôlable. Entrainée par le côté sombre de la vie, je me laissais emporter, commençant par de petits délits sans importance à mes yeux. Les mauvaises rencontres se succèdaient, les plus méprisables des quartiers je connaissais, jusqu'au jour fatidique... Un coup de feu retentit, un enfant gisant au sol, sa mère pleurant et criant et la fuite, parcourant les bas quartiers, pour échapper à ce triste destin.
Alors balancée, ils m'ont arrêté sous ton toit, mon regard se posa sur toi, réalisant alors le mal engendré, sous tes yeux remplis de tristesse et d'imcompréhension. Je fus conduite ici et je savais que je t'avais beaucoup déçu, mais tu es quand même venue, trois fois par semaine dans ce parloir, je te disais combien je t'aimais, te serrant la main avec tout l'amour d'une enfant pour une mère, mais tu restais là sans rien dire , le regard froid et vide d'émotions.
Cela fait un an que je suis là, je ne t'ai plus revu et c'est dans ces absences répétées, que je comprends le mal que je t'ai fait. En une fraction de seconde , nos vies ont chaviré. Pourras tu un jour me pardonner? Moi ton enfant si détestée, par la seule personne que j'aime et que j'admire.
Aujourd'hui je suis jugée, tu ne viendras pas pour la peine que je t'ai causé, j'ai alors décidé de tout arrêter, jusqu'à moi une lame est arrivée, mon dernier souffle va sonner .


Ta fille qui t'aime.

Citation :


Par amour....


Il m'avait promit de veiller sur moi,
Mais il me laisse souvent dans le noir.
J'ai prié pour que tout cela s'arrête,
Pourtant tout autour fini en miette.

Je suis née pour le servir,
Et je sens que je vais périr.
Tournerais je ma veste ?
Non! je ne fais que le premier geste.

Celui de t'écouter et de te parler,
Avant que je ne tombe pour t'aimer.
Tu ne fais pas de promesses,
Mais au moins tu es plein de sagesse.

Comment vénérer un dieu inexistant,
Avec des prières et des chants?
Maintenant je crois que je suis prête,
A te servir et me soumettre.

Ô ange déchu ! Prend moi à tes côtés,
Et laisse moi cette part de vérité.
Je te donne mon âme à tout jamais,
Pour t'aimer toute l'éternité....


Dernière édition par Litzi le Jeu 30 Oct 2008, 10:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Litzi
Vampire assoiffé
Vampire assoiffé
avatar

Nombre de messages : 258
Age : 43
Famille :
Date d'inscription : 29/10/2007

MessageSujet: Re: Vos textes   Jeu 30 Oct 2008, 09:55

Voilà , j'en mettrais surement d'autre lorsque je me remettrais à écrire ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stavroguine Oulianov
Primogene Malkavien
Primogene Malkavien
avatar

Nombre de messages : 1778
Age : 28
Localisation : Cité de verre
Famille :
Date d'inscription : 02/04/2006

MessageSujet: Re: Vos textes   Jeu 30 Oct 2008, 15:27

Mais ma chère ! Ne voyez-vous pas que vous êtes dans la section "Oeuvres des Forumeurs" pour les Arts graphiques/BD/comics/mangas/jeux vidéos ?

Cela a du passer sous votre œil habile. En fait, voyez-vous (ou pas) qu'il y a une place bien précise pour ce genre de choses ?

Ici, plus exactement : http://vampiredarknews.forumactif.com/litterature-vampirique-f18/vos-textes-t277-165.htm#141774

noel01

_________________
Non.
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asmodée
Vampire Littéraire
Vampire Littéraire
avatar

Nombre de messages : 2153
Age : 40
Localisation : Dissimulé parmi les mortels
Famille :
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Re: Vos textes   Jeu 30 Oct 2008, 16:21

Ah mais c'est vrai ça ! Pour une fois Comme d'habitude, Stavroguine a raison (œil de lynx qu'on devrait l'appeler ^^)
Chère primogène Trémère, vos écrits sont déplacés sur un topic tout dédié qui, à n'en pas douter, les mettra encore plus à leur avantage.
Pour en avoir pris connaissance, il n'est pas trop exagéré de dire par ailleurs que votre plume a un style tout à fait intéressant.
N'hésitez pas à nous faire partager à nouveau d'autres de vos oeuvres quand bon vous semble Wink

_________________
Le Cycle des âmes déchues, tome 2 : Le Sacrifice des damnés (roman gothique vampirique)


Dernière édition par Asmodée le Jeu 30 Oct 2008, 18:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.stephanesoutoul.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vos textes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vos textes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Transferts de textes
» Textes en ligne en italien.
» Souvenirs, émotions, beaux textes.....
» Vos compos, vos textes sont les bienvenues
» Une possibilité d'éditer ses textes *

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue sur le forum de discussion de la ville des vampires :: AUBERGE DES IMMORTELS :: Littérature Vampirique-
Sauter vers: