Bienvenue sur le forum de discussion de la ville des vampires


 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  Aidez le forumAidez le forum  

Partagez | 
 

 [auteur] Lautréamont

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sephi_cr
Invité
avatar


MessageSujet: [auteur] Lautréamont   Mar 08 Nov 2005, 20:42

Un topic pour faire découvrir ou redécouvrir cet auteur trop souvent méconnu qu'est Isidore Ducasse. Si vous ne connaissez pas je vous le conseil vivement, si vous connaissez déjà n'hésitez pas à dire ce que vous en pensez !

L’œuvre d’Isidore Ducasse (1846-1870), alias comte de Lautréamont, se résume à deux titres : Les Chants de Maldoror et les Poésies . Troublante et révoltée, elle comble, sans nul doute, l’imaginaire de celui qui consent à en accepter sans arrière-pensée les merveilles.

Les Chants de Maldoror


Première Publication en 1868. Ils portent la marque des textes où, pour commencer, Lautréamont puisa son inspiration : le Manfred de Byron, le Konrad de Mickiewicz, le Faust de Goethe. De ces figures il gardera surtout l’image d’un héros négatif et ***, en lutte ouverte contre Dieu.

Il est impossible de résumer Les Chants de Maldoror pour la bonne raison qu’aucune intrigue progressive ne s’y peut lire. On a l’impression que dans chaque strophe l’auteur donne libre cours à son imagination farouchement rebelle, à sa fureur ou à sa goguenardise, des sentiments aussi opposés pouvant chez lui faire bon ménage. Maldoror, être surhumain, archange du Mal, lutte sous différentes formes contre le Créateur, souvent ridiculisé (Dieu au bordel), et commet des actes meurtriers où se révèlent son sadisme et son homosexualité.

Pour plus d'info : http://www.maldoror.org/
Revenir en haut Aller en bas
Fadeyrys
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [auteur] Lautréamont   Mer 09 Nov 2005, 15:54

Dans le Fanzine Reflets d'ombres, (le numéros 4), il y a justement un dossier consacré à cet auteur.

Voilà le site web du fanzine: http://refletsdombres.ath.cx/
Revenir en haut Aller en bas
Malaïka
Vampire Littéraire
Vampire Littéraire
avatar

Nombre de messages : 453
Age : 224
Localisation : dans ma crypte avec mes hurlements
Famille :
Date d'inscription : 27/04/2005

MessageSujet: Re: [auteur] Lautréamont   Jeu 24 Nov 2005, 22:34

Lorsque j'ai lu pour la première fois Les Chants de Maldoror, j'ai été frappée par son concentré de violence chaotique, par sa provocation explicite. Le poète se veut effectivement l'Ennemi du monde entier, à la fois de Dieu (l'image de Dieu ivrogne est assez sympa je trouve Laughing ) et du genre humain, dégradant tout et chaque chose, pervertissant l'innocence, la nature et la société. Pour se faire, il emprunte la figure d'une espèce de vampire polymorphe, qui va du Don Juan pervers et satanique, à la bestiole, en passant par la pédérastie, la nécrophilie... avec force ironie. D'après mes souvenirs de lecture (ouh-là, il sera temps que je m'y replonge) il me semble que les Chants présentent tout un bestiaire vampirique assez intéressant, avec le rhinolophe (qui est une variété de chauve-souris), la sangsue, le poux, le poulpe, et l'araignée. On retrouve d'ailleurs ces animaux comme "instruments du vampirisme" chez différents auteurs du XIXe ; je pense par exemple à la fameuse description de la pieuvre dans Les Travailleurs de la mer de Victor Hugo, ou bien encore au nain Scarbo dans Gaspard de la nuit d'Aloysius Bertrand.

Ce qui est étonnant aussi, dans Les Chants de Maldoror, c'est son style très libre qui ne laisse pas le lecteur indifférent. De nombreuses métaphores, des phrases d'une impressionnante longueur, des hyperboles, des exagérations... L'article dans le fanzine Reflets d'Ombres parle d'une "folie furieuse contaminant les phrases" mais c'est tout à fait ça. On sent l'influence du genre frénétique (d'ailleurs certains critiques ont tendance à le ranger un peu vite dans cette catégorie à mon avis), avec le goût pour le macabre et le sanguinolent.

Mais les Chants de Maldoror , c'est aussi une oeuvre souvent mal interprétée, un peu comme la célèbre "Charogne" de Baudelaire. Le vampirologue Jacques Finné, par exemple, porte sur elle un regard très condescendant. Il exclut délibérément Lautréamont de son "Aperçu de littérature vampirique" (in Visages du Vampire de Barbara Sadoul) ; pour lui, Lautréamont ne fait que "citer stupidement le mot vampire" (grrr... colere2 ). Considérer Les Chants de Maldoror comme le travail seul d'un adolescent perturbé, est de toute façon très réducteur et pas constructif pour un sou.

De mon côté, je me demande si l'image du vampire utilisée par Lautréamont n'est pas un moyen de montrer une révolte, non seulement contre l'absurdité et les horreurs de la société humaine (il serait alors la voix des classes marginales, à la conquête d'une liberté personnelle), mais aussi contre l'écriture poétique même. Le vampire de Maldoror, figure d'un idéal sombre et tourmenté, serait en ce sens l'expression criante de la liberté, -liberté humaine et liberté littéraire. Qu'en pensez-vous ?

_________________
Recueil d'histoires vampiriques : Les Anges de l'Ombre aux Editions du Petit Caveau.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://m.malaika.free.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [auteur] Lautréamont   

Revenir en haut Aller en bas
 
[auteur] Lautréamont
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lautréamont
» Lautréamont
» LES CHANTS DE MALDOROR de Lautréamont
» Les Chants de Maldoror: Isidore Ducasse, cmte de LAUTREAMONT
» Recherche auteur pour livre éducatif pour enfant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue sur le forum de discussion de la ville des vampires :: AUBERGE DES IMMORTELS :: Littérature Vampirique-
Sauter vers: