Bienvenue sur le forum de discussion de la ville des vampires


 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  Aidez le forumAidez le forum  

Partagez | 
 

 La belle dame sans mercy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sans merci
Vampire assoiffé
Vampire assoiffé
avatar

Nombre de messages : 112
Age : 39
Localisation : ici et ailleurs
Date d'inscription : 25/10/2006

MessageSujet: La belle dame sans mercy   Dim 12 Nov 2006, 22:14

Avez vous déjà croisé au gré de vos lectures une belle dame sans mercy? L'entreprise n'est pas facile tant elle emprunte tout à la fois de la Femme Fatale, de la Goule (dans une lecture moderne) et de la Sorcière.
J'essaye de la comprendre en ce moment en revenant aux poèmes qui la nomme, et, finissant une analyse d'Alain Charlier (La belle dame sans mercy, 1424), je me dirigerais vers John Keats (La belle dame sans merci, 1819_20). Je ne sais si d'autres textes la présentent aussi explicitement. Dites moi ce que vous pensez de cette figure féminine, mon cerveau peine..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malaïka
Vampire Littéraire
Vampire Littéraire
avatar

Nombre de messages : 453
Age : 224
Localisation : dans ma crypte avec mes hurlements
Famille :
Date d'inscription : 27/04/2005

MessageSujet: Re: La belle dame sans mercy   Lun 13 Nov 2006, 11:49

La question de la "belle dame sans mercy" est en effet intéressante, car cette figure fait partie des motifs récurrents de la littérature vampirique, et se développe par la suite en "femme fatale"... Si j'ai le temps, je ferai quelques petites recherches dessus...
Quant à son origine, peut-être qu'il faudrait remonter du côté des lamies antiques, de Circé, des dames blanches légendaires ou des fées de la littérature arthurienne ?

Pour l'instant, c'est la Christabel de Coleridge (1797-1801) qui me vient à l'esprit et dont la trame rappelle celle de Carmilla de Le Fanu. La belle dame sans mercy n'est pas nommée explicitement à l'instar du poème de Keats mais les thématiques du personnage sont là ; dame à la beauté mystérieuse et séductrice dont la rencontre est mortifère, etc... Autre motif propre aux belles dames sans merci et qui est présent dans Christabel, celui de la femme-serpent qui se profile aussi dans la Lamia de Keats. Pour développer le stéréotype de la femme fatale et de la vamp(ire), les auteurs de la Décadence (Baudelaire, Maurice Rollinat, Cladel, etc...) joueront d'ailleurs sur cette comparaison serpentine, qui n'est pas sans rappeler le péché originel, la faute d'Eve séduite par le serpent...

Sinon, je suis tentée de citer l'héroïne du poème de Goethe, "La Fiancée de Corinthe" parmi les belles dames sans mercy, et pourquoi pas, "La Morte amoureuse" de Gautier ?

_________________
Recueil d'histoires vampiriques : Les Anges de l'Ombre aux Editions du Petit Caveau.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://m.malaika.free.fr
sans merci
Vampire assoiffé
Vampire assoiffé
avatar

Nombre de messages : 112
Age : 39
Localisation : ici et ailleurs
Date d'inscription : 25/10/2006

MessageSujet: Re: La belle dame sans mercy   Lun 13 Nov 2006, 15:05

ce qui m'a tentée au seuil de cette étude est précisément cette désignation "belle dame sans merci" que je voulais distante de celle de "femme fatale". J'avais consacré déjà dans mon master 1 une réflexion sur la femme fatale, et je m'y retrouve un peu aujourd'hui avec ce féminin si irréductible au don de merci.
Alain Charlier présente cette 'belle dame sans mercy" engagée (malgré elle) dans un rôle séductif codifié et propre à l'amour courtois, mais force est de constater, et sans doute es tu arrivée à une même conclusion qu' il y a un glissement définitionnel dans la 'récupération' de cet amour courtois et de ses figures amoureuses pendant la période romantique noire - et anglaise notamment.
Alors bien sur revenir aux Antiques, mais aussi j'en suis de plus en plus convaincue, au héros byronien et chercher enfin ce qui permet, dans la transgression, l'épanouissement d'un féminin aussi cruel soit il, qui ferait sens aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La belle dame sans mercy   

Revenir en haut Aller en bas
 
La belle dame sans mercy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LA DAME SANS TERRE (Tome 3) LE SANG DE GRÂCE d'Andrea H. Japp
» LA DAME SANS TERRE (Tome 1) LES CHEMINS DE LA BÊTE d'Andrea H. Japp
» [Andrea, H.Japp] : La dame sans terre
» La belle dame sans merci
» Il est onze heures, belle dame...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue sur le forum de discussion de la ville des vampires :: AUBERGE DES IMMORTELS :: Littérature Vampirique-
Sauter vers: